retour en haut de page
Du Grain à moudre

Du Grain à moudre│11-12

Syndiquer le contenu par Hervé Gardette Le site de l'émission
Emission Du Grain à moudre

du lundi au jeudi de 18h20 à 19h

Ecoutez l'émission 39 minutes

La fabrication de l'ennemi // Qui contrôle nos médicaments ? 4

12.09.2011 - 18:20 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureaudio

Arrêtons-nous sur un ouvrage qui devrait faire référence à l’avenir, dans le domaine de la compréhension des conflits. « La Fabrication de l'ennemi ou Comment tuer avec sa conscience pour soi » : une analyse détaillée sur les processus mis en œuvre par les Etats pour désigner un adversaire, adversaire contre lequel le seul recours envisageable est de lui déclarer la guerre. Et peu importe si cet ennemi n’est qu’une construction politique et pas une menace réelle.

Au lendemain du dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, et au premier jour de la visite officielle en France du président rwandais Paul Kagame, l’actualité nous offrait une double occasion d’évoquer cet ouvrage. Pierre Conesa, auteur de cet ouvrage, est notre premier invité.

 

Bruno Toussaint, Gérard Sorba ©Radio France

 

L’affaire du Mediator aura-t-elle un impact, en France, sur la consommation de médicaments ? Si l’on en croit un sondage réalisé il y a quelques semaines par la Sofres pour le compte de la Mutualité française, les trois quarts des personnes interrogées doutent de la sécurité des traitements. Quatre-vingt quatre pourcent d’entre elles estiment même être mal informées quant aux éventuels effets secondaires.

Certes, le sondage a été réalisé en pleine tempête médiatique, mais depuis, d’autres affaires sont apparues : Epitomax, Actos, Protelos : des produits aux vertus thérapeutiques incertaines. Certes, le dernier rapport de la Cour des comptes pointe une consommation de médicaments « exceptionnellement forte » : à hauteur de 36 milliards d’euros, mais c’était en 2009.

Une chose est sûre : la défiance à l’égard de la chaine du médicament est suffisamment importante pour que les autorités politiques aient décidé de réagir. Le 27 septembre, un projet de loi sera présenté à l’Assemblée nationale avec comme principal mot d’ordre : la transparence.

Qui contrôle nos médicaments ? Nous tenterons d'y répondre avec Bruno Toussaint, directeur de la rédaction de la revue indépendante Prescrire, et Gérard Sorba, président de l'Association Française des CROS, abréviation de Contract Research Organization.

 

Christian Lajoux ©Radio France/Julie Gacon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En bonus, écoutez un entretien de Christian Lajoux, président du LEEM (Les Entreprises du Médicaments), qui défend les laboratoires contre les accusations de manque de transparence, au micro de Julie Gacon :

 

Lecture
 

 

 

 

 

 

Des réactions ? Suivez-nous aussi sur :

 

Invité(s) :
Pierre Conesa, essayiste, écrivain et historien
Gérard Sorba, président de l’Association Française des CROS
Bruno Toussaint, directeur de la rédaction de la revue indépendante Prescrire

Thème(s) : Idées| Médecine| Sociologie| médicaments| Paul Kagame| Rwanda

Lien(s)

Site de la revue PrescrireUn ensemble d'informations sur les traitements et les stratégies de soins, pour agir en connaissance de cause. Prescrire est financé par les abonnés. Ni subvention, ni publicité. Ni actionnaire, ni sponsor.
Le Secret des sourcesJean-Marc Four avec Jean-François Dupaquier, journaliste, historien, expert auprès du Tribunal International sur le Rwanda à propos de la venue controversée du président Paul Kagame à Paris et sur la couverture du génocide par les médias français.

4 commentaires

Portrait de Anonyme Jouannetaud Marc13.09.2011

Je m'interroge sur le terme de "belligène" employé par votre invité dans l'expression dérives belligènes .
L'avais l'air savant votre invité...c'est juste après que j'ai cessé d'écouter!

Portrait de HG HG13.09.2011

Et pourtant, le terme ''belligène'' existe bien

Selon la définition du Larousse : ''se dit d'une situation politique, économique ou sociale susceptible d'engendrer un conflit armé''

Portrait de Anonyme moiissito12.09.2011

Impossible d'écouter le document. Le lobby de l'industrie pharmaceutique a encore frappé ? Rien n'effleure ou frôle ma conviction intime et affirmative.

Portrait de HG HG12.09.2011

Tout est rentré dans l'ordre : vous pouvez écouter l'intégralité du document.