retour en haut de page
Du Grain à moudre

Du Grain à moudre | 12-13

Syndiquer le contenu par Hervé Gardette Le site de l'émission
Emission Du Grain à moudre

du lundi au jeudi de 18h20 à 19h

Ecoutez l'émission 39 minutes

Qu'est-ce qui nous excite encore ? 14

01.11.2012 - 18:20 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Par charité chrétienne pour cette enseigne de supermarchés dans laquelle je me rends chaque samedi pour y faire mes courses de la semaine (et parce que le CSA veille au grain), je ne dénoncerai pas nommément ce grand magasin de la rue de Vaugirard à Paris qui vient de succomber, comme tant d’autres, à la déferlante « Fifty shades of grey »

Le dit magasin dispose d’un rayon livres, maigrement achalandé, mais pas besoin d’aller jusque là pour dénicher le roman d’EL James : il vous cueille dès l’entrée, sur un présentoir : impossible de ne pas le voir.

 

C’est que ce livre, cheval de Troie du « mummy porn », le porno pour mamans, est une excellente affaire commerciale : une 40 aine de millions d’exemplaires vendus dans le monde selon l’éditeur ; 175 000 dès la 1ère semaine de sortie en France, sous le titre affriolant de « 50 nuances de Grey »

 

Le plan marketing est redoutable.

Mais il ne suffit évidemment pas à expliquer cet engouement pour un roman qu’on aurait autrefois dissimulé sous son matelas, de peur d’être aperçu en aussi sulfureuse compagnie.

 

Faut-il y voir le signe d’une nouvelle tectonique des plaques dans le domaine de la transgression : ce qui se cachait hier s’affiche aujourd’hui.
Et au-delà du phénomène Fifty shades, comment se portent nos fantasmes dans un monde où ces derniers ont l’air accessibles, pour peu qu’on se donne la peine de cliquer sur un écran.

 

« Qu’est-ce qui nous excite encore ? »

Suivez-nous aussi sur :

 

Invité(s) :
Marion Mazauric, créatrice et dirigeante des éditions Au Diable Vauvert
Liliane Roudière, rédactrice en chef de Causette
Daniel Sibony, psychanalyste
Jean-Didier Vincent, neuropsychiatre et neurobiologiste, de l'Académie des sciences et membre de l'Académie de médecine

Thème(s) : Idées| Psychanalyse| Roman| Sexualité| Société

14 commentaires

Portrait de Anonyme Volcane20.11.2012

Encore un petit effort et on sera tous d'accord!

Portrait de Anonyme Taos Aït Si Slimane15.11.2012

Pour celles et ceux qui seraient intéressés par un support textuel de cette émission, vous pouvez la retrouver ici :

http://www.fabriquedesens.net/Du-Grain-a-moudre-Qu-est-ce-qui

Avec un bonus, puisqu'il a été question de Jean-Jacques Pauvert : "À propos de la censure et de la pornographie", sa préface du roman pornographique de Youl Belhomme, "L’enfer du sexe", qu’il avait édite en 1971 :

http://www.fabriquedesens.net/Le-vrai-probleme-de-la-censure-par

Portrait de HG HG16.11.2012

Merci et bravo pour cette restitution. Les émissions prennent une toute autre tournure lorsqu'on les lit...

Portrait de Anonyme Volcane06.11.2012

En fait, je croirais à la sincérité de la "désapprobation générale" suscitée par les propos machistes de Jean-Didier Vincent, si ce dernier présentait ses excuses aux auditrices de France Culture qui mise davantage sur l'intelligence que sur le physique de ces dernières.
J'en fais une cause personnelle car je suis moche (mais pas stupide au point de ne pas comprendre votre émission) et j'ose à peine imaginer les propos qu'aurait tenu à mon endroit Mr Vincent si me voyant sur un plateau de télévision il devait juger mes réalisations.
Bonne journée

Portrait de Anonyme Jonathan06.11.2012

Monsieur,

Vos invités masculins se montrent absolument imbuvables. Il est notable qu'ils coupent sans cesse leurs interlocutrices, ou ponctuent leurs temps de parole par des soupirs et des remarques diverses. C'est fort dommage, car ils dévoient également le sujet, qui tendait à s'orienter vers la différence entre éducation sexuelle et éducation sexualisée.

En vous souhaitant une bonne continuation,

Cordialement,

JR

Portrait de Anonyme le chat05.11.2012

Grosse erreur de casting sur le cas de Jean Didier Vincent effectivement. Sibony ne fait pas beaucoup mieux lorsqu'il utilise le terme de tournante.

