retour en haut de page
Les Matins

Les Matins | 13-14

Syndiquer le contenu par Marc Voinchet Le site de l'émission
Emission Les Matins

du lundi au vendredi de 6h30 à 9h

Ecoutez l'émission 149 minutes

Les invités politiques de la semaine : Louis Aliot et Clémentine Autain 17

07.05.2014 - 06:30 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture


Nos invités politiques de la semaine sont membres des deux fronts situés à l’opposé du ring politique français.

A notre extrême droite et en première partie, Louis Aliot conseiller régional de Languedoc-Roussillon et vice-président du Front national, tête de liste de la Circonscription Sud-Ouest aux élections européennes.

A notre extrême gauche et qui nous rejoindra en deuxième partie Clémentine Autain, porte parole d’Ensemble, l’un des trois mouvements qui composent avec le Parti de Gauche et le Parti Communiste Français, le Front de Gauche.

Louis Aliot n’a pas réussi à remporter la mairie de Perpignan aux dernières élections municipales, puisque Jean-Marc Pujol, le maire UMP sortant a été réélu.

Quant à Clémentine Autain, elle n’a pas réussi à remporter la mairie de Sevran et elle a déposé un recours pour obtenir l'annulation de la réélection du maire EELV Stéphane Gatignon, qu'elle accuse d'avoir acheté des voix.

Deux invités politiques en forme d’outsiders et qui viennent pour parler de la campagne européenne qui va bon train.

Quel est le visage de l’Europe pour les deux fronts de la politique française, le Front National et le Front de gauche ?

On imagine que les divergences idéologiques entre les deux partis pourraient mener aisément au KO, même si sur certaines questions, comme la sortie de l’euro, il faudrait peut-être l’aide d’un arbitre pour le décompte des points.

Après le semi-échec du Front national aux élections municipales, quels sont les ambitions du FN aux élections européennes ? Marine le Pen table sur 15 à 20 eurodéputés après élections. Ils sont en ce moment et pour trois semaines encore,  3 seulement.

Quant au Front de Gauche, quelle unité affiche-t-il avant les élections européennes ?

Rappelons que fin 2013 Jean-Luc Mélenchon a suspendu sa participation au Parti de la gauche européenne en raison de divergences au sein du Front de Gauche concernant les municipales.

 

 

Louis Aliot © Radio France

Clémentine Autain Corinne Amar © Radio France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

>>> Ce qui nous arrive sur la toile avec Xavier de la Porte : "Look up" ou comment les internautes déclarent leur bonne santé

 

>>> Ce qui nous arrive en musique avec Aude Lavigne : Le jazz de Youn Sun Nah, la plus française des chanteuses coréennes

Invité(s) :
Louis Aliot
Clémentine Autain

Thème(s) : Information| Parti Politique| Politique

17 commentaires

Portrait de Anonyme Anonyme09.05.2014

Par respect pour les auditeurs et par pure honnêteté, le médiateur de FC pourrait-il nous dire QUI paie M.Couturier? Ceci pourrait remettre en perspective ses propos. Quelle est son rôle? Rédacteur en chef? Producteur? De qui tient-il cette place privilégiée? Pourquoi le médiateur ne répond jamais au nombre croissant d'auditeurs fatigués de ses comportements?
Je n'écoute plus les matins, je ne lis que les commentaires. Cela me frustre mais c'était devenu insupportable. Alors, le ras le bol de Couturier, combien de divisions? Faudra t-il pétitionner pour plus de pluralité?

Portrait de Anonyme William07.05.2014

Je partage la lassitude exprimée ici par nombre d'auditeurs sur la sempiternelle rengaine matinale de M. Couturier (qui ne fait, à cet office, que succéder au nom moins servilement docte Alain-Gérard Slama) lassitude qui me jette chaque jour ou presque à travers d'autres ondes sur le coup de 8h15.

