retour en haut de page

Vos réactions

  1. Bonjour à toute votre équipe, J'ai écouté avec attention l'émission d'hier concernant la libération des "camps" par l'armée rouge. J'y ai noté avec amusement et regret le point de vue très dommageable que prennent certains historiens quant à l'...

    par Maghraoui

  2. Le prix et la diversité des aliments bio en Allemagne les rendent très accessibles. Même pour les gens aux revenus modestes. Pendant ce temps on continue à payer plus de 3 euros le kg des pommes de france bourrées de pesticides dans les supermarchés...

    par coralie

  3. merci, Nicolas Martin pour vos chroniques passionnantes et bien écrites, qui me donnent envie de reprendre mes études en neuropsychologie. Donner envie aux gens de retourner aux études, c'est un bénéfice "secondaire" de vos chroniques bien entendu,...

    par Anonyme

  4. Quel dommage que cela ne fonctionne pas ! Semblait passionnante...

    par Mashka

  5. Très bonne émission comme d'habitude ! Par contre le Moth dans un quartier mal famé de New-York...on aura tout entendu !

    par Anon

  6. Que l'intelligence fait du bien ! Surtout quand elle se marie avec l'humour, la bienveillance, la créativité..... Dieu merci vous existez ! Votre émission est formidable, les trois récits sont extraordinaires, touchée au coeur ! Claire

    par Anonyme

  7. Comment peut-on exclure des élèves sans être sûr qu'il y aura un relai? Et sans mettre en place des actions de "sauvetage" ? C'est absolument monstrueux tour simplement !!! DES PSYS , DES PSYS , BEAUCOUP DE PSYS DANS LES ÉCOLES !!! Comment peut-on...

    par francoise W

  8. Bonsoir, j'ai fait allusion, très rapidement, aux travaux de Jean-Claude Pressac. Dans sa dernière édition, vous trouverez quelques lignes sur les points techniques qu'il a pu compléter au sujet de ses recherches sur la construction des chambres à...

    par Nathalie Moine

  9. Bonjour, Si on souhaite bâtir une véritable société et que le vivre ensemble ne soit pas qu'un slogan mais un véritable objectif, il faut d'abord aller au fond des choses. Il faut penser l'autre différent de soi, avec bienveillance mais sans faux-...

    par Emmanuel

  10. Il faut en effet parler de "nationalité juive" en URSS, et non de confession juive. Depuis l'époque tsariste, et la révolution de 1917 n'opère pas de discontinuité de ce point de vue et l'Union soviétique reprend à son compte cette catégorisation,...

    par Anonyme