Portrait de Anonyme tortillard04.11.2012

Oh là, des réactions passionnées ! Avec un tel sujet, aussi...
J'ai pour ma part beaucoup aimé l'émission, pas tant pour le contenu des interventions des invités que pour le non-dit (encore une spécialité du Grain...). Au final, ce qui ressort de cette émission est que l'approche des hommes et des femmes est spectaculairement différente. Si l'on écoute attentivement, on se rend compte qu'à aucun moment ne s'instaure ne serait-ce qu'une amorce de discussion entre UN invité et UNE invitée. Les hommes et les femmes ne parlent tout simplement pas de la même chose. Ils ne se sont même pas opposés, mais royalement ignorés. On le savait, me direz-vous, mais là c'est éclatant. Et assez drôle, au final. Tant mieux, parce-que la lecture de Fifty shades of grey – malgré la publicité éhontée faite lors de l'émission – n'a pas l'air d'être une partie de plaisir.

Portrait de Anonyme Jean04.11.2012

gallu02.11.2012 dit "Ce soir ou jamais" où les incompétents notoires défilent à longueur d'émission pour peaufiner leur petite célébrité.

J'ajouterais à " incompétents notoires " arrogants,suffisants et donneurs de leçon surtout quand ils sont, où se prétendent, de gauche.

Portrait de Anonyme Volcane03.11.2012

Cher Monsieur,
Je suis estomaquée par le commentaire de Jean-Didier Vincent à propos de E.L.James: " Elle est moche...elle est maligne comme un renard" (je note au passage que Madame James n'a pas droit au qualificatif habituel "intelligente ") :du machisme dans la plus pure tradition séculaire. Monsieur Vincent s'est-il posé la question de savoir ce qu'une femme le regardant ou regardant sa photo peut bien penser? La charité m'empêche de lui donner la réponse.
Par ailleurs, les propos de Jean Jacques Pauvert en archive sonore révèlent la banalité des propos sur certains aspects: l' éternelle dichotomie entre "vraie" littérature et certaines publications érotiques pour disqualifier ces dernières a fait son temps, j'aurais espéré mieux de ce débat.
A propos des fantasmes (autre thème abordé au cours de cette émission), j'aurais aimé que l'on m'éclaire davantage sur leur origine, que les fantasmes des uns et des unes s'emboîtent si bien les uns aux autres et par exemple pourquoi ils ne sont pas très nombreux si l'on considère les milliards d'humains que nous sommes. Monsieur Vincent, neuro-psychiatre et neuro-biologiste n'a-t-il pas sa petite idée là-dessus ? Cela est peut-être davantage intellectuel que sexuel mais l'excitation sexuelle ne passe-t-pas par le cerveau, ses profondeurs et ses fulgurances?
Je suis une auditrice régulière de votre émission et mon énervement est probablement à l'aune de ma déception.
Naturellement, vous conservez toute mon estime et ma fidélité à votre émission.

Portrait de HG HG04.11.2012

Chère Volcane
Vous aurez remarqué que la remarque à propos du physique de EL James a aussitôt suscité la désapprobation générale.
S'agissant d'apporter davantage d'eclairages sur la naissance des fantasmes, c'était le but de l'invitation lancée à un neurobiologiste : un peu frustrant en effet.
Cela dit, l'émission se voulait avant tout distrayante, un peu différente par rapport à ce que nous faisons d'habitude.
Merci pour votre fidélité

Portrait de Anonyme gallu02.11.2012

Quel est l'intérêt d'inviter le toutologue Jean-Didier Vincent ? Quelles sont ses qualifications pour apporter aux auditeurs un point de vue éclairant sur le sujet de cette émission ? Jean-Didier Vincent fait partie de ces chroniqueurs mondains qui improvisent une pensée sur à peu près n'importe quel sujet, écumant les plateaux de télévision et les radios jusqu'à étouffer les auditeurs de leur (omni)présence. France Culture est une radio intéressante car elle permet d'écouter des inconnus qualifiés - chercheurs, essayistes, travailleurs en tous genres - pour parler de chaque nouvelle thématique. Il serait regrettable de voir France Culture, pour l'instant "exception culturelle" à ce nouvel ordre "culturo-mondain", devenir un nouveau "Ce soir ou jamais" où les incompétents notoires défilent à longueur d'émission pour peaufiner leur petite célébrité.

Portrait de ǝɹnʇןnɔ ǝɹnʇןnɔ02.11.2012

Madame, monsieur,

France culture, quelle transgression ! Je n’en puis plus… quelle excitation.
« 40 aine et autres » : enfin une vraie transgression typographique. C'est très bon ; vous êtes sur la bonne voie.

Très cordialement.

BP

Portrait de Anonyme Jérôme02.11.2012

Hervé, c'est vous qui m'excitez avec vos superbes émissions

Portrait de HG HG02.11.2012

Gasp!

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.