A quand des chroniques tournantes, exprimant des points de vue réellement contradictoires, à défaut de n'être pas partisans, et de mauvaise foi, qui plus est.

Une preuve de plus, l'argument massue de ce matin : les Français ont en majorité une opinion favorable du nouveau premier ministre, ce qui prouve qu'ils approuvent sa politique, c'est-à-dire l'austérité qui les appauvrit et les précarise.
Comment ne pas s'amuser du caractère franchement populiste de ce commentaire qui prétend révéler ce que pensent réellement les Français?
La voix du peuple se serait objectivement faite entendre par voie de sondage?
Que le sondage qu'il cite n'interroge explicitement que les compétences supposées pour la fonction, et non l'adhésion au détail de la politique menée ne l'empêche visiblement pas de conclure sans hésiter des unes à l'autre.
Pour ce qui est de l'approbation du "pacte de responsabilité", si notre passionné journaliste, n'a pas le temps de faire correctement son travail , qu'il s'appuie sur des confrères pour nuancer ses propos :

http://www.acrimed.org/article4321.html

Enfin, comme le lui a rétorqué Clémentine Autain, s'appuyer sur un sondage pour prétendre que les Français adhèrent à la politique menée par la majorité au pouvoir, c'est faire peu de cas de ce qu'ils viennent, et vont sans doute, exprimer dans les urnes...

Portrait de Anonyme louise07.05.2014

Vous avez mis en cause ce matin l'analyse de Jean-Luc Mélenchon sur l'Ukraine, je n'avais pas vu cette vidéo où il parvient à l'exposer et alors là, je pense que vous êtes malhonnête, car vous c'est votre métier de la connaître et donc si vous affirmez ensuite des contre-vérités, il faudrait expliquer pourquoi.

http://replay.publicsenat.fr/vod/preuves-par-3/invite-jean-luc-melenchon...

Il parle aussi des photos du Monde.

Portrait de Anonyme Cassandra07.05.2014

Entre les propos de TM, Berthe, Louise, Raphaël... beaucoup de choses (dysfonctionnements, dyscomportements....) relatives à FC, aux "matins" et à B. Couturier ont été dites...
Je n'y reviens donc pas... Je propose donc pour chaque niveau une question.
Pourquoi B. Couturier peut-il chaque matin (en prime d'un passage supplémentaire à l'antenne le vendredi) nous asséner sa perspective néolibérale tout en prétendant tenir le rôle normal du journaliste ?
Du coup, selon l'invité, il adopte un comportement bienveillant ou visant à le déstabiliser (batterie de questions, interruptions intempestives, propos douteux....) à lui manger son temps de parole ou à l'empêcher de répondre.
Pour information, je rappelle à B. Couturier que la dette publique allemande est loin d'être négligeable... Prétendre qu'elle n'emprunte pas un centime d'euro est donc simplement faux.
Pourquoi "les matins" sont-ils idéologiquement aussi structurellement déséquilibré (en dépit de quelques chroniques ou invités isolés) ?
Non seulement, il est significatif d'avoir "partagé" les matins entre deux invités (a fortiori, comme il a été dit, ces deux invités là) mais d'avoir privilégié M. Aliot en le plaçant en première partie d'émission (le bon côté du "ring", terme en soi très significatif d'une façon de considérer les choses) : temps de parole plus long et moins discontinu (cf interruptions intempestives).
Pourquoi le médiateur ne joue-t-il pas son rôle ?
Les problèmes précédents, énoncés de façon récurrente, ne font visiblement l'objet ni d'une mise au point ou ni d'un rappel à l'ordre. à titre d'exemple, le nombre de commentaires critiques (204) lors de l'émission du 06/02/14 (http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-invite-politique-jean-lu...) le montrent à l'envi.
Silence radio... hormis un coup de pied de l'âne sous forme de chronique le 10/02/14 (voir commentaire de Rémi Neri: http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-francois-hollande-face-a...) hors de la présence de l'intéressé.

