retour en haut de page
Du Grain à moudre

Du Grain à moudre│11-12

Syndiquer le contenu par Hervé Gardette Le site de l'émission
Emission Du Grain à moudre

du lundi au jeudi de 18h20 à 19h

Grand entretien avec Emmanuel Todd, en partenariat avec le magazine Books 7

06.10.2011 - 18:20

Emmanuel Todd ©Radio France/Jean-Christophe Francis

A l'occasion de la parution de L'origine des systèmes familiaux chez Gallimard, Hervé Gardette s'entretient avec Emmanuel Todd dans le cadre de ce second rendez-vous en partenariat avec le magazine Books.

 

Partant du constat que la famille nucléaire, forme du cercle familial que connaissaient les Européens aux origines de l'histoire du Vieux Continent, est aussi la notre, Emmanuel Todd émet l'hypothèse que notre système familial actuel est finalement la forme la plus archaïque qui soit, une simple réminiscence de nos origines.

 

Comment expliquer que l'Europe, bien que n'ayant pas inventé grand chose, soit à l'origine d'un déveleoppement économique, technologique, et politique, gràce à un modèle de développement familial favorisant les individus et instituant l'indivisibilité des héritage ? Et si l'émergence du capitalisme pouvait s'expliquer à travers les structures familiales ? Est-ce par la déconstruction de certains modèles familiaux que l'on pourrait expliquer les évolutions actuelles du monde, et, a fortiori, les révolutions arabes ?

 

L'humanité atteindra bientôt les sept milliards d'individus. Mais est-ce que finalement le risque de chute de population, dans les pays qui font l'histoire du monde, n'est pas plus grave que les conséquences de cette surpopulation que nous redoutons tant ?

 

Suivez-nous sur :

 

 

 

 

 

 

 

Invité(s) :
Emmanuel Todd, démographe, historien, politologue et essayiste
Sandrine Tolotti, rédactrice en chef du Magazine Books

Thème(s) : Idées| Philosophie| Sociologie

Lien(s)

Site du magazine BooksL’actualité traitée par Books est sans frontières. Elle brasse tous les sujets qui sont dans nos têtes, qu’ils concernent la politique, l’économie, les arts, les sciences ou la vie quotidienne. www.booksmag.fr

7 commentaires

Portrait de Anonyme en quête14.10.2011

toujours sur la liaison population - progrès

le facteur démographique n'agit-il pas seulement en tant que facteur rétroactif positif, amplifiant/accélérant le progrès, en milieu favorable (j'entends par milieu favorable les découvertes scientifiques et la maîtrise d'une énergie permettant le "développement industriel") ?

en gros, comment en quelques mots, expliquer chronologiquement, et hiérarchiser les éléments (dont les avancées hygiénistes) qui ont permis l'explosion démographiques de ces deux derniers siècles ?

et les conditions propices à l'expansion démographique puis à sa stabilisation sous effet culturel (pour aller vite) vous paraissent-elles réunies ?

Mr Todd pourra-t-il répondre ?
Ces commentaires lui seront-ils transmis ?
Ou cette plage sert-elle juste à celui qui réalise l'émission ?

Portrait de HG HG14.10.2011

bonjour

ne vous inquiétez, nous allons transmettre vos commentaires à Emmanuel Todd

 

Portrait de Anonyme thomasson10.10.2011

Je n'en démords pas, je crois que la fin de l'ordre marchand (tel que le décrit Jacques Attali) est proche. es articles dans mon blog http://monblogdereflexions.blogspot.com (libellé une brève histoire de l'avenir)sont "ma lecture" du livre d'Attali.HZZSp

Portrait de Anonyme en quête07.10.2011

agréable à écouter, mais très optimiste tout de même le père Todd

décevante sa conclusion sur le soutien/rétablissement économique par la demande
-ok s'il s'agit de permettre à chacun d'avoir accès au minimum vital
-pas possible s'il s'agit de relancer et d'étendre les modèles de consommation, à l'heure des contractions/déplétions de ressources matérielles et énergétiques

il semble aussi faire totalement abstraction de ce qui a permis ce qu'il appelle le progrès (si l'on entend par là la période de développement exponentiel/accéléré depuis la rév.industrielle), à savoir l'usage de ressources énergétiques abondantes, principalement le pétrole - voir le choix du feu de Alain Gras
comment d'après lui ce "progrès" peut-il perdurer et se répandre quand cette ressource se raréfie, sans évoquer les "dégats collatéraux" de son utilisation ?

Portrait de Anonyme Sandrine07.10.2011

Pas assez de scepticisme quand l'invité défend la même ligne que celle adoptée par la rédaction de France Culture. C'est dommage, on parle de diversité, mais ce sont les causes sympathiques qui monologuent sans droit de réponse. A quand un printemps culturel à France Culture?

Portrait de Anonyme MonkFish07.10.2011

Fut-il si difficile de trouver un scientifique d'un calibre comparable à celui de Monsieur Todd pour le contredire ou qualifier ses thèses (par ailleurs intéressantes)? Somme toute votre émission ressemble d’avantage a un monologue qu'un débat. On regrette les échanges vives entre invités du temps de Brice Couturier (toujours combatif)et de Julie Clarini (opiniâtre mais o combien sympathique et bien informée).

Un auditeur d'outre-manche féru de France Culture.

Portrait de Anonyme Eric Gosset06.10.2011

Bonjour à toute l'équipe,

Un petit mot pour 2 remarques :
- tout d'abord, bravo pour la nouvelle mouture de l'émission "du grain à moudre". Un vrai journaliste et non plus une sorte de faire valoir pour Brice Couturier (qui désormais alourdit la matinale, ...). Bref, cela respire !
- et toujours un grand plaisir de retrouver Emmanuel Todd : un bon bol d'air, de la hauteur, de la perspective, et surtout des convictions tant scientifiques que humaines.
Merci pour ce beau moment de radio.

Eric Gosset (La Gaude 06)