retour en haut de page
L'Atelier intérieur

L'Atelier intérieur | 13-14

Syndiquer le contenu par Aurélie Charon Le site de l'émission
Emission L'Atelier intérieur

le samedi de 22h à 23h

Ecoutez l'émission 59 minutes

Numéro 32. Dominatrices 2

07.04.2014 - 23:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecturevideoaudio

Mariel Clayton ©

 

L’Atelier intérieur s'ouvre aux dominatrices. A ces femmes qui mettent en scène des rencontres sexuelles. Elles sont les maîtresses, et c’est une cérémonie que d’imaginer comment donner du plaisir. Le premier outil de domination c’est le regard, le second c’est la voix. Avant les objets, avant les châtiments, avant que cela ne devienne plus compliqué : c’est avant tout : désirer le désir de l’autre. Ca part d’une envie assez simple, ça part du jeu. C’est aimer les scénarios et leur élaboration. Tout le monde se met d’accord à un moment donné, pour se mettre au service d’un imaginaire, et le réaliser. Il y a, oui, parfois un fouet, il y a parfois des menottes, parfois un collier. C’est vous qui choisissez. L’image de départ ce soir sera celle-là : Gala Fur est sur le pas de la porte, chez elle. Elle attend : sur le palier, il est là. Il s’appelle Serge ou Patrick ou Alexis. Ils viennent pour une séance. Chaque fois elle ouvre la porte, elle considère, les règles ont été dites, on s’est accordés. On s’apprête à jouer le scénario. Pour elle, c’est « une manière personnelle de prendre la vie, le présent à bras le corps ici et maintenant ». C’est se faire une vie de passages à l’acte. Il y a des dominants des soumis et tout peut s’inverser. Le pouvoir va d’un corps à un autre. Il se donne. Il se prend. Il y a un mot d’arrêt quand on veut tout stopper. En fait, ça a à voir avec l’art du récit. Enoncer précisément ses fantasmes. Ca commence par la parole, la langue fait les images. Et le corps suit. Et quand le corps se met à coller aux mots : ça donne une impression de vertige, de contrebande. Tout peut être objet de désir sexuel, une machine à coudre, une éprouvette, un cheval ou un soulier écrivait Sartre. Il lui suffisait de l’écrire. Ce serait donc en fait, de l’écriture. Ce serait cérébral. On connaîtrait tout avant : les dialogues et les déplacements. C’est donc une heure de récit clandestin. Sachez qu’il y aura des cordes et des questions. Nous sommes sur le palier de Gala Fur. Elle ouvre. Elle considère. Ca peut paraître un peu sauvage mais vous allez voir, en fait c’est de l’écriture. La séance durera une heure, on va prendre votre imaginaire, on va le scénariser. Mais le premier mot, il est à vous, c’est une règle : alors prononcez le : la dominatrice obéit toujours à votre récit

 

Gala Fur, écrivain, réalisatrice et dominatrice et auteur de Osez les jeux de soumission et de domination, Gala Strip, Séances.  –Editions La Musardine

Lecture
 
Partager

 

 

BONDAGE EN DIRECT :

Maitresse Aloysse, encordeuse : démonstration de bandage, avec cordes et cobaye, avec sa modèle Swann

Lecture
 
Partager

Christophe Bier, spécialiste de cinéma érotique français, auteur d'ouvrages sur le SM, acteur pour les films de JP Mocky, qui vient de sortir tout récemment deux livres sur l'art de la fessée et de la flagellation, aux éditions de la Musardine

 

LIVE : AS ANIMALS, Fred et Zara

Lecture
 
Partager

Radio Bondage avec Aloysse et sa modèle Swann en studio© 

Radio Bondage : Aloysse tient les cordes en studio © 


 

 

Invité(s) :
Christophe Bier, acteur, réalisateur, historien et critique de cinéma.

Thème(s) : Création Radiophonique| Création Sonore| Sexualité| Théâtre| domination| Sexe| sado masochisme| Christophe Bier

2 commentaires

Portrait de Anonyme olga13.04.2014

passionnant et inspirant cet épisode,
deux fois de suites écouté...

Toujours et tant et plus
cette émission est un fond sonore
pour quand je brode naïvement l'érotisme,
il y a des fois où elle s'y prête encore plus, comme celle-ci
dont les audaces sonores m'ont séduite !

Merci pour les mots, leur place, leurs sens, et pour les sujets choisis et acteurs invités c'est toujours un régal..!

Portrait de Anonyme papageno08.04.2014

Bonjour,

Auditeur tres regulier du rdv du lundi soir, je vous felicite pour cette excursion courageuse vers des horizons audacieux, et (c'est mon cas) j'imagine assez eloignes pour la plupart d'entre nous.

J'etais curieux de voir la teneur des commentaires, imaginant un flot assez important et... rien.

Surtout continuez a nous proposer ces voyages poetiques chaque debut de semaine. ''Je veux que tout change'' reste pareil.

A lundi !

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.