Portrait de Anonyme Marin07.05.2014

Bonjour,

Merci pour vote émission et les commentaires que vous nous permettez de poster.
A écouter monsieur Robert et monsieur Pleynel j'ai eu un moment, de bonheur peut être pas, mais au moins de satisfaction ; des gens expriment sur FC des idées que j'approuve.
Je suggérerais qu'il remplacent monsieur Couturier qui n'a pas compris que, quand on est déçu par les socialistes, on s'abstient car il n'y a souvent pas d'offre à gauche éligible. Et ce n'est pas par ce qu'on s'abstient qu'on approuve ceux qui sont élus. Cela fait depuis que j'ai le droit de voter, que je vote contre le pire et non pas pour le meilleur par ce qu'il n'y a jamais de bon candidat.
Vivement le vote par points qui pourra donner la vraie note de chaque candidat.

Cordialement

Portrait de Anonyme louise07.05.2014

à propos des réactions de Jean-Luc Mélenchon quant aux photos du Monde, le point de vue d'un spécialiste André Gunthert:

https://twitter.com/gunthert/status/463384256736026624
https://twitter.com/gunthert/status/463384373958430720

Portrait de Anonyme GOZE Marie-Jeanne07.05.2014

Je suis loin d'être une "extrémiste" mais je trouve que les constats faits par Clémentine AUTAIN, la clarté de son propos qui pointe très finement les différences l'opposant au Front National donne envie d'une autre Europe.

Cette Europe qu'il ne me vient pas à l'idée de ne pas soutenir parce qu'à l'heure de l'économie mondialisée c'est bien au niveau des continents qu'il faut trouver les nouveaux équilibres.

Cette Europe qui n'est pour moi pas celle de l'hypocrisie des gouvernants de droite comme de gauche qui nous ressortent l'Europe quand il s'agit de dissimuler leur incurie personnelle dans la conduite des affaires communes.

Pour exemple je m'interroge beaucoup sur le fait que l'on ne revient pas à un encadrement de la finance qui a fait ses preuves au cours des 30 glorieuses, sous une autre forme sans doute , le temps passe mais sous une forme crédible alors qu'en Europe comme en France les dispositions prises sont même en deçà des dispositions prises aux USA ... pourquoi ?

Je me retrouve donc dans ce slogan "l'Europe des peuples" comme dans la promesse d'un avenir qui pourra être différent si nous y travaillons.

D'un avenir qu'il sera sans doute difficile d'assurer par des modalités institutionnelles adéquates mais qui a l'avantage de donner une ligne d'horizon et une brise un peu rafraichissante à la maintenant "vieille dame" que je suis devenue.

Portrait de Anonyme remi07.05.2014

Surprenante évolution de la couverture médiatique de l'Ukraine sur France Culture. On se souvient qu'il y a seulement une semaine, 15 blessés à la suite d'échauffourées en marge d'une manifestation réunissant un petit millier d'anti-séparatiste faisait l'ouverture du journal (comme de bien d'autres). A présent que le gouvernement fantoche de Kiev envoie ce qui lui reste d'armée loyaliste pour mater les insurgés, en s'appuyant sur les milices de svoboda et du "secteur droit" (rebaptisées pudiquement "conscrits"), ainsi que quelques conseillers militaires de l'OTAN et de la CIA, on entend :
- rien sur l'Ukraine au journal de 7h
- rien sur l'Ukraine au journal de 7h 30
Finalement, à la toute fin du journal de 8h (précisément la 14 eme minute sur 15:37), on aura des nouvelles du reporter de Radio France qui couvrait quotidiennement l'actualité ukrainienne depuis le début des manifestations de Maïdan. Qu'on se rassure, alors qu'il est confusément question d'une guerre civile qui déchire le pays, celui ci a décidé d'aller enregistrer des... chants d'oiseaux () Sans ciller une seconde, le reporter de France Cul nous informe que, dans le petit coin de campagne reculé où il est allé se planquer, tout va bien les oiseaux chantent, le soleil brille, tout juste entend t on un chien qui aboie au loin (qu'il aura pris soin d'enregistrer pour qu'on ne doute pas de sa présence physique au cœur de l'action).

