retour en haut de page

Soirée de soutien aux journalistes otages enlevés en Syrie 2

>> Pour voir, ou revoir la soirée de soutien aux journalistes otages en Syrie, voici la vidéo :

 

Avec de nombreux témoignages de personnes revenues de Syrie et qui racontent le conflit sur place. Des journalistes, mais pas seulement.

 

Parmi les invités : Domenico Quirico, ex otage en Syrie et grand reporter à La Stampa, Thierry Mauricet, de l'ONG Première urgence, Christophe Deloire, directeur général de RSF, ou les rappeurs syriens de « Refugees of Rap ».

Enfin, Pierre Yves Hénin, le père de Nicolas Hénin, dira quelques mots sur l'utilité de ce genre de soirée.

 

Depuis mars 2011, 27 journalistes ont péri en Syrie et une trentaine y ont été enlevés.

Eric Chaverou

Thème(s) : Information| Médias| journalistes| otages| Syrie

Site(s) recommandé(s)

Et pendant ce temps, en Syrie... Les MatinsLe 26 décembre dernier, Marc Voinchet recevait François Burgat, directeur de recherche au CNRS et ancien directeur de l’Institut Français du Proche Orient (IFPO).

2 commentaires

Portrait de Anonyme Swal06.01.2014

pour qu'ils reviennent et puissent être libres et voir leurs familles, leurs amis, qu'ils continuent de faire leur métier librement

Portrait de Anonyme S. Muracciole06.01.2014

Je me souviens de Didier François, à Libération, dans la fin des années 70, tout début 80. Fougueux, enthousiaste, jeune et dynamique comme nous tous alors. Rigoureux, voire rigoriste avec la ''ligne'', l'idéologie Libé de l'époque. Ce qui pour moi n'est pas péjoratif !
Je me souviens avoir regretté, entendant l'information de son enlèvement, de ne plus l'avoir connu après 1981.
Je voudrais qu'avec les 3 autres journalistes ''retenus'' en Syrie, il soit libre au plus vite. Libre de revenir auprès des siens. Libre de repartir en reportage. Libre de chercher à nous donner des informations libres.
Mon soutien va à ses plus proches, aux plus proches de chacun des 4 otages en Syrie.
S/Mµ

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.