retour en haut de page
 Concordance des temps

Concordance des temps | 12-13

Syndiquer le contenu par Jean-Noël Jeanneney Le site de l'émission
Emission Concordance des temps

le samedi de 10h à 11h

Ecoutez l'émission 58 minutes

Paris au regard de l'Amérique

16.03.2013 - 10:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Je ne nierai sûrement pas qu’il entre un peu de narcissisme chauvin dans l’exercice que je vais vous proposer aujourd’hui, mais de temps en temps, après tout, on a bien le droit de se le permettre. D’autant plus qu’il peut survenir sur ce chemin quelques mauvaises surprises propres à détourner de toute forfanterie. « J’ai deux amours, disait l’Américaine Joséphine Baker dans une chanson fameuse, mon pays et Paris. » Et longtemps avant elle, Thomas Jefferson, ambassadeur des États-Unis chez nous jusqu’en 1789, affirmait : « Tout homme a deux pays, le sien et la France. » Admettons que parmi ces compatriotes qui continuent de venir chaque année, un million ou plus, visiter notre capitale, on ne peut pas être sûr de recueillir des propos aussi définitivement enthousiastes. Et pourtant, ils sont assez nombreux pour qu’on s’attache à considérer dans la longue durée de deux siècles au moins, la place qu’a occupée Paris dans l’imaginaire des Américains. Peintres et écrivains, intellectuels et gens d’affaire, riches et pauvres, blancs et noirs. Patrice Higonnet, professeur d’histoire française à l’Université de Harvard, est mon invité parce qu’il s’est grandement soucié de ces questions dans plusieurs écrits. Beaucoup de rêves, beaucoup de fantasmes, beaucoup de gaîtés, beaucoup de nostalgies, sans compter quelques frustrations et diverses sortes de chagrin, voilà notre menu de ce matin. Jean-Noël Jeanneney

 

Programmation sonore :

- Chanson extraite du film américain « Funny face » de Stanley DONEN, sorti en 1957, avec Audrey HEPBURN et Fred ASTAIRE.

- Extrait du film « Un américain à Paris » de Vincente MINNELLI, sorti en 1951, avec Gene KELLY et Leslie CARON.

- Lecture d’un extrait du roman Tropique du Cancer de l’américain Henry MILLER, paru en 1934, par François MAISTRE le 29 août 1970.

- Chanson « I love Paris » de Cole PORTER, interprétée par Frank SINATRA et Maurice CHEVALIER, extraite du film « Can-Can » de Walter LANG, sorti en 1960.

- Extrait d’un entretien avec Man RAY, par Pierre DESGRAUPES, le 10 juin 1964.

- Interview de Joséphine BAKER et de sa mère, le 4 juin 1949.

- Chanson "April in Paris" de Sarah VAUGHAN, dans notre générique de fin.

 

Bibliographie :

- Patrice HIGONNET, Paris, capitale du monde : des Lumières au surréalisme, Tallandier, 2005.

- Antoine DE BAECQUE (dir.), Paris vu par Hollywood, Flammarion, 2012.

- Adam GOPNIK, Americans in Paris : A Literary Anthology, Library of America, 2004.

- Tyler Edward STOVALL, Paris Noir : African Americans in the City of Light, Houghton Mifflin, 1997.

- Michel FABRE, La rive noire. Les écrivains noirs américains à Paris 1830-1995, Lieu commun, 1985.

- Henry JAMES, Les ambassadeurs (The Ambassadors), 1903. Le roman paraît en France en 1950 chez Robert Laffont.

 

 

Invité(s) :
Patrice Higonnet

Thème(s) : Histoire| 19e siècle| 20e siècle| Amérique| Révolution| femmes| liberté| Paris| Henry Miller| Joséphine Baker| Thomas Jefferson| Gertrude Stein| Richard Wright| James Baldwin| Mark Twain