retour en haut de page

L'ARCHITECTURE SOUS LA LUMIÈRE 0

L'architecture est méconnue. Pourtant, nous vivons tous dans l'architecture, dont l'étendue ne se limite pas aux seuls bâtiments. Elle est structures, lieux pensés, habitables ou utilitaires, monumentaux ou vernaculaires, religieux ou profanes. A la question -qu'est-ce que l'architecture ?- peu de personnes osent une réponse. Alors voilà quelques pistes de réflexion. Et puis, n'oublions pas cette citation de Le Corbusier : « L’architecture est le jeu, savant, correct et magnifique des volumes sous la lumière ».

                                                             © FlickR CC / esuarknitram

 

Le 12 décembre 2012, Rem Koolhaas, architecte fondateur de l'Office for Metropolitan Architecture, et Clément Blanchet, directeur OMA France, ont présenté le projet de la future École Centrale à Paris-Saclay. Une leçon d'architecture nette et précise, sur les changements du statut de l'architecture même, et ses conséquences sur la pratique qui désormais, doit s'inclure dans le Monde et intégrer les systèmes politiques et marchands. La leçon s'articule ensuite autour des grands axes de composition et des éléments constitutifs du projet. D'un exemple singulier, Rem Koolhaas nous donne à voir le devenir d'une pensée et d'une pratique de l'architecture, loin des certitudes et de la sérénité.

Pour faire suite à la leçon de Rem Koolhaas et aller plus avant, à voir le nouveau cycle de cours de l'Université Populaire du Pavillon de l'Arsenal intitulé : « Qu'est-ce que l'architecture ? ». Richard Scoffier, architecte, philosophe et professeur des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture, combine dans ses 4 cours largement illustrés, approches architecturale, philosophique, littéraire et plastique pour permettre à chacun de comprendre les fondements de l'architecture. Des chapelles rococos à l'architecture de la transparence de Toyo Ito ou Kazuyo Sejima, des pérégrinations de Walter Benjamin dans les passages parisiens à la lumière des textes des philosophes Peter Sloterdijk et Paul Virilio...

Et puis l'architecture, c'est aussi les ouvrages d'art. L'occasion d'écouter la conférence sur La Saga des ponts de Jean Salençon, professeur honoraire à l’École polytechnique. Nous verrons comment les progrès dans la connaissance et la compréhension du comportement des matériaux de construction, naturels d’abord et fabriqués par l’homme ensuite, ont conditionné la forme des ouvrages et les techniques mises en œuvre, et permis de substituer la rigueur de l’approche scientifique aux règles de l’art traditionnelles. « Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts », c'est peut-être Isaac Newton qui avait raison !

 

Pour avancer un peu plus...


  • Le Corbusier, génial,  forcément génial !

Des plans d'urbanisme révolutionnaire à l'habitat collectif et individuel, tout le travail de Le Corbusier dans ce film d'archives remarquable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fac idéale vous la voyez plutôt intra-muros ou en lisière ? Elitiste ou égalitaire ? Monumentale ou éclatée ? Façon cocon ou bien ouverte à tous les vents ? Quand les méga-campus sortent de terre à Saclay et ailleurs et que les facs réinvestissent aussi les centre-villes, ces questions sont d'actualité... et d'abord pour les tire-lignes. Mais à l'heure du campus numérique, la fac de briques et de mortier, ou plutôt de béton, de verre et d'acier a-t-elle encore un sens ?

 

Les écoles d'architecture rejoindrons bientôt le Campus de France Culture Plus, vous pourrez écouter et voir une sélection de cours. Chanceux !


 

 

Thème(s): Arts & Spectacles| Architecture| Histoire| Technique| Ecole Centrale Paris| Ecole polytechnique| Pavillon de l'Arsenal| Qu'est-ce que l'architecture?| Rem Koolhaas| Richard Scoffier| Université Populaire du Pavillon de l'Arsenal

0 commentaire

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.