retour en haut de page
Les Nouveaux chemins de la connaissance

Les Nouveaux chemins de la connaissance│11-12

Syndiquer le contenu par Adèle Van Reeth, Philippe Petit Le site de l'émission
Emission Les Nouveaux chemins de la connaissance

du lundi au vendredi de 10h à 11h

Ecoutez l'émission 50 minutes

Le monde avant sa fin 3/4 : Monde commun et mondialisation 17

08.02.2012 - 10:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Adèle Van Reeth reçoit Etienne Tassin à propos de la question de la mondialisation et du monde commun, en particulier comme on peut la trouver formulée chez Hannah Arendt.

 

 

Hannah Arendt, La crise de la culture, "Qu'est-ce que la liberté ?" :

"Ce monde qui est le nôtre, par cela même qu'il existait avant nous et qu'il est destiné à nous survivre, ne peut simplement prétendre se soucier essentiellement des vies individuelles et des intérêts qui leur sont liés. Le courage libère les hommes de leur souci concernant la vie, au bénéfice de la liberté du monde. Le courage est indispensable parce que, en politique, ce n'est pas la vie mais le monde qui est en jeu."

 

 

Etienne Tassin Ivy Paolantonacci©Radio France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extraits :

- Bande originale du film The Tree of life, réalisé par Terrence Malick, avec Brad Pitt, Jessica Chastain, Sean Penn, 2011. 

- Extrait d'une émission de France 24 du 02 février 2010, à l'occasion des dix ans du Forum Social Mondial. Invité : Ignacio Ramonet, ancien directeur du mensuel Le Monde diplomatique, fondateur d'ATTAC et promoteur du forum social de Porto Allegre.

- Extrait d'un reportage de LCI du 11 janvier 2012, deux jours avant que le France ne perde son triple A.

- The Turtles, "Happy together".

Lectures:

- Hannah Arendt, Vies politiques.

- Hannah Arendt, Condition de l'homme moderne.

 

Réalisation : François Caunac.

Lecture des textes : Jean-Louis Jacopin.

Invité(s) :
Etienne Tassin, professeur de philosophie politique à l'université Paris-Diderot et directeur de l'école doctorale de sciences sociales et responsable d'un master "Sociologie et philosophie politique".

Thème(s) : Idées| Philosophie

17 commentaires

Portrait de Anonyme UTOPIADES09.02.2012

Bravo pour cette émission très stimulante qui réhabilite l'utopie comme liberté de pensée, de créativité, et dans sa capacité à penser la singularité au niveau local pour renforcer l'appartenance au monde...

Cela vient en écho aux rencontres Utopiades: " civilisation durable et révolution des consciences" où l'utopie est conviée pour imaginer l'avenir de nos territoires autrement, et témoigner des expériences, innovations locales qui inventent au plus proche de chacun, une civilisation plus aimable, bienveillante, durable...

Dernière Utopiade 15 février: "civilisation durable et révolution des territoires" www.areneidf.org

Dominique Sellier, Arene

Portrait de Anonyme A. Muller09.02.2012

Comment le MONDE comme principe d’UNIFICATION peut fonder une politique de la SEPARATION des mondes !?...
Alain Muller

SENS COMMUN ou « SENSUS COMMUNIS » ?
Monde commun POLITIQUE ou monde commun ESTHETIQUE !?...
Alain Muller

Portrait de Anonyme Jeanne R.09.02.2012

@François Jéru :
J'avoue ne pas tout comprendre à votre langage d'économiste que vous utilisez à foison ici, donc peine perdue pour vous ; toutefois, je comprends que vous portez un intérêt bien arrêté en matière d'argent et de tout ce qui tourne autour.
Tandis que, jeu pour jeu, le Monétaire ne me parlant pas, ce sont les Lettres et non les chiffres qui font mon quotidien créatif... Certes, dans l’absolu je ne nie pas l'argent mais dénonce ses effets délétères qui éloignent l'esprit des hommes de l'essentiel... Croyez-vous sincèrement que, de toute éternité, la spéculation financière profite six pieds sous terre ou dans l'au-delà ?! Or, là, nous nous écartons du thème passionnant de "la fin du monde"
Il n'empêche, au fond, la leçon est tirée, celle de constater que nous n'écrivons pas en vain puisque nous sommes lus !
Bien à vous,
Jeanne R.

