retour en haut de page

Higgs : la révolution du Boson ? 11

Certains comparent sa découverte, quasi assurée nous dit-on, à celle de l'électricité. La "particule de Dieu", le chaînon manquant qui expliquerait le monde au premier millionième de seconde du Big Bang. Le Boson de Higgs vient très probablement d'être découvert après 30 ans de recherche. Les scientifiques du CERN de Genève (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) l'ont révélé au milieu des cris de joie, embrassades, larmes et congratulations.

 

La marge d'erreur serait infinitésimale et cette découverte ouvre un champ d'investigation inédit aux physiciens, comparable "à celui induit par la découverte d'un continent" estimait ce mercredi un chercheur.

Les physiciens du CERN ont applaudi debout une révélation qualifiée d'historique. Après deux expériences (Atlas et CMS) menées en parallèle.

Voilà une nouvelle particule "compatible" avec ce que l'on considère comme le chaînon manquant de la physique des particules.

Clef de voûte de la théorie du "Modèle standard" définissant la structure fondamentale de la matière. Même si selon le CERN, "une représentation plus complète des observations faites se dégagera plus tard dans l’année". Précisions de Sophie Bécherel et du physicien Etienne Klein dans le journal de 12h30 d'Antoine Mercier (04/07) :

Lecture
 
Partager

 

>>> Le physicien Etienne Klein qui était ce vendredi matin l'invité des Matins de France Culture intitulés "Boson de Higgs : un big bang scientifique ?", avant de vous proposer cet été, le samedi de 16h à 17h, "5 questions légèrement métaphysiques". A noter aussi ce vendredi, à 14h, "Science Publique", de Michel Alberganti : "Higgs : Le nouveau boson du CERN est-il une révolution ?".

A gauche, le physicien belge François Englert et à droite, le Britannique Peter Higgs Martial Trezzini©EPA/MAXPPP

C'est en réalité dans la nuit du 11 juin dernier, à 2 heures du matin, que les physiciens du CERN ont entre-apreçu le supposé mythique boson de Higgs. Le Britannique Peter Higgs (Université d'Edimbourg) était présent ce mercredi à Genève mais il ne faut pas oublier "les deux papas belges" de la particule : François Englert et Richard Brout (Université Libre de Bruxelles). Ils avaient publié en 1964 le premier article à ce sujet et il aura donc fallu presque un demi-siècle pour observer le phénomène. Prouver, même si les résultats publiés se veulent encore prudents. Physicien, Michel Spiro est le Président du conseil du CERN. Il répond à Bruno Rougier (04/07) :

Lecture
 
Partager

 

Cette découverte a pu se faire grâce à une structure unique au monde : un accélérateur de particules enfoui dans un lieu mystérieux et transfrontalier. Le LHC et ses 27 kilomètres de circonférence ! Un grand collisionneur de Hadrons qui a mis à contribution des scientifiques du monde entier, par exemple de l'université de Mons ou d'Ottawa. Son portrait, Sophie Bécherel :

Lecture
 
Partager
 

 

 

 

 

 

Vidéo : reportage au lancement du LHC en septembre 2008. Par TV8 Mont-Blanc.

Eric Chaverou

Thème(s) : Sciences| Philosophie| Physique| Recherche| boson de Higgs| CERN| LHC| particules

Site(s) recommandé(s)

11 commentaires

Portrait de Anonyme tazi aziz09.07.2012

Et Toc ! pour ceux qui se moquent des Belges :*

Portrait de Anonyme physicien08.07.2012

@turluron : Oui, les premières étoiles ne datent pas de 400 millions d'années, mais seraient apparues environ 400 MA ''après le Big-Bang''.

http://www.insu.cnrs.fr/ama09/une-nouvelle-fenetre-sur-les-premieres-eto...

@Kamal : La 'masse' d'environ 125 GeV/c² annoncée correspond à environ 2.2x10-26 kg, soit environ 200 000 électrons ou 100 protons ou neutrons, ou la masse de 8 atomes de carbone. C'est une particule très massive, à comparer à la particule élémentaire la plus massive connue, le quark top (175 GeV/c²). (La question de la masse du boson de Higgs est intéressante, puisque il serait précisément le boson qui confère leur masse aux autres particules, masse qui est une mesure de l'interaction des particules avec le champ de Higgs. Pour mieux comprendre : http://www.scholarpedia.org/article/Englert-Brout-Higgs-Guralnik-Hagen-K... - ok, c'est une blague. Pour info, il n'y a que très peu de physiciens qui peuvent prétendre comprendre le fond de la chose, si c'est seulement possible.)

Portrait de Anonyme hanouz lucile06.07.2012

Je me réfère à l'émission du 7-9 sur france Culture ce vendredi 6 juillet qui avec Stéphane Deligeorge et Etienne Klein était très intéressante. La question posée de l'insuffisante culture scientifique du grand public pourrait faire l'objet d'émissions plus nombreuses comme celles de S. Deligeorge sur france Culture et de retransmissions plus nombreuses de conférences ou cours sur l'ensemble du domaine scientifique.

