retour en haut de page
Place de la toile

Place de la toile | 12-13

Syndiquer le contenu par Xavier de la Porte Le site de l'émission
Emission Place de la toile

le samedi de 18h10 à 18h56

Ecoutez l'émission 45 minutes

Cryptologie et informatique : une histoire d’amour 4

25.05.2013 - 18:10 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

L’informatique entretient avec la cryptologie – l’art du code secret – une relation passionnelle. A la fois parce les ordinateurs sont apparus comme des machines extrêmement efficaces pour casser des codes secrets, et aussi évidemment créer des codes. Mais aussi parce que des informations tous les jours plus importantes circulant aujourd’hui sur les réseaux informatiques, elles nécessitent un art du cryptage toujours plus complexe. Au fond, au hold-up numérique et décentralisé ayant eu lieu il y a 15 jours à votre trajet quotidien avec votre passe Navigo, de Wikileaks à Paypal, de votre déclaration d’impôt en ligne à votre dossier médical…. tout est affaire de cryptologie, c’est-à-dire de confidentialité, d’authentification. Mais quels sont les liens théoriques entre informatique et cryptologie ? Comment l’une et l’autre des disciplines évoluent conjointement depuis 70 ans ? Où en est-on de la cryptographie aujourd’hui ? Quelles sont les perspectives d’avenir ?

 

Philippe Guillot

 

Maître de conférences en mathématique à l’Université de Paris 8 (Saint-Denis). Son objet de recherche est la cryptologie, et il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la question. Le dernier vient de sortir aux éditions Edp-sciences et s’intitule : La cryptologie, l’art des codes secrets.  

 

Le son : « Secret messages », du groupe anglais des années 70 et 80, Electric Light Orchestra. Pas tellement le genre de musique que l’on passe ici, mais ce titre date de 1983, et parle justement de ces messages secrets qui traversent l’air.

 

  Lecture de la semaine

              

Comment raconter la vie vécue via les ordinateurs ?

 

La lecture de la semaine provient du quotidien britannique The Guardian. On la