Portrait de Anonyme Patricia09.02.2012

Bonjour, j'ai beaucoup apprécié cette émission tout en épluchant mes légumes. J'ai retenu l'idée selon laquelle une utopie deviendrait un totalitarisme lorsqu'on cherche à l'imposer au grand nombre. A ce propos ne sommes nous pas au cœur de l'utopie néo libérale? Pour finir, j'ai préparé une ratatouille excellente.

Portrait de Anonyme François Jéru09.02.2012

Luroluro14 - le 8 fév. écrit :

je ne peux accepter l'affirmation : l'économie est incompatible avec l'éthique.
Je mets un lien pour vous confirmer que d'autres économistes pensent le contraire.
================================== (fin de citation ) =====
Il manque le lien.
La phrase, en l'état, prête à désaccord car elle est floue.
Exemple il y a l'économie selon la norme IAS-BRI, celle actuellement mondialement en vigueur,
solidement confortée par des armées entières dont les 600.000 personnes des Big_Four_(audit_firms).
Il y a l'économie_Adray+Giop, juxtaposée à la précédente que les 577 candidat(e)s députés DALC, assisté(e)s de leurs dodeas, présenteront au peuple français à partir du 2 avril pour finaliser les conditions d'entrée en vigueur dans le plus bref délai après leur succès majoritaire (plus de 51%) aux Elections Législatives.
================================== il est ajouté =====
Soyez l'Anna Arendt de votre temps.
================================== (fin de citation ) =====
Excellente préconisation.
================================== puis =====
Le problème c'est que les politiques actuels défendent des intérêts de classes auxquelles ils appartiennent, au point qu'il y a souvent des conflits d'intérêt qui sont loin d'être tous dénoncés.
================================== (fin de citation ) =====
Non pas du tout. Les "classes" de notre ancienne nation sont absentes de l'ossature monetaro-financiere euro-centrée réputée "tenir ensemble" les morceaux des programmes. Pour les top International Banks, le clivage Droite-Gauche demeure idéal en Western Europe. Parfait pour la Dispute franco-française. Pendant ce temps, les canaux du Vampirisme supranational se renforcent et s'étendent. C'est la Guerre de moins de 0,00001% hors frontière (offshore) contre le peuple99%. La partie dominante des bureaux politiques PS-UMP ont fait perdre à 100% des français toute la souveraineté que leurs parents avaient plus ou moins encore sur le pays. Contrôle des budgets en Défense Nationale, Education, Santé, Logement, Investissements R&D, Investissements en Politique industrielle et Aménagement du Territoire, Culture, etc. Leurs programmes voisins à 100% accrochés à la défense de l'euro est l'Effondrement rapide à la grecque qui serait impossible à remonter. Quant aux autres partis voulant en sortir avec retour au FF les grands maîtres du prétendu "Marché" (cartel supra LIBOR) jouiront littéralement de porter les coups mortels. L'argument "Regardez donc la Suède ne tient pas". La féodalité bancaire suédoise n'est pas à comparer aux reines sur les mors des équidés tirant les banques françaises.
