retour en haut de page
Les Nouveaux chemins de la connaissance

Les Nouveaux chemins de la connaissance | 13-14

Syndiquer le contenu par Adèle Van Reeth Le site de l'émission
Emission Les Nouveaux chemins de la connaissance

du lundi au vendredi de 10h à 10h50

Ecoutez l'émission 49 minutes

Diderot philosophe (4/4) : L’autorité politique 7

03.10.2013 - 10:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureaudio

Par Adèle Van Reeth

Réalisation: Rafik Zénine et David Jacubowiez

A la technique: Alexandre Martin et Benjamin Thuau

Lectures: Jean-Louis Jacopin

 

 

 

 

 

 

Diderot philosophe, c’est un parti pris, mais si vous avez écouté Annie Ibrahim lundi vous parler du matérialisme éclectique, Dominique Lecourt mardi évoquer l’animal selon Diderot, François Pépin explorer la chimie et la digestion dans les textes du penseur,  et, dans un instant Colas Duflo défendre un Diderot penseur politique, vous comprendrez qu’en plus d’être philosophe, Diderot était un génie de l’indisciplinarité.

 

 

Adèle Van Reeth et Colas Duflo GMS © Radio France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lectures:

- Diderot, L'Encyclopédie « Autorité politique » 

- Diderot, Lettre au sculpteur Falconet (10 septembre 1766) 

- Diderot, Le rêve de d'Alembert

 

Musiques et chansons:

- Rameau, Les Indes galantesDanse des sauvages

- Rameau, Les Indes galantesChaconne

- Louis Clavis SextetIsmenor

- The WhoBoris the spider

 

Extrait:

Archive avec Raymond Trousson: Diderot politique (émission "les Nouveaux chemins de la connaissance" du 03/02/2010)

 

 

 

 

 

 

 "Deux minutes papillon" par Géraldine Mosna-Savoye: pourquoi lire Diderot, c'est comme ouvrir une bouteille de champagne ? 

Réponse avec les comédiennes Christelle Reboul et Marie-Laurence Tartas, qui interprètent La Religieuse de Diderot, au Théâtre du Ranelagh jusqu'au 31 décembre. 

Lecture
 
Partager

 

Invité(s) :
Colas Duflo, professeur à l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense (Littérature et histoire des idées du XVIIIe siècle).

Galerie : les nouveaux chemins de la connaissance à Langres

21 photos
Photos prises à Langres dans le cadre des rencontres philosophiques. Les nouveaux chemins de la connaissance ont enregistré 4 émissions consacrée à Diderot.

Thème(s) : Idées| Philosophie| Denis Diderot

7 commentaires

Portrait de Anonyme Kercoz05.10.2013

C'est un sujet rémanent du bac que de plancher sur le fait que le "choix" n'est pas la liberté .
Quand survient un choix ( et nos choix actuels se limitent aux "marques"), il va etre déterminé par les expériences antérieures de situations identiques .....situations elles memes résultant d' un choix ...qui elles memes ....etc
Dramatique inexistence,bulle vide n'existant que de ce qui l' entoure !
Epicure (?) je crois disait qu'il préférait croire aux dieux qu' aux physiciens ...puisqu'avec les dieux il etait possible de négocier l' avenir .
Phrase admirable sur la tragédie du déterminisme meme si ses "physiciens" n' étaient pas les notres.
Certains diront qu' en faisant des contre choix , on pourrait colorer notre " Bulle" : par un contre choix , on acquière une expérience non déterminée ( souvent redondante), et des information nouvelles qui permettra de nuancer le prochain choix ....On commence donc a exister un peu , se"créer "....on devient "DIEU" ! ...ce qui est moins désespérant !
Meme si c'est considéré par certains comme obscène , les modèles mathématiques peuvent se rapprocher des modèles de systèmes vivants .
Dans les recherches sur la th. du Chaos , appelée déterministe uniquement du fait que les "solutions" aboutissent sur des zones restreintes appelées "attracteurs" ,sans qu' on puisse déterminer ou exactement puisqu'elles y tournent indéfiniment , ....Prigogine montre ou plutot démontre une caracteristique déterminante des systèmes complexes (gérés par des equa diff , autrefois rejetées parce que non accessible , mais dont l' acces partiel nous est desormais autorisé grace a la puissance des ordinateurs).
En démontrant l' existence de bifurcations, il démontre l' impossibilité du déterminisme :
En court , en se sevant d' une equa complexe assez simple ( qui gere la population d' un etang), il montre que si l' on fait varier le taux de reproduction d'une espece , la courbe est unique jusqu' à disons 3, ......puis se divise en 2 branches a partir de 3 , ...elles memes en 2 autre a disons 4 ...etc .
Ce qui remarquable , c'est que pour 3,1 la solution est sur la branche du haut , pour 3,2 sur celle du bas , ...pour 3,123 en haut , 3,124 en bas , sans logique rationnelle et qqs soit le nombre de décimale ( on arrète à 43 décimale).......Par cette démo , il montre l' indétermination d' un fait par ses positions antérieure , qqs soit la précision des infos ce qui s'oppose au paradigme admis par la science jusqu' alors ....en prime il démontre la "flèche du temps " et l' irréversibilité des equations pourtant en usage ds les "mécaniques" en cours y compris relativistes et quantique .

