retour en haut de page
Le Secret des sources

Le Secret des sources │ 11-12

Syndiquer le contenu par Jean-Marc Four Le site de l'émission
Le Secret des sources

le samedi de 8h10 à 9h

Les relations journalistes et policiers : qui utilise qui ? 17

05.11.2011 - 08:10 video

Christian Salmon, Jean-Michel Décugis, Fabrice Arfi mathias megy ©Radio France

Les policiers et les journalistes : deux professions aux intérêts contradictoires ?

Un vieux couple qui ne s'aime plus ?

Une interdépendance compliquée ?

Tout cela à la fois ?

Cette relation a plusieurs facettes: les policiers comme sources d'information, les policiers comme forces de surveillance des journalistes, ou les journalistes se prenant pour des policiers...

 

Michel Neyret à Lyon, Carlton de Lille, fadettes, les affaires ne manquent pas et la relation journalistes-policiers est mise à l'épreuve. 

 

Pour en parler :

- Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart

- Jean-Michel Décugis, journaliste à l'hebdomadaire Le Point

- et la chronique multimédia d'Eric Chaverou sur les journalistes justiciers en ligne (découvrez vidéo et liens ci-dessous)

 

Dans la deuxième partie de l'émission, retour sur le feuilleton médiatico-politique de la semaine : l'euro et l'annonce du référendum en Grèce, pourquoi les médias français sont-ils si unanimes sur le sujet ?

 

Sur cette question :

- Christian Salmon, chercheur au CNRS

- Ana Navarro-Pédro, correspondante à Paris pour l'hebdomadaire portugais "Visao"

- Sophie Pedder, correspondante à Paris de The Economist

 

 

Invité(s) :
Fabrice Arfi, journaliste d'investigation à Mediapart
Jean-Michel Décugis, enquêteur au magazine Le Point
Eric Chaverou, journaliste multimédia à la rédaction de France Culture
Ana Navarro-Pedro, correspondante à Paris pour l'hebdomadaire portugais "Visao"
Christian Salmon, écrivain, chroniqueur et chercheur au CNRS (Centre de recherches sur les arts et le langage)
Sophie Pedder, chef du bureau parisien de The Economist

Thème(s) : Information| Europe| Médias| euro| Grèce| police| policiers

Lien(s)

Le procès pas innocent du secret de l'instruction. Les EchosÉditorial de Jean-Francis Pécresse du 3 novembre.
Comment les journalistes obtiennent-ils leurs informations ? Slate.frLe scandale News of the World a mis en évidence les pratiques illégales de ce très célèbre tabloïd britannique qui a dû fermer cet été. Quels sont les outils dont disposent les journalistes pour faire leur travail se demande Grégoire Fleurot ?
Ecoutes en Grande-Bretagne: nouvelle arrestation, plan d'indemnisation. Le ParisienLongue dépêche de l'AFP de ce 4 novembre, avec un lien sur de nombreux articles consacrés à l'affaire.
Présentation de Crimewatch. WikipediaL'émission star de la BBC qui depuis 1984 en appelle à des millions de téléspectateurs pour résoudre des crimes ou affaires non élucidées.
Non élucidé. France 2Émission diffusée actuellement et présentée par Arnaud Poivre d'Arvor pour tenter de faire avancer des enquêtes dans l'impasse. Avec en ligne un forum et des numéros de gendarmes ou de policiers concernés.
Quand les journalistes aident la police. LePoint.frGros plan de Cyriel Martin sur les appels à la délation du quotidien de droite appartenant à la famille Berlusconi Il Giornale après les incidents mi-octobre à Rome. Vidéo et diaporama à l'appui.
Sur le Web, le référendum grec est défendu vigoureusement. LeMonde.frPanorama réalisé par Alexandre Lemarié les 2 et 3 novembre.
L'Europe expliquée par les crises. LibérationPar Pierre Haroche, Doctorant en science politique à l'université de Strasbourg et à Paris-I Panthéon-Sorbonne
Greece on the BrinkÉditorial du 2 novembre dans le New York Times.
«Ne rompons pas le fil de ce qui a fondé la démocratie en Europe». LibérationEntretien avec l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine.

17 commentaires

Portrait de Anonyme Théo13.11.2011

L'évocation des relations police-journaliste était intéressante mais elle n'a pas suffisamment approfondi le sujet en mélangeant l'affaire des fadettes, l'affaire Neyret et celle de Lille. Je vous propose un point de vue complémentaire sur l'une des affaires : http://monjournalisme.fr/2011/11/affaire-des-fadettes-ces-questions-deon...

Je vous signale par ailleurs que le groupe AEF a lancé une agence de presse spécialisée pour suivre les questions liées à la sécurité (AISG - agence d'information sécurité globale, www.aisg.info). Nous sommes confrontés au quotidien aux questions évoquées lors de votre émission.

Cordialement,
TH

Portrait de Anonyme luroluro1407.11.2011

Je vous recommande sans réserve la lecture de l'excellent thriller de Shane Stevens, "Au-delà du mal", paru en poche (Pocket, Sonatine Editions, 2009) où la relation police et presse constitue la trame du récit.