Le topPoolSupra_G20 qui contrôle l'IIF (Charles Dallara porte-parole ou Joseph Ackermann) contrôle, de l'étranger, environ les 3/4 de la Dette sur le dos des contribuables français ( 1800 milliards € dont 500 milliards par l'UMP pour plusieurs motifs . . . à suivre . . . ). L'ancienne nation qui s'appelait "La France" n'est plus guère qu'un protectorat sous contrôle étranger, à dépecer et exploiter comme il sied à ces topPatriciens extérieurs sans doute pas plus vampires que les patriciens-tyrans des pires époques usuro-totalitaires de l'empire romain. A supposer qu'ils veuillent en partie faire machine arrière auraient-ils une formule ? Revenons au micro-microcosme 0,0001% français, à son navrant nano-théâtre; l'Académie Française préconise d'appeler un chat un chat : mascarade d'inqualifiables pti-chefs PS-UMP où l'on ne sait placer les poids entre aveuglement, fuite en abîme, goût pour la corde à pendre 99,99%, lâcheté, addiction, autre motif. Ne serait-ce pas ballet superficiel de sub-vizirs d'une sorte d'empire ottoman de 1863 démantelé et conquis par leurs créanciers étrangers ?
Les "classes" de notre ancienne nation entrent surtout en ligne de compte en fonction de ces stupides sondages biaisés. Qe pensent les abstentionnistes (55%), les non inscrits, les personnes qui se déplacent au bureau de vote et déposent un bulletin blanc ? Tout ce beau monde dépasse t-il 3/4 ?
Que dit-on à leur sujet sur les ondes ? N'auraiet-ils pas de bons motifs, fondés ?
=================== enfin, il est souligné en conclusion =====
De toute façon si l'utopie ne triomphe pas au point où nous en sommes,
il y a de forte chances pour que nous allions tous dans le mur, et là tout le monde sera mis d'accord.
================================== (fin de citation ) =====
Comparons avec le flux continu proche des affaires monetaro-économiques et prétendument "politiques".
Mettons de côté Nouveaux Chemins de la Connaissance, Terre-à-terre, La Grande Table, Pain de Campagne et quelques autres brillantes émissions.
Plaçons nous sur les fondamentaux : Organisation mono ou biSystème, Eurodevises en dizaines de milliards jouant ce qu'elles veulent en la dite "Zone_€".
C'est la Guerre de moins de 0,00001% hors frontière (offshore) contre le peuple99%.
Devant quoi s'écarquillent nos yeux effarés : le prétendu Grand Débat "Inégalités des classes intra-France" occupant tout l'espace médiatique [ TVA antisociale, Quotient familial, etc.]. le mot eurodevise n'a pas été prononcé une seule fois depuis trois ans !! Tous ces calculs passionnants fondés sur de trompeuses hypothèses de croissance positive ne sont que deux emballages-maquillages d'un même convoi vers l'horreur.
- UMP: Wagon maquillé pour séduire les personnes ayant l'habitude de suivre leurs medias écrits pour la Droite du XIXe ou XXe
- PS: Wagon maquillé pour séduire les personnes ayant l'habitude de suivre leurs medias écrits pour la Gauche du XIXe ou XXe.