Or, de la même manière que Marc Ferro a montré avec "Histoires Parallèles" qu'on pouvait tirer un enseignement historique des archives de propagande de la seconde guerre mondiale, cette nouvelle page de désinformation de France Culture est très riche d'enseignement sur l'évolution du conflit.
Quelle information peut-on retirer de cette petite minute de reportage ? Certes, on ne saura rien des morts, des blessés et des exactions commises par les forces pro-occidentales. Cependant, alors que le début de la répression de Kiev avait été couvert par des vociférations contre les "provocations" de Vladimir Poutine, il apparait que son absence soutien effectif en faveur des insurgés à quelque peu apaisé notre appareil de propagande. Alors que se poursuivent les "pourparlers de paix" avec la Russie (avec laquelle on ignorait être en guerre), le reporter nous signale que, à proximité de la frontière Russe où il se trouve, on ne voit aucun char de cette armée qui, en fin de semaine dernière pourtant, était parée à l'invasion. Finalement, on peut retenir que de ce coté de la frontière Ukrainienne où ne flotte "aucun drapeau séparatiste", il n'y a pas de tension entre Russes et Ukrainiens. Lesquels d'ailleurs "traversent la frontière en toute tranquillité". On peut conclure que, en ce matin du 7 mai, la rédaction de Radio France misait sur un arrangement entre Poutine et l'OTAN, laissant les mains libres à "EuroMaïdan" pour exterminer ses insurgés loin des caméras et micros des journalistes occidentaux.

--> http://www.dailymotion.com/video/x1tbvsj_comprendre-la-crise-en-ukraine-...

Portrait de Anonyme Raphaël07.05.2014

C'est pour moi de plus en plus difficile d'écouter Brice Couturier et ce matin, je n'ai pu que couper pour ne plus entendre ses réflexions données d'un ton toujours calme et posé, qui donnent l'illusion d'un docte savoir... mais évoquer comme il l'a fait les psychanalystes qui savent bien "comment un surmoi envahissant peut conduire l’individu au masochisme" et poursuivre avec une pseudo théorie sur l'autorité et l'impuissance...
L'ensemble amène son propos qui ne supporte, comme d'habitude, aucune contradiction ni remise en question...
Dommage vraiment que de telles interventions dogmatiques privilégient le "parler pour parler"... quant à moi, je vais couper.
Cordialement
RL

Portrait de Anonyme Mr J07.05.2014

Le matin du lendemain de la mort de margaret thatcher, marine lepen a déclaré qu'elle saluait "la mort d'une grande Dame". Par conséquent le parti populiste du FN pique les idées de la gauche (la vraie, a gauche du PS) par pure opportunisme et reste un parti libéral. Cachant son libéralisme pour gagner des voix (ce qui souligne leur absence de respect des Français, dailleurs).
Messieurs Voinchet et Couturier semble avoir oublié cette déclaration de la marine qui était pourtant passée aux infos dans leur propre émission, le matin du lendemain de la mort de thatcher (le 8 Avril 2013).

Portrait de Anonyme Rodriguez07.05.2014

Un peu d'air frais dans cette atmosphère de particules de la poncitelpensée élémentaire ne peut que nous ravigoter.
Las! Il fallut qu'il soit contaminé par l'air méphitique.
Soit dit en passant FC, habituel du fait nous a habitués à de tel zeugma dont l'émission suivante "Les Nouveaux chemins de la connaissance" s'est fait une spécialité & censure systématiquement tout ce qui n'est pas la doxalmigondi...
Signé :
Le dernier des béotiens. Hilote de son état.

