retour en haut de page
Le Magazine de la rédaction

Le Magazine de la rédaction

Syndiquer le contenu Le site de l'émission
Emission Le Magazine de la rédaction

le dimanche de 18h10 à 18h55

Ecoutez l'émission 44 minutes

"Made in Bangladesh" : le vrai prix de nos habits 9

22.11.2013 - 18:15 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecturevideo

Enquête de Marie Viennot dans le 2e atelier textile au monde après la Chine. Prises de sons et photos de Benjamin Chauvin. Vidéo et reportage interactif ci-dessous, réalisé en collaboration avec Mariel Bluteau et Thibault Lefèvre, de France Inter. France Inter qui consacrera ce dimanche son Magazine "Interception" à ce même sujet.

 

 

 

 

Un magazine complété par un "Pixel" de Marie Viennot intitulé : "Les Français sont-ils soucieux de l'étiquette ?"

Invité(s) :
William Bourdon, avocat au Barreau de Paris, spécialisé en droit pénal des affaires et droit des médias, fondateur de l'association Sherpa
Nathalie Ruelle, spécialiste de la production industrielle et de la sous-traitance à l'Institut Français de la Mode

Thème(s) : Information| Economie| Mode| Bangladesh| industrie textile| textile

Lien(s)

Enquête au Bangladesh, l'autre atelier du monde. La CroixPar Alain Guillemoles, à Dhaka, en janvier.
HABILLER LE MONDE : LES METIERS DU TEXTILE - 1/4 - Après la Chine, les nouveaux damnés du textile. CulturesmondeEmission de Florian Delorme du 16 janvier 2012. Avec notamment pour invités Syed Tashfin Chowdhury, correspondant Bangladesh pour le Asia times Online, par téléphone de Dhaka.

9 commentaires

Portrait de Anonyme Quitterie26.11.2013

Merci mille fois pour la qualité de votre reportage Marie Viennot. Merci aussi à Benjamin Chauvin.
J'avais vu que vous étiez en cours de reportage sur twitter lorsque vous étiez sur place, franchement bravo, j'avais hâte de voir le résultat, il est très complet et donc, malheureusement terrifiant sur la santé mentale de nos entreprises occidentales et des nos politiques incapables de réguler le comportement inhumain et scandaleux des entreprises françaises et européennes (et même qui le favorisent avec le GSP).

Une petite question technique : savez-vous s'il y a un moyen pour partager sur facebook votre infographie très pédagogique et dont j'aimerai faire profiter mes "amis".

Portrait de Gouzon Gouzon24.11.2013

Vous diffusez le même reportage que celui de dimanche dans Interception de France Inter: ne vous moquez-vous pas de vos auditeurs? Vive l'optimisation rédactionnelle non?
Gouzon

Portrait de jmfour jmfour24.11.2013

Bonjour Gouzon
1 à 2 fois par an, nous coproduisons en effet des reportages avec Interception. C'est rarissime. Dans le cas d'espèce de surcroit vous inversez les rôles: c'est un sujet imaginé et réalisé par la rédaction de France Culture, et repris par la rédaction de France Inter, dans un autre format et un autre montage. Et non l'inverse.
Cordialement

Portrait de Anonyme lelou23.11.2013

Heureusement que vous êtes là pour rafraichir France culture. Pas qu'au niveau du discours, du sujet, du contenu, mais aussi de la forme et de l'éthique (cela va de pair). Ce qui met un point d'orgue avec de belles postions de principe de certains "matins" que j'écoute d'une oreille distraite, ennuyée "plate" - Tandis que là, je prends le temps, le plaisir, la peine, la curiosité et l'intérêt d'écouter tous vos petits reportages annexes sur le Net. .. Bonne continuation , bon vents et longue vie. Un souffle de vie stimulant....
Lelou inconditionnel pour la bonne cause,
désolé pour la pommade vu le sujet.

Portrait de Anonyme Aimelle22.11.2013

Un reportage très intéressant. Dommage que la journaliste ne sache pas que la traduction française de "sustainable" est "durable" et que l'on doive entendre "développement soutenable" (sic!) et autres anglicismes.

Portrait de Anonyme Guy Fournier22.11.2013

Bonsoir à tous/toutes,
Merci pour ce reportage très bien fait. Bravo à Marie Viennot et à toute l'équipe !

Portrait de Anonyme Benj22.11.2013

Une question n'est pas posée, c'est de savoir quelles étaient les marges et les prix lorsque la production était occidentale.
Cela pour identifier si les entreprises n'ont pas profité d'une tres forte diminution de la main d'oeuvre pour augmenter fortement leurs marges malgré des prix de vente plus bas.

un autre problème est de reprocher aux acheteurs de prendre des produits à bas prix ... sur lesquels une marge importante est prise. C'est la position de force de l'entreprise qui fait que la part du cout de la main d'oeuvre est faible, cela pour tenir l'objectif d'une marge importante...

Portrait de Anonyme Stelda23.11.2013

Votre question est très pertinente. Oui, les marges ont augmenté de façon spectaculaire après la fin des quotas d'importation.
Le CEDITH estime d'ailleurs qu'un vêtement acheté 10 euros en Asie est revendu entre 30 euros (dans les enseignes low cost) et 60 euros (dans le milieu de gamme). Et parfois 120 chez certaines...
http://stelda.blogspot.fr/2010/11/blog-post_24.html

Portrait de Anonyme chausson22.11.2013

Bonsoir, le patron du textile qui était interviewé mérite le "prix Nobel du cynisme" comme exploitant de tiers-mondistes, malheureusement ils sont trop nombreux à se comporter ainsi , en toute impunité... Cordialement Phil.

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.