retour en haut de page
Les Enjeux internationaux

Les Enjeux internationaux | 12-13

Syndiquer le contenu par Thierry Garcin, Eric Laurent Le site de l'émission
Emission Les Enjeux internationaux

du lundi au vendredi de 6h45 à 6h57

Ecoutez l'émission 11 minutes

Royaume-Uni. Les ambiguïtés du Premier ministre britannique envers l'Europe

31.01.2013 - 06:45 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Affiche non officielle du parti travailliste, en opposition à la politique du Premier ministre britannique 

 

David Cameron tente la grand écart. Il est à la tête d'un gouvernement de centre droit mais doit affronter les revendications de son parti conservateur, qui ne s'est jamais situé autant à droite et n'a jamais manifesté un tel euro-scepticisme.

 Il lui faut gagner du temps pour préserver une situation britannique de plus en plus inconfortable : une Europe à la carte,  d'autant plus que la City -première place financière de l'Europe communautaire-, est le lieu par lequel transite la grande majorité des transactions en euros...

L'équipe gouvernementale ne souhaite pas réellement quitter l'Europe, mais ne cherche nullement à accomplir le moindre pas supplémentaire sur la voie de l'intégration.

Jacques Leruez, spécialiste de l'étude du régime et de la vie politique britanniques, est directeur de recherche émérite au CNRS

 

Thème(s) : Information| Europe| Finance| Géopolitique| Angleterre| City de Londres| crise économique| crise financière| David Cameron| Londres| Royaume-Uni| Tony Blair| Union Européenne| Jacques Leruez

Lien(s)

RTS. Référendum du Royaume-Uni sur l'Union européenne : le point avec Isabelle Ory, à BruxellesUn point de vue francophone, venant d'un pays n'appartenant pas à l'Union européenne
LE TAURILLON. Royaume-Uni – UE : “Je t’aime moi non plus” Brendon Donnelly, le directeur du Federal Trust, think-tank basé à Londres, décrit l’euroscepticisme au Royaume-Uni comme complètement irrationnel car fondé sur des peurs. C’est partiellement vrai