Portrait de Turi51 Turi5107.05.2014

Les effrontés

Le fait que mon émission préférée ait invité une représentante du Front de Gauche et un représentant du Front National ce même jour me semble être symptomatique de la pensée dominante, diffusée dans les médias par les journalistes et les politologues. J’ose espérer que les responsables des Matins l’ait fait involontairement. Quelle est-elle cette pensée dominante ? Qu’il s’agit au fond de deux partis extrémistes dont les discours se ressemblent. Le corollaire de ce point de vue est que c’est au centre que se trouvent les idées modérées donc raisonnables. Je dois dire que je suis pour le moins irrité par cette conception.

Si je ne suis pas toujours d’accord avec toutes les idées du Front de Gauche, cela vient moins de l’analyse de la situation économique et sociale mondiales que des solutions qui sont proposées que je trouve inadaptées au contexte. Je fais aussi un gros reproche aux alliances qui constituent le FG en particulier celle avec le Parti Communiste qui, tant qu’il ne changera pas de nom, me rappellera toujours les crimes contre l’humanité des pays dits communistes qu’il n’a toujours pas dénoncés. Au passage je signale que le PC est toujours favorable au nucléaire tout comme l’est la CGT (ceci explique sans doute cela) alors que M. Mélenchon se dit écologiste.
Il y a aussi les considérations sur le respect des droits de l’homme qui sont quelquefois à géométrie variable selon la couleur des gouvernants des pays. Je me répète souvent sur le sujet : les atteintes aux droits de l’homme ne souffrent aucune indulgence. Aucune idée la plus noble et la plus élevée soit-elle ne peut conduire à la privation de liberté d’un individu pour ses opinions (sauf appel à la haine ou au meurtre).
Ceci étant posé aucun des membres du Front de Gauche ne prône des idées xénophobes et racistes. Et c’est là la grande différence avec le Front National. Quant aux conceptions respectives sur l’Europe, elles sont aux antipodes l’une de l’autre. Mais comme l’a fait justement remarquer votre journaliste dans le Choix de la rédaction, les médias sont incapables de traiter les différences entre ceux qui ont voté « non », en 2005, au référendum sur le traité constitutionnel. Pourtant les mêmes médias relèvent souvent les comportements binaires qui sévissent dans notre société alors qu’eux-mêmes ne sont pas capables de s’en départir.
Pendant ce temps, il y a des effrontés aux sens propre et figuré, qui se moquent bien de tout cela, tel M. Gattaz dont M. Robert a relaté l’attitude dans son Billet politique. Il est le représentant typique du serviteur zélé du capitalisme qui n’en a rien à faire de tous ces débats, convaincu qu’il est, que le capitalisme vaincra partout et toujours. On le croit en crise, au bord de l’explosion, signe avant-coureur de sa disparition prochaine et puis tel le Phénix, il renaît encore plus vigoureux qu’avant. Je pourrais le comparer à une fourmilière dans laquelle l’individu n’est rien à côté de la survie de l’ensemble. Quand on observe ce qui se passe dans le capitalisme mondialisé, on a cette impression. Peu importe que les sociétés qui font des profits se trouvent aux États-Unis, en Allemagne ou en Chine, peu importe que ce soit tel individu ou tel autre qui en soit le défenseur acharné. D’ailleurs c’est à mon sens, la raison qui fait que ses serviteurs veulent des rémunérations aussi excessives, ils ne savent pas combien de temps ils pourront se maintenir.

Il y a une différence toutefois, dans une fourmilière nous savons localiser la reine qui est l’objet de toutes les attentions des autres fourmis, dans le capitalisme nous ne savons pas où situer le centre de décision. C’est cela qui fait que la lutte est inégale, mais il ne faut pas baisser les bras.

Delenda Carthago !

Cordiales salutations.

Portrait de Anonyme VENUS8007.05.2014

Vous devriez inviter plus souvent Louis ALLIOT sur FC !!