La biaiserie est telle que le piège eurodevise-LIBOR de ces eurobonds (PS-UMP) n'a pas même été évoqué une seule fois; ce n'est pas faute d'y revenir sans cesse depuis le 8 janvier 2009, la première fois dans le prolongement d'un billet de blog sur les engagements prêts-emprunts toxiques.

www.pauljorion.com/blog/?p=1448
La première contribution Fr Jéru à 15:39 est suivie d'autres.

Le Cartel eurobonds est décrit en www.rubak.org, en premier lieu

http://www.rubak.org/A2-Hegemonie-TBTF-dont-Actifs_on-et-offshore.htm

Merci pour vos choix
Ils contribuent à ce qui est vital
Très cordialement

Portrait de Anonyme Anonyme09.02.2012

J'apprécie beaucoup d'écouter la radio et France-Culture en particulier ... et souvent tard le soir : c'est encore mieux !!!

J'ai bcp apprécié Hannah Arebdt et son propos a toujours été pertinent... même s'il a souvent 'dérangé'... :)!

Claude Levi Strauss aussi a osé en dire de belles ... vérités !

et là aussi cela a choqué ...

J'admire l'élocution et l'écriture de ces gens qui te répondent ... j'ai un plaisir extrême à écouter ces émissions mais de là à être cap de disserter à leur propos ... hélas ... c'est plus difficile ... Par contre souvent oui, j'aimerais que quelqu'un les écoute avec moi et en parler après ensemble... Grâce à toi, cela devient possible ... même si de fait, et pour une fois (et cela va en faire rire pas mal... des gens qui me connaissent... car j'ai l'hab de trop bavarder ... trop raconter ... là je ne peux que m'emplir de tout ce que je lis et entends... merci à toi ) donc pour une fois ce sera moi la silencieuse dans ce monologue bloguique ... :) !

Je suppose que l'humanité va durer ... encore un peu sauf incident notoire du justement à se souci d'altérité -dans l'autre sens évidemment ... :) !) et certaines ... utopies auront peut-être le temps de se concrétiser, réaliser avant ... j'en doute vraiment. Cela n'a pas d'importance car j'ai tjrs imaginé que le vrai futur, la vraie évolution devrait plutôt naître de notre absence ... Pourtant je partage tout à fait le point de vue maintes fois réitérés des unes et des uns et des autres ... "

Bonne nuit !

bises

Kim

Portrait de Anonyme François Jéru09.02.2012

à JEANNE R. Ce 8 fév. vous dites :

Le monde avant sa fin, un monde commun ; globalisation / mondialisation : vaste programme !
Hannah Arendt se porte en juge du monde et "nous aide à penser notre présent", avec "le désir d'un monde un peu moins unifié".
Enfin, pluralité nécessaire pour faire le monde, donc des mondes dans un monde pour un grand Monde.
Aussi, il y a, à l'intérieur de notre monde moderne, 3 dimensions essentielles à répartir équitablement en même temps : l'action, l’œuvre, le travail ; comme 3 missions à offrir en partage à tous : économique/culturelle/politique (et j'ajoute, accessoirement le privé !).
Je résume (sans me contredire) : unification ou pas unification d'un monde singulier et pluriel à la fois multiplié ou démultiplié et "décapitalisé" !?
Mais me voilà rassurée car "l'utopie n'est pas un danger", déclare votre invité au demeurant très pointu politiquement parlant.
La nature et les hommes seraient-ils incompatibles pour édifier ce monde total et humain de demain ?
En fait, la réponse sera politique ou ne sera pas.
================================== (fin de citation ) =====
Votre §1 : Même remarque que pour Kercoz.
Pas de Monde Commun sans un référentiel de balises partagées. Enjeu de langue.
Si le mot monnaie est crime linguistique pour certains esprits pourquoi serait-il valide pour d'autres ?
Il y a des limites à la pluralité comme il y a des limites à l'unification et au singulier tant apprécié des philosophes. Pluralité, Unification, etc. sont des mots sans signification, trop abstraits, se rapportant à tout et à rien. Vous n'y êtes pour rien; c'est notre langue qui est en défaut; elle aussi a de sérieuses limites:
parfois la meilleure et trop souvent la pire des choses.
En votre résumé central: le paradigme dettocratique, vampirique, est l'emberlificotage du réseau entre pirates-empereurs (supra_G20) et naufrageurs-régaleurs (brochette de valets).
L'action, l'oeuvre et le travail s'inscrivent en la 12-ème et dernière mos-dimension du référentiel jeru.fr de Représentation. Son Système Monétaire Original (ADRAY+GIOP) juxtaposé à l'existant (IAS-BRI) rend possible l'ajout des 10 millions d'êtres-ans d'oeuvre manquants en France (10 millions d'emplois manquants; je n'aime pas le mot emploi; luroluro14 pense comme moi, préfère oeuvre et/ou man-oeuvre). Ecrire cela c'est simplement avoir le procédé pour donner raison à l'Article 23 de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948 [ Vous avez l'URL de la rédaction actuelle de l'Article 23 à la 10-ième ligne après le titre]. J'ai repris la rédaction de l'artice 23 au moyen d'une brève intro et de trois sections : deux pour la Norme en vigueur IAS-BRI et une pour la Norme Adray+Giop. Il est fort probable que les 577 candidats députés DALC, souenus par leurs dodeas et par l'ingéniere générale opérationnelle A.G.j.R. auront la majorité aux prochaines Elections Législatives 2012. En ce cas l'esprit de l'Article 23 de la Déclaration des Droits de l'H, cher à Stephane Hessel, ne sera plus un voeu pieu, de facto un mensonge.