En effet, il est regrettable que ces sujets soient traités comme plus comme des "mythes" que comme des sujets qui nous concernent quotidiennement. La démystification des fausses informations est essentielle et les articles qui paraissent actuellement et montrent la désinformation qui a couvert des sujets comme le tabac, l'amiante, le climat soulignent à quel point il serait important que le grand public soit plus à même de ne pas se laisser berner.

En ce qui concerne la recherche en physique, elle gagnerait à être présentée non comme une légende ou un mythe mais pour ce qu'elle est vraiment : une recherche qui a des retombées pratiques dans nos vies quotidiennes et la liste en est longue, sur le perfectionnement d'outils ou de techniques industriels, médicaux sans compter l'information.

Il serait également important de considérer mieux les besoins engendrés par les outils comme le LHC en matière de sécurité des travailleurs qui y sont exposés qu'ils soient physiciens, techniciens ou manoeuvres ainsi qu'en respect de leurs droits. C'est un domaine dans lequel aucune information n'est réalisée par les médias qui se contentent de diffuser les communiqués de presse fournis par l'institution CERN au lieu de faire du véritable journalisme d'enquête. Les statistiques de santé de tous ces personnels pourraient être l'objet de bonnes enquêtes d'information. Combien cela couterait il de plus de respecter des mesures sérieuses des normes de santé et de sécurité dans le travail ?

En outre, il serait intéressant pour France Culture de nommer correctement le lieu de ces expériences : c'est en France et non pas à Genève. Une annonce a été faite par marc voinchet, sur une séance d'information dans l'Ain, à Crozet, à Echallon, sur un terrain.... le 7 juillet..!!!

Terrain de quoi ! de pétanque `? Echallon est à plus de 50kms de Crozet!! Dès qu'on sort du petit monde parisien, c'est le foutoir. Le CERN ne semble pas savoir de quoi il s'agit : pouvez vous nous donner l'info exacte `?
Et les expériences LHC, ce sont Sergy, Crozet, Cessy, Echenevex, Collex Bossy ou Meyrin pas Genève. Un peu de respect pour les bleds, s'il vous plait.

Merci quand même pour une très intéressante émission.

Portrait de Anonyme EulBofo06.07.2012

L'expérience de calcul partagé LHC@home a-t-elle permis d'accélérer la mise au point du LHC ? D'autres expériences du même type sont-elles utilisées actuellement ?

Portrait de Anonyme JM Pouey06.07.2012

Je ne lis jamais les commentaires sur les forums, tous aussi affligeants les uns que les autres. Les quelques commentaires ci-dessus n'y échappent pas : la bêtise humaine, le nationalisme (l'origine des équipes du Cern), l'ignorance crasse (l'erreur de la mesure de la vitesse du neutrino a été "corrigée")...

Portrait de Anonyme Kamal06.07.2012

Le boson de Higgs dont il est question a t-il une masse ?
Si oui comment l'a t-il acquise ?

Cette particule est-elle encore présente dans notre univers ?
Si oui et si c'est de la matière peut-elle servir de référentiel absolu ?

Portrait de Anonyme ali-baba06.07.2012

J'aimerais savoir l'origine du champ de Higgs qui confère aux particules élémentaires la masse ?

Portrait de Anonyme turluron05.07.2012

Une erreur semble s'être glissée dans l'infographie "Du Big Bang à la matière". Les premières étoiles remontent à un peu plus de 400 millions d'années ! Fallait-il lire "400 millions d'années après le Big Bang" ?

Portrait de Anonyme Cosa05.07.2012

Oh oui. Higgs est mort ... Vive Higgs ...

Bref ... Seule la communauté scientifique en astrophysique des particules sait ici de quoi il en retourne et probablement que les implications ... pour peu qu'il ne s'agisse pas d'un neutrino-flash-gordon-bis ... ne se feront sentir que pour eux.

Bref, Higgs, on s'en tape, tant que ça ne change rien ici bas.

Portrait de Anonyme Arthur P.05.07.2012

Il serait intéressant de rappeler de quelle équipe scientifique sont issues les recherches ayant permises la probable validation du modèle théorique ; en effet, le CERN travail évidemment, et notamment, en collaboration avec de nombreuses universités de part le monde. L'une d'entre elle est à l'origine des récents résultats permettant d'envisager la validation du modèle. "Les physiciens du CERN" semble être un terme peu intéressant pour rendre compte de la complexité du corps de recherche travaillant autour du projet qu'est l'accélérateur de particules, et j'ajouterai d'avantage : risque de mener à des formes de confusions dans l'esprit des divers lecteurs.

Pour ce qui est de l'explication du phénomène, une recherche sur wikipédia semblerait tout à fait satisfaisante et plus complète.

Les images sont, quoi que, très distrayantes. Merci.

Portrait de Anonyme Cosons05.07.2012

Stop : l'annonce d'un boson prévu par la théorie est faite ; où en est la vérification ??? A-t-il le cahier des charges du Higgs.
Ne nous emballons pas.
Il y a eu le neutrino qui va plus vite qui la lumière.
Je lance le pari que c'est du même tabac, entre autres en vue de nouvelles subventions qui nous étranglent, et que ce boson n'a pas les attributs du Higgs car la théorie est fausse à mon avis sur ce coup là.

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.