Portrait de Anonyme louise07.05.2014

Bonjour,

Clémentine Autain n'est plus souvent invitée aux matins ce serait normal qu'elle puisse développer ses analyses au moins autant que Brice Couturier qui lui chaque matin prend le temps de nous asséner son même credo.
Il est fatiguant.

Portrait de Anonyme ODILE07.05.2014

SUPER,LOULOU le magnifique:18,5/20 .

Portrait de Anonyme BERTHE07.05.2014

À BRICE COUTURIER - EN PRIORITÉ-

BONJOUR, TOUS LES JOURS JE SUIS ATTERRÉE PAR LES PROPOS QUE VOUS TENEZ, COMMENT POUVEZ-VOUS PARLER AU NOM DES FRANçAIS ??? QUELS BUTS POURSUIVEZ-VOUS ??

- FIN DE LA FONCTION PUBLIQUE ? DONC DE LA SANTÉ (C'EST EN ROUTE), LA JUSTICE (DÉJÀ PAS BRILLANTE), L'ÉDUCATION (POURTANT INDISPENSABLE POUR L'AVENIR), LA CULTURE (C'EST DÉJÀ FAIT...)
- FIN DES AIDES SOCIALES : C'EST EN MARCHE NE VOUS INQUIÉTEZ PAS !!!
- AUGMENTATION DES TAXES ET IMPOTS : C'EST BIEN DÉMARRÉ, NE VOUS INQUIÉTEZ PAS !!
- DROIT DES FEMMES !!! C'EST EN MARCHE NE VOUS INQUIÉTEZ PAS (VOIR LOI PRÉSENTÉE AUJOURD'HUI À L'ASSEMBLÉE POUR RESTREINDRE LE DROIT DES FEMMES - NE VOUS INQUIÉTEZ SURTOUT PAS !!!

COMMENT POUVEZ-VOUS AUSSI ÉTENDRE UN TAPIS ROUGE À L'EXTRÊME-DROITE ??? INCULTURE DE VOTRE PART ???

QUANT AUX SONDAGES, COMMENT POUVEZ-VOUS NOUS SOULER AVEC LEURS RÉSULTATS ??? QUI LES MANIPULENT ?? A QUI PROFITENT-ILS ???

UN OUVRAGE QUI POURRAIT VOUS ÊTRE UTILE :

LA MANIPULATION PAR LES SONDAGES
Techniques, impacts et instrumentalisations
Gérard Dahan
Comment peut-on "bidonner" un sondage ? Quelles sont les techniques, non seulement dans la rédaction des questions, dans les modes d'interrogation, mais aussi dans la publication des résultats et dans la façon de les commenter ? Depuis de nombreuses années, à chaque élection, on parle de manipulation des sondages. Mais où s'arrêtent l'erreur, la maladresse, l'imprécision et où commence la manipulation ?
(Coll. Questions contemporaines, 19 euros, 192 p., mai 2014) EAN : 9782343034768
EAN PDF : 9782336347516

Franchement Monsieur Couturier, je ne comprends pas comment on vous laisse faire ces chroniques nulles et dangereuses... On peut voir la différence d'analyse quand on entend Clémentine Autin... s'exprimer intelligemment.... On a l'impression que vous vivez dans une autre société. certainement plus privilégiée que la nôtre.

Portrait de Anonyme TM07.05.2014

Ce matin : Une interview d'une minute (plus?) d'Henri Maler
-fondateur d'Acrimed, http://www.acrimed.org/- organisme qui analyse les médias et leur traitement grâce à des journalistes, sociologues, universitaires,...
est un élément nouveau de votre part.

Mais ne saurait faire oublier que vous avez interrogé plusieurs minutes auparavant des "pédagogues" de l'Europe, eux toujours présents très sur toutes les antennes. Souci d'équité?

Le jour où il y aura une pluralité équilibrée et régulière sur les antennes, alors on pourra dire que l'émission de ce matin n'était pas un alibi ou un art du simulacre...
La route sera longue, et le chemin bien gardé.

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.