Portrait de Anonyme alfredolloza08.02.2012

Merci pour ces propos tout à fait stimulants.
La multiplication des expériences ou des expérimentations mondaines sont en effet les voies d'une subversions généralisée. L'idée naïve d'une organisation unificatrice apparaît comme un fantasme résiduel, un montage idéaliste.
Idéaliste et hétérogène à toute expérience.
Personne ne pourra jamais faire l'expérience de la Quatrième Internationale... La parole politicienne, du coup, parait toujours vaine car c'est elle qui éloigne notre désir de ces milliers de petits commencements vivants ici et maintenant et qui nous appellent.
On trouve ces champignons un peu partout: du plateau du Larzac au plateau de Millevache, des Amap du Japon aux expériences californiennes.
Un pas de côté et le tour est joué, vous venez de sauver votre vie.
Et tant mieux si ça ne fait pas la une du Journal de 20 heure...
Il parait que plus personne ne le regarde depuis longtemps!

Portrait de Anonyme luroluro14 (anonyme)08.02.2012

Un lien sur mondialisation et globalisation : http://www.irenees.net/fr/fiches/notions/fiche-notions-21.html

Portrait de Anonyme Kercoz08.02.2012

@ Etienne Tassin .
Ne pensez vous pas que votre démarche, la "parcellisation versus globalisation, se rapproche de la thèse de Prigogine sur les bienfaits de l'auto-organisation. Il est un fait que les découvertes des théorie du Chaos /complexité , montrent que les systèmes parcellisés, fractales , a gestion complexes sont hyper stables ( attracteurs).
En prenant un angle sociologique (puisque l'affect est un intrant majeur du système anthropo archaique), les caracteres agressifs (egoisme etc ..) existent pareillement ds les modèles archaiques de groupes retreints , mais ils sont contraint par la taille et l'affect des interactions et ne débouchent pas sur l' Hybris propre aux structures hypertrophiées .
On peut meme soutenir que ces caracteres (contraints-issus de l'agressivité intra-spécifique de lorenz) sont vertueux car structurant/hierarchisants du groupe et de ce fait , participent a sa stabilité.

Portrait de Anonyme antoine cozian08.02.2012

Bonjour Madame,
merci pour cette belle émission,une fête pour l'esprit,merveille d'urbanité.E.Tassin m'a donné l'envie de relire H.A et sa propre oeuvre :< un monde commun et le trésor perdu >.
Bonne journée et encore merci
Antoine Cozian.

Portrait de Anonyme luroluro14 (anonyme)08.02.2012

J’ai omis de mettre le lien sur le thème Economie et Ethique dans mon précédent commentaire. Voici ce lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_et_%C3%A9thique
Bonne lecture, avec toutes mes excuses pour cette étourderie.

