retour en haut de page
Du Grain à moudre

Du Grain à moudre | 12-13

Syndiquer le contenu par Hervé Gardette Le site de l'émission
Emission Du Grain à moudre

du lundi au jeudi de 18h20 à 19h

Ecoutez l'émission 39 minutes

A qui appartiennent les données culturelles publiques ? 5

20.11.2012 - 18:20 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureaudio

Partons d’une hypothèse : vous êtes enseignant et vous préparez avec vos élèves un travail consacré aux collections du musée d’Orsay. Malheureusement, vous n’avez pas la possibilité de faire déplacer votre classe jusqu’à Paris. Qu’à cela ne tienne : grâce au Google Art Project, vous allez pouvoir approcher de très près plus de 250 tableaux du musée : Orsay, comme beaucoup d’autres institutions culturelles, a rejoint le projet en ligne du groupe américain : la numérisation des œuvres d’art du monde entier. Le résultat, en terme de restitution, est époustouflant. Mais il y a un hic : impossible d’utiliser ces images en dehors du site qui leur est dédié : le copié-collé est proscrit.

Roei Amit, Anne-Laure Stérin et Rémi Mathis J-C F © Radio France

Les œuvres présentées appartiennent pourtant au domaine public. Mais les musées rechignent à leur rendre leur entière liberté. C’est notamment le cas en France, pays du droit d’auteur et de l’exception culturelle. En vertu de ces principes, de nombreuses institutions s’opposent à la mise à disposition gratuite et sans contrepartie de leurs contenus. Elles font aussi valoir, sans doute à juste titre, que le travail de numérisation coûte cher, en particulier en période de coupes budgétaires, et qu’il n’y a pas de raison de faire cadeau d’un tel travail et d’un tel patrimoine. Surtout pour une réutilisation à des fins commerciales.

Situation figée ? Plus vraiment. Hier, la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti, a signé un accord avec Wikimédia France, l’encyclopédie participative. Une évolution, à défaut d’une vraie révolution ?

« A qui appartiennent les données culturelles publiques ? »

 

 

Regards Citoyens ©

Et le contrepoint:
La politique de l'Open Data appliquée à nos élus. Avec Benjamin Ooghe-Tabanou, cofondateur de l'association Regards citoyens à l'origine du site NosDéputes.fr.

 

 

Lecture
 
Partager
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous aussi sur :

 

 

Invité(s) :
Roei Amit, directeur chargé du numérique à la RMN – Grand Palais
Rémi Mathis, président de Wikimédia France
Anne-Laure Stérin, juriste en droit des affaires

Thème(s) : Idées| Débat| Idées| Internet| numérique

Lien(s)

The Rijksmuseum APIApplications mises en place par le Rijksmuseum pour permettre la libre réutilisation de leurs oeuvres numérisées (100 000 à ce jour)
GallicaBibliothèque numérique de la BNF, créée en 1997
Comment appliquer l'Open Data à la culture ?Rencontre organisée par la Cantine Numérique de Rennes sur l'Open Data culturel, avec la Bibliothèque de Rennes, les Archives Municipales, les Transmusicales et la Criée
Une culture, mais à titre exceptionnelTribune de Laurent Chemla sur OWNI.fr
La carte de France de l’open data au quotidienCarte et données à voir sur le site de l'association LiberTIC
Collection of Smithsonian Cooper-Hewitt, National Design Museum60% des oeuvres de ce musée ont été numérisées et sont librement réutilisables
S.I.Lex - Au croisement du droit et des sciences de l'informationBlog de Lionel Maurel alias Calimaq, bibliothécaire et juriste, "engagé pour la défense et la promotion des biens communs, de la culture libre et du domaine public"
Usages collectifs de la cultureCuration de Lionel Maurel sur Scoop.it!
Ouverture et réutilisation des données culturellesCuration de Yannick Vernet, spécialiste en ingénierie culturelle numérique et transmedia
-thécaires... | Avenir des BibliothèquesCuration de David Gunn, bibliothécaire
Contrepoint: NosDéputés.fr"Observatoire citoyen de l'activité parlementaire"

5 commentaires

Portrait de Anonyme Victor29.11.2012

- Sur l'enchevêtrement des droits,
un cas d'école à la Tate Modern en octobre (Libération) :
http://clioweb.canalblog.com/tag/rothko

- Le Web Gallery of Art, un site hongrois ouvert en 1996
propose à ce jour plus de 30 000 reproductions,
avec des notices en anglais.
L'interface a peu évolué, mais elle est très efficace
avec un vidéo-projecteur.
entrée alpha : http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/
http://clioweb.free.fr/clio/wgaclio.htm

Portrait de Anonyme afauno20.11.2012

Quel était le nom du projet concernant l'analyse sémantique des textes de l'assemblée nationale ? Ce corpus et son curateur n'apparaissent pas dans votre liste, il me semble.
Et merci pour l'émission.

Portrait de HG HG20.11.2012

il s'agit du site www.nosdeputes.fr sur lequel vous trouverez toutes les informations
merci de votre écoute

Portrait de Anonyme tarkinlyon20.11.2012

vous avez oublié de poser la question qui tue : si les oeuvres du musée d'orsay sont libres de droit et dans l'(espace public, de quel DROIT le musée interdit-il de prendre des photos ? (puisque par ailleurs toute photo trouvable ailleurs sera soumise à droits d'auteurs ... n'est-ce pas de sa part un refus de droit ? n'est-ce pas condamnable ?

Portrait de HG HG20.11.2012

mais si, mais si, la question a été posée:)

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.