Portrait de Anonyme Éric Guéguen03.10.2013

Bravo !!
Pour moi l'une des 5 meilleures émissions depuis le début.
EG

Portrait de Anonyme Patrice Tardieu03.10.2013

J’aimerais éclairer et peut-être modifier d’abord une allusion rapide de l’invité à la théorie politique de Rousseau. Il s’agit d’une note de Rousseau au chapitre II, livre IV du Contrat Social: « A Gênes, on lit au-devant des prisons et sur les fers des galériens ce mot, « Libertas ». Cette application de la devise est belle et juste. En effet il n’y a que les malfaiteurs de tous États qui empêchent le citoyen d’être libre. Dans un pays où tous ces gens-là seraient aux galères on jouirait de la plus parfaite liberté ».
Je voudrais revenir aussi sur le matérialisme de Diderot car il est vitaliste et comme l’a montré le vitaliste et médecin Paul Joseph Barthez, une imagination purement irréelle peut provoquer une réaction physiologique bien réelle.
Maintenant, en ce qui concerne son fatalisme, il faut bien avouer que la croyance au « Fatum » consiste à affirmer que Dieu ou les dieux ont tout écrit d’avance.
Enfin je dirais que Diderot est un génie littéraire qui pense par image, mais la philosophie est avant tout conceptuelle.
Patrice Tardieu

Portrait de Jeanne R. Jeanne R.03.10.2013

Cher Patrice Tardieu, Votre pertinence faisant autorité pour moi, je vous lis toujours avec plaisir...
Diderot se révèle un homme complet et complexe qui manie l'élégance de la plume et des idées profondes qui appellent à la plus profonde des réflexions, pourquoi tout cela le desservirait-il au point de n'être pas reconnu comme Philosophe ? Parce que dans votre commentaire, je relève la phrase suivante : "Enfin je dirais que Diderot est un génie littéraire qui pense par image, mais la philosophie est avant tout conceptuelle" ; vous sous-entendez que vous ne reconnaissez pas en Diderot un statut de "philosophe" à part entière ? Est-ce à dire qu'un véritable philosophe ne peut pas avancer des idées sans système ?
Bien à vous,
Jeanne R.

Portrait de Jeanne R. Jeanne R.03.10.2013

La liberté et la pensée... La liberté de chacun reste toute relative et à tous les niveaux. Par exemple, voici la liberté de ma pensée : J'ai la liberté de vous écrire mais pas la liberté d'influer sur votre discours. Ceci dit, pourquoi cette volonté de ma part vu que les propos entendus étaient passionnants et tellement justes ? Il n'empêche, la seule liberté qu'il me reste ici est celle de penser, de penser pour vous remercier par écrit d'avoir consacrer tous ces jours à Diderot en si bonne compagnie.
Jeanne R.

Portrait de Anonyme Éric Symak 03.10.2013

"J'ai la liberté de vous écrire mais pas la liberté d'influer sur votre discours."
Une boutade ? Qui me plonge soudain dans un abîme de doute. Comment définir le périmètre de la liberté individuelle "raisonnable" autrement que par référence aux autres : la liberté (sociale) de chacun doit trouver sa frontière où commence celle de l'autre, ce qu'on pourrait représenter localement par un diagramme de Voronoi.
Puisqu'il est question de liberté sociale, il n'est pas illogique de faire intervenir une référence aux autres et pourtant cette facilité de limitation qui contourne la définition me laisse une impressionnant de manque en ce qu'elle est opérationnelle mais non essentielle.
C'est Platon, dans Lachès peut-être, ou dans Alcibiade (le non apocryphe) plutôt, qui réussissait à contourner le difficile problème de la symétrie/négation d'habile manière.
Autrement dit, avez-vous le droit de fonder votre liberté (ne serait-ce qu'en partie) sur les autres, et particulièrement leur influence ou leur usage ?
Ce qui se fonde ainsi, c'est votre volonté, pour reprendre une distinction soulignée ce jour, ou votre bien-être. Mais il n"est pas superposable à votre liberté sociale (j'ecris ceci dans le RER A vers 18H30).
Bien être à vous.

Portrait de Anonyme BERTRAND SAINT-SONGE03.10.2013

Tirez le cruel du faux : choix constant de notre "bulletin de vote" quand nous savons que tout est basé sur la tromperie civile, ayant choix quasi quellement tellement entre un menteur ou l'opportunisme d'un boni-menteur, ce qui nous fait amener au lapsus volontaire comme le beau "Rousseau" pour "Diderot" d'Adèle, toujours révélateur, d'ailleurs... Errare Virgo Est, ce matin...Notre pensée va plus vite que notre dire...(ou l'inverse).
Choisir la solitude plus que l'hypocrisie : choix "fataliste" ?..

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.