Portrait de Anonyme luroluro14 (anonyme)08.02.2012

Cette émission passionnante appellerait des commentaires trop longs pour exprimer son point de vue.
A minima, je ne peux accepter l'affirmation péremptoire : l'économie est incompatible avec l'éthique. Je mets un lien pour vous confirmer que d'autres économistes pensent le contraire.
J'aurais beaucoup de choses à dire sur l'altermondialisme et la nécessité de reconnaître la diversité des cultures et de la préserver, n'en déplaise à Monsieur Guéant.
En ce qui concerne la pensée d'Hannah Arendt elle est effectivement très intéressante pour notre époque, mais il faudrait tout de même l'actualiser sur plusieurs points. Je conseillerais : soyez l'Anna Arendt de votre temps.
Si j'ai bien suivi votre dialogue, le politique devrait prendre le pas sur l'économique, et là nous sommes bien d'accord. Le problème c'est que les politiques actuels défendent des intérêts de classes auxquelles ils appartiennent, au point qu'il y a souvent des conflits d'intérêt qui sont loin d'être tous dénoncés.
Les concepts de globalisation et de mondialisation sont effectivement très différents.
Il faudrait instaurer des systèmes gagnant/gagnant, ce qui renvoie à la théorie des jeux. Nous en arrivons alors à la nécessité de bâtir un monde fondé sur la confiance réciproque (multilatérale) ce qui suppose une éthique partagée par tous et relève de ce fait de l'utopie. Mais comme vous l'avez souligné l'utopie est un ferment de liberté.
De toute façon si l'utopie ne triomphe pas au point où nous en sommes, il y a de forte chances pour que nous allions tous dans le mur, et là tout le monde sera mis d'accord.

Portrait de Anonyme emond jean-pierre08.02.2012

cette émission nous conforte dans l'idée de la nécessité de l'utopie, mais non mise en actes, et nous propose quelques repères au combien nécessaires au jour qu'il est: la singularité, la diversité et le construire ensemble contre le totalitaire ! Merci Adèle et Etienne Tassin.

Portrait de Anonyme Jeanne R.08.02.2012

Le monde avant sa fin, un monde commun ; globalisation / mondialisation : vaste programme !
Hannah Arendt se porte en juge du monde et "nous aide à penser notre présent", avec "le désir d'un monde un peu moins unifié".
Enfin, pluralité nécessaire pour faire le monde, donc des mondes dans un monde pour un grand Monde.
Aussi, il y a, à l'intérieur de notre monde moderne, 3 dimensions essentielles à répartir équitablement en même temps : l'action, l’œuvre, le travail ; comme 3 missions à offrir en partage à tous : économique/culturelle/politique (et j'ajoute, accessoirement le privé !).
Je résume (sans me contredire) : unification ou pas unification d'un monde singulier et pluriel à la fois multiplié ou démultiplié et "décapitalisé" !?
Mais me voilà rassurée car "l'utopie n'est pas un danger", déclare votre invité au demeurant très pointu politiquement parlant.
La nature et les hommes seraient-ils incompatibles pour édifier ce monde total et humain de demain ?
En fait, la réponse sera politique ou ne sera pas.
Jeanne R.

Portrait de Anonyme BERTRAND SAINT-SONGE08.02.2012

Signifiant Sur les grands chemins de Tristan Bernard : " C'est dieu qui a créé le monde, c'est le diable qui le fait vivre"...
Sainte-Beuve : "Ce bas monde est une vieille courtisane, mais qui ne cesse d'avoir de jeunes amants"...
Notre monde est insatiable de sphères et d'autres mondes. On ne se contente pas du seul A de l'Amour, il nous en faut au moins Trois, un triple A
(A rgent ; A ffaires ; A bus)...........! On en a perdu un, lequel ?

Portrait de Anonyme Kercoz08.02.2012

Merci de cette émission.
Tous les modèles des systèmes vivants "naturels" sont parcellisés , morcellisés , voire fractals.
Seul l'arrogance humaine prétend pouvoir inventer un outil global centralisé , ce qui le force a inventer un outil linéaire simplifié et instable
L'alterité est la source de vie et de l'économie. Les systèmes natyrels usent de cette altérité SANS L' EPUISER du fait de la structure morcellé .
Notre problème est structurel . Le système centralisé épuise l'altérité .
L'alterité s'use qd on s'en sert ....contrairement au modèle originel .