retour en haut de page
Emission Pas la peine de crier

Pas la peine de crier | 12-13

Syndiquer le contenu par Marie Richeux Le site de l'émission
Emission Pas la peine de crier

du lundi au vendredi de 16h à 17h

Ecoutez l'émission 59 minutes

Ciel, mon antiquité !

24.01.2013 - 16:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Quatrième moment de cette semaine céleste : Thomas Reyser et Raphaël Blaise sont nos invités, nous évoquerons avec eux les cieux dans l’Antiquité grecque et romaine.

 

Thomas Reyser et Raphaël Blaise Dupeyron © Rf

Astrophysique et planètes ce lundi, pilotage et lignes aériennes ce mardi, veilleurs-danseurs de l’aube et du soir hier : Aujourd’hui, nous questionnons la pensée des Anciens. Dans l’Antiquité, physique et philosophie se confondent, et si l’on remarque une très forte présence du ciel dans les textes, c’est sous plusieurs angles très différents. Les ciels dans la Grèce et la Rome antiques ont peut être ceci de commun qu’ils cristallisent les questions que l’homme se pose sur sa destinée, son sort, son rapport au temps.C’est donc un duo qui marque la quatrième étape de cette semaine consacrée au ciel. Le premier a étudié un corpus de textes grecs, l’autre ausculte le ciel de Rome. Depuis l’histoire et la littérature, nous évoquerons avec eux la façon dont les Anciens se représentaient le ciel et à quelles fins. La thèse de Thomas Reyser s’intéresse aux discours et aux représentations de l’au-delà dans le monde grec ; celle de Raphaël Blaise, au ciel dans la pensée romaine de Cicéron à Sénèque. Ils offrent, tous deux, comme un théâtre théorique, métaphorique, une géographie propice à l’imaginaire, afin que s’y déploie ce qui, depuis tous temps, agite la pensée.

 

D'abord, revenons au déballage de bibliothèque en chantier de Francine Bergé. Aujourd’hui elle nous lit un extrait de Celle qui dit non de Marie Neige Sardin. Ce livre témoigne de l’épuisante et  violente expérience d’une libraire dans une ville de Seine Saint-Denis. Francine Bergé lui prête sa voix.

 

Le Polaroïd du jour est un trio de voix, de corps, de rochers balayés par les iodes.

 

Le Poème du jour est un nouvel extrait de la Symphonie du Printemps de Yanis Ritsos, que nous lisent les voix de la Comédie Française.

 

Programmation musicale

Billie Holliday, Gloomy Sunday

Moutain Man, Animal tracks

Zee Avi, Concrete wall 


Invité(s) :
Thomas Reyser, professeur d'histoire
Raphaël Blaise, professeur de latin et de français

Thème(s) : Arts & Spectacles| Histoire| Philosophie