retour en haut de page
Les Enjeux internationaux

Les Enjeux internationaux | 12-13

Syndiquer le contenu par Thierry Garcin, Eric Laurent Le site de l'émission
Emission Les Enjeux internationaux

du lundi au vendredi de 6h45 à 6h57

Ecoutez l'émission 11 minutes

Qatar. Une politique étrangère ambitieuse mais complexe et contradictoire

22.03.2013 - 06:45 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

revue Moyen-Orient, n° 16

 

Le Qatar représente un cas d’école diplomatique, tant la cohérence de sa politique étrangère est difficile à établir. Les expressions utilisées par la grande presse internationale l’illustrent : « Le grand écart », « Janus », etc.

Coincé entre l’Arabie Séoudite et l’Iran, en compétition sur certains dossiers avec les Émirats arabes unis, profitant du relatif effacement diplomatique de l’Égypte (avant et depuis la chute du président Moubarak), il est immensément riche (surtout, de son gaz). Mais sa fortune n’explique à elle seule cette « diplomatie du portefeuille » qui est souvent ambivalente quand elle ne paraît pas contradictoire.

La chaîne El Djezira est souvent considérée comme militante et détone par sa franchise et sa spontanéité dans le paysage audio-visuel officiel du monde arabe, mais elle s’interdit tout débat houleux sur le régime.  

L’émirat  a accueilli un bureau de représentation commerciale israélien, mis il défend les Palestiniens (visite de l’émir à Gaza en octobre 2012). Il prône la modération politique, mais il a financé la rébellion libyenne en 2011, ainsi qu’il assiste et arme la rébellion syrienne. Un bureau de représentation des talibans se trouve à Doha, mais il entreprend des médiations ou offre ses bons offices (Soudan-Darfour, Éthiopie-Érythrée, États-Unis-talibans, Liban en 2008). Il abrite une importante base militaire américaine, mais la France y dispose aussi de facilités considérables.

Est-ce donc une osmose complexe entre la stratégique d’influence et la stratégie d’action (mélange de Hard et de SoftPower) ?  Quelle part accorder au pragmatisme, à l’opportunisme ?

Agnès Levallois est spécialiste du Moyen-Orient

Thème(s) : Information| Géopolitique| Arabie Saoudite| Bahreïn| Doha| e.a.u.| emirats| Etats du Golfe| Irak| Iran| Koweit| Pays du Golfe| Qatar| Agnès Levallois

Lien(s)

LE PLUS. Qatar-bashing : 3 critiques fallacieuses à déconstruireD’une certaine manière, l’hyper-focalisation autour du Qatar joue le rôle de catalyseur des frustrations d’une opinion française qui, en pleine crise identitaire, ne semble pas avoir saisi toutes les conséquences de la mondialisation
LE PLUS. Qatar-bashing : d'où vient vraiment l'intox ? Que les choses soient claires : on peut être résolument pour les printemps arabes démocratiques, respecter le verdict des urnes, et demeurer néanmoins lucides quant aux ingérences qataries en Europe, et dans le monde arabe plus précisément
INFOGUERRE. Géoéconomie : la stratégie d’investissement du QatarLe Qatar ne se contente pas d’être une puissance financière, il veut faire entendre sa voix à travers le monde et devenir un acteur géopolitique mondial incontournable
Nadia Aissaoui et Ziad Majed BLOG. Le Qatar, petit émirat et grandes ambitionsDepuis le début des révolutions arabes, le Qatar joue un rôle important dans le soutien aux mouvements de contestation sur le plan diplomatique, médiatique via Al-Jazeera, et vraisemblablement financier
COURRIER INETRNATIONAL. CONTROVERSE • Le Qatar nuit-il à la stabilité du monde arabe ?Petit pays richissime, le Qatar est devenu un acteur influent dans les pays arabes. Mais sa fébrilité diplomatique – soutien massif aux Frères musulmans, livraison d’armes à la rébellion syrienne – agace passablement ses voisins, en particulier l’Arabie Saoudite
LE MONDE DIPLOMATIQUE. Le Qatar à l’heure de la diversification. Que faire d’Al-Jazira ?Très influente dans un monde arabe en ébullition, la chaîne Al-Jazira n’est pas sans embarrasser le gouvernement qatari, dont elle contredit parfois les options diplomatiques
RUE 89. Qatar et banlieues : les 6 raisons d'une soudaine discrétion. Selon un proche de la famille régnante qatarie, la raison se trouve très loin des quartiers des banlieues françaises : au Qatar même. « La politique d’investissements massifs à l’étranger commence à faire grincer quelques dents sur place », croit savoir cette source
JEUNE AFRIQUE. Qatar : médias, sport et culture... le tiercé gagnant Le Qatar ne manque pas d'atouts pour rayonner dans le monde. L'émirat a compris très tôt que les influences économique et culturelle devaient aller de pair s'il voulait rivaliser avec les plus grandes nations
AFFAIRES STRATEGIQUES. Quelles sont les ambitions stratégiques du Qatar ?Nabil Ennasri, spécialiste du Qatar, drécypte pour Affaires stratégiques la diplomatie régionale et internationale de cet émirat qui a vocation à s’affirmer toujours plus dans la sphère arabo-musulmanehttp://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article7345
LE MONDE DIPLOMATIQUE. Le Qatar à l’heure de la diversification. Du pétrole au tourisme d’affairesConscientes que les réserves en hydrocarbures ne sont pas éternelles, les autorités du Qatar entendent profiter de l’aisance financière apportée par les exportations de pétrole et de gaz naturel (80 % des recettes extérieures et 60 % des revenus de l’émirat) pour diversifier l’économie
LE NOUVEL OBSERVATEUR. Mondial 2022 au Qatar : le droit du travail, un sacré chantier. Au Qatar, plusieurs centaines d’ouvriers meurent chaque année dans le secteur du bâtiment. Et la Coupe du monde de football se prépare en dehors de toute légalité"Le Qatar a signé le protocole international contre le trafic d'êtres humains de l'ONU. Il a aussi signé la Convention contre le travail forcé. En ne s'assurant pas de leur respect, le gouvernement qatari viole les traités internationaux qu'il a ratifiés."
L'EXPRESS. Al-Jazeera va lancer une chaîne en français & Al-Jazeera America en préparation. "Un réseau médiatique international qui s'adresse à différentes cultures"Il a souligné que la chaîne en anglais parvenait désormais en Grande-Bretagne "24 heures sur 24 à plus de 90% des foyers, alors qu'elle n'était reçue (jusqu'en septembre dernier) qu'à raison de six heures par jour et dans la moitié des foyers"
TOUTE LE CULTURE. Une enquête sur le Qatar signée Christian Chesnot et Georges MalbrunotChristian Chesnot et Georges Malbrunot, grands reporters au service étranger de France Inter pour le premier et au Figaro pour le second, sont tous deux spécialistes du Moyen Orient. Les deux journalistes viennent de rédiger une enquête sur le Qatar
EVENE. Le Qatar aujourd'hui, de Mehdi Lazar (mars 2013)Mehdi Lazar propose ici de retracer la montée en puissance de l'émirat à travers ses lignes de force et de faiblesse et tente ainsi de comprendre les raisons de sa surexposition
EVENE. Qatar Les secrets du coffre-fort, de Christian Chesnot & Georges Malbrunot (mars 2013)Comment le Qatar, à défaut d’élargir ses frontières pour consolider sa puissance, a choisi de se créer un empire, sans armes, sans guerre, en achetant le monde !