retour en haut de page
La Fabrique de l'Histoire

La Fabrique de l'Histoire | 12-13

Syndiquer le contenu par Emmanuel Laurentin Le site de l'émission
Emission La Fabrique de l'Histoire

du lundi au vendredi de 9h06 à 10h

Ecoutez l'émission 53 minutes

Les sous-sols 1/4 1

27.05.2013 - 09:06 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Premier temps d’une semaine consacrée à l'histoire des sous-sols, avec Nathan Schlanger, archéologue et historien de l'archéologie, chargé de mission à l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) et son invité, Stéphane Van Damme, Professeur en histoire moderne à Sciences Po.

Après la lecture de l'extrait d'un texte de Jacques Boucher de Perthes, considéré comme un des fondateurs de la préhistoire, Nathan Schlanger nous explique comment, au milieu du XIX ème siècle, s'est inventée l'archéologie moderne. 

Une discipline développée par de nombreux amateurs qui mettent au point, en Angleterre, en France et ailleurs en Europe, de nouvelles méthodes d'exploration du sol. 

A 9 h 30, l'historien Stéphane Van Damme nous rejoint et nous explique comment l'aménagement des villes au XVIII eme siècle a changé le regard sur le passé. Et ouvert de nouvelles perspectives aux antiquaires du WIW eme.

 

Récemment publié :

2010     Archaeology and the Global Economic Crisis: Multiple Impacts, Possible Solutions (dir., avec K. Aitchison), ACE / Culture Lab Editions.

2013     European Archaeology Abroad. Global Settings, Comparative Perspectives (Dirs. S. Van der Linde, N. Schlanger, M. Van den Dries, C.G. Slappendel), Leiden, Sidestone Press.

Invité(s) :
Nathan Schlanger, nathan Schlanger, archéologue, chargé de mission à l'INRAP, chercheur à l'UMR Trajectoires et à Ecole du Louvre.
Stéphane Van Damme, professeur d'histoire moderne, titulaire de la chaire d'histoire des sciences à l'Institut universitaire européen de Florence

Thème(s) : Histoire| Archéologie| Histoire

1 commentaire

Portrait de Anonyme Rodriguez27.05.2013

Le dernier des béotiens, hilote de son état.

Malheureusement les sous-sols de la poncitelpensée ont encore sévit pendant une heure & nous atteindrons bientôt le 36° dessous, il est à craindre dans le décan.
Mais un gamin tant soit peu intéressé / le passé peut facilement tenir le ramage de cette émission triste au possible.
Dieux du ciel protégez-nous des Protagoras...
Que nous ne Lisez-nous le Bailly (2230 pages). Je l'ouvre au hasard :
- katoblépon : sorte de grosse antilope à tête inclinée. Athénée de Naukratis, sophiste.
Si vous ne lisez pas le grec ouvrez le Gaffiot : catoblépas. Pline.
Sinon le Ragon fera l’affaire.
Signé :
Le dernier des béotiens, hilote de son état.
& au rythme éffrénéblouissant que vous imposez à ses pauvres neurones il risque de le rester encore longtemps. Mais ne serais-ce pas là le but!
Bhaaa !

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.