retour en haut de page
Pixel

Pixel | 12-13

Syndiquer le contenu Le site de l'émission
Chronique Pixel

le vendredi de 7h12 à 7h15

Ecoutez l'émission 2 minutes

Etat des lieux du livre numérique 0

31.08.2012 - 07:12 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Les sorties des liseuses, tablettes et Smartphones se font toujours plus nombreuses et l’offre globale des livres numériques s’étoffe également. Mais le public n’est pas encore convaincu par cette nouvelle forme de lecture. Pourtant ceux qui adoptent le numérique sont souvent conquis et reconnaissent jongler régulièrement entre leur liseuse et le papier. Etat des lieux et témoignages de lecteurs.

 

Maïa Germany, Christian Jacomino et Jean-Charles Fitoussi © Isabelle Lassalle et Annie Jacomino

 

Maïa Germany,
bibliothécaire en secteur jeunesse en Seine-Saint-Denis, ne trouve que des avantages à sa liseuse. Entourée de livres imprimés, elle est pourtant passée
au livre numérique en s’interrogeant sur l’avenir de son métier et elle n'a
aucune nostalgie du livre papier.

Lecture
 

Partager

 

Enseignant retraité des
écoles élémentaires à Nice, Christian Jacomino raconte comment son expérience
de la lecture numérique est directement liée au web.

Lecture
 

Partager

 

Aujourd’hui, les
utilisateurs de livres numériques sont surtout des hommes, à 58%, et plus de la
moitié a moins de 35 ans. Dans la même proportion, ils appartiennent à la
catégorie socioprofessionnelle des CSP+. Ils sont souvent de grands lecteurs et
pour un quart d’entre eux, ils reconnaissent lire encore davantage depuis leur
passage au numérique (cf. l'infographie ci-dessous). Jean-Charles Fitoussi, lecteur numérique passé sur tablette puis
sur liseuse, le confirme, en alternant ses lectures numériques et imprimées.

Lecture
 

Partager

 

Comme en témoignent vos
contributions, les lecteurs numériques apprécient la commodité, le gain de
place et de poids des liseuses.

 

 

L'évolution des
supports entraine aussi des changements dans l’écriture. Jean-Charles Fitoussi
apprécie certaines des fonctionnalités de la liseuse comme de pouvoir lire les
premiers chapitres avant d'acheter l’œuvre. Mais il est aussi éditeur
numérique et il explique comment les nouveaux outils permettent de
renouer avec une certaine forme d’écriture héritée du 19e siècle.

Lecture
 

Partager

 

 

Une
évolution progressive du livre numérique

S’il
progresse, le marché du livre numérique ne
représente que 0,5% des ventes totales de livres en France en 2011. Pourtant, la
tablette iPad connaît un grand succès et les sorties des liseuses Kindle et
Kobo ont été très médiatisées. Mais seulement 5% des Français ont déjà lu un
livre numérique et la
situation est analogue dans la plupart des autres pays. En revanche,
aux Etats-Unis, Amazon annonçait dès avril 2011 des ventes supérieures pour le
numérique que pour le papier puis la même performance pour la Grande-Bretagne
cette année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources : Opinionway, Baromètre des usages du livre numérique - Vague 1 - Mars 2012

 

A gauche, Lorenzo Soccavo / A droite, la liseuse la plus populaire en France, la Kindle. © Isabelle Lassalle

 

En faisant le
parallèle entre l’évolution du papier à la liseuse par rapport au passage de
l’incunable à l’imprimé, comme le raconte le chercheur en prospective du livre
Lorenzo Soccavo, le livre numérique a encore dix années devant lui pour
s’imposer.

Lecture
 

Partager

 

 

Pour les perspectives des
livres numériques, le chercheur Lorenzo Soccavo évoque, entre autres, une
dématérialisation encore plus poussée des œuvres.

Lecture
 

Partager

 

Quand ils possèdent l’un
des nouveaux supports numériques, les lecteurs lisent essentiellement leurs
livres électroniques sur liseuse, à 92%, et sur tablette, à 79%. L’évolution du
marché du livre numérique est lente mais elle progresse donc parallèlement au
taux d’équipement des usagers. Et il ne faut pas négliger, comme le rappelle Lorenzo Soccavo, tous les téléchargements
de livres gratuits.

Lecture
 

Partager

 

En se basant sur l’évolution d’autres marchés de contenus dématérialisés, l’Institut de recherche GfK a proposé des estimations pour le livre numérique. En 2012, la croissance envisagée est près de 80%. Mais cette belle progression ne devrait pas représenter plus de 2% des ventes globales de livres en 2015.

Certains lecteurs sont déçus par le fait
d’être liés à une boutique précise pour les téléchargements, de ne pas
réellement posséder les livres, de ne pas pouvoir les prêter ou les lire sur un
autre support. Enfi, les prix trop élevés des
livres numériques et l’attachement au support papier freinent encore beaucoup
d’utilisateurs potentiels.

 

Pour accompagner la journée
des 24h du Livre, le site de France Culture vous propose également une galerie de portraits de lecteurs numériques.
Ils témoignent de leurs expériences, des nombreux avantages mais aussi des
limites de leurs lectures sur liseuse.

 

Isabelle Lassalle

 

Thème(s) : Information| Edition| édition numérique| liseuse| livre numérique