Portrait de Anonyme mth05.11.2011

Bonjour,
Je suis passionnée de votre émission que je télécharge chaque semaine.
Mais je ne retrouve pas le nom de la musique de générique de fin ! Je
vous en prie, dites moi le nom du morceau et de l'interprète !

Portrait de jmfour jmfour05.11.2011

Moby: "Memory Gospel"

Portrait de Anonyme Max Fullenbaum05.11.2011

Cette émission intéressante est malheureusement ponctuée par un exaspérant "prenez soin de vous" dont je trouve la source aux infos de midi de France 2 et d'une manière plus familière dans la publicité Garnier "prends soin de toi !". J'aimerais bien que ces sources soient mises au secret et qu'on laisse le soin de nous à nous-mêmes. Merci d'avance.

Portrait de jmfour jmfour05.11.2011

Bonjour Max

Si je puis me permettre, le verbe "ponctuée" n'est pas le bon.

C'est le verbe "conclue" qui serait plus adapté, car je n'emploie cette formule qu'une fois, à la fin de l'émission.

Portrait de Anonyme philippe05.11.2011

Un grand bravo à toute l'équipe pour la qualité du site de l'émission, l'une des pages les plus riches de tout le site de France Culture. Les liens, les vidéos, c'est très complet et très bien fait, cela constitue un prolongement parfait de l'émission pour qui souhaite approfondir. Merci, continuez.

Portrait de Eric Chaverou Eric Chaverou07.11.2011

Bonjour Philippe et merci,

Nous faisons au mieux chaque semaine pour compléter en ligne l'émission, en particulier forcément pour ce qui concerne la chronique multimédia ;-)

Cordialement.

Portrait de Anonyme géraldine05.11.2011

Je ne suis pas d'accord du tout avec le commentaire de Rale Paul: l'émission au contraire était très équilibrée et mettant aussi en évidence les excès des journalistes, y compris dans leur rapport aux policiers et aux politiques.
Simplement, il faut bien reconnaitre que l'on vit aujourd'hui en France dans un pays où le pouvoir veut mettre son nez partout.

Portrait de Anonyme pierre05.11.2011

Merci, cette semaine, encore, pour votre rigueur et votre honnêteté: cette émission est de salubrité publique et nous fait intelligemment réfléchir,à chaque fois, sur le déroulement de la semaine écoulée.
Je m'étonne que France Culture n'en fasse pas davantage la promotion, soit dit en passant.

Portrait de Anonyme pascal05.11.2011

Le journalisme existe t'il encore en tant que pouvoir alternatif, en tant que force en intelligence avec la société civile, d'ailleurs sans se positionner en "justicière" , ainsi que vous l'avez rappelé?

Portrait de Anonyme pierre05.11.2011

serait il possible de savoir qui chante le générique de fin d'émission
du secret des sources(voix de femme). merci vivement.

Portrait de jmfour jmfour05.11.2011

Bonjour Pierre,

il s'agit d'un titre de Moby

Portrait de Anonyme Rale Paul05.11.2011

Bonjour,

Réaction d'humeur, à chaud.

Une première partie dans laquelle les journalistes sont là en chevaliers blancs,
parangons de vertu civique (pardon, citoyenne) et un interlude qui nous fait
profiter en raccourci des titres de la semaine et qui relativise la première séquence.

Conclusion : les hommes politiques nous mentent, la police nous traque, la robe
des avocats change parfois de teinte et, bien sur, le journaliste n'est jamais
manipulateur. J'ai besoin de réécouter ``les trompettes de la renommée'' de Brassens.

Portrait de jmfour jmfour05.11.2011

Bonjour Rale Paul

C'est curieux, vous n'avez donc pas entendu toute la partie où nous avons soulevé les dérives des journalistes dans leur rapport aux faits divers, la tentation des journalistes de s'ériger en justiciers, voire l'utilisation comme alibi du "secret des sources". Je n'ai pas la sensation que cette partie de l'émission était très élogieuse vis à vis de la profession journalistique

Portrait de Anonyme S Chauchat05.11.2011

pourquoi n'avez-vous pas rappelé que le nouveau président de la BCE a été, de 2002 à 2005, responsable de Goldman Sachs Europe et chargé à ce titre de vendre aux États des produits financiers leur permettant de dissimuler une partie de leur dette (cf Le Monde du 1 nov). On a donc choisi le pyromane comme pompier en chef.

Portrait de Anonyme Véronique Bouchard05.11.2011

Il y a une chose que l'on ne peut reprocher à Nicolas Sarkozy c'est d'avoir affiché unité et fermeté ces derniers jours. Dans quel monde vit votre invité ? Ne voit-il pas qu'il y a péril en la demeure ?
Malheureusement, tout événément est désormais systémique et toute décision doit étre évaluée à l'aune de son impact sur l'ensemble. DAns un tel contexte, la proposition d'un référendum, à ce moment précis, sans parler de ses motivations bassement politiques, est tout simpleement irresponsable.

Au diable la souveraineté nationale, si c'est à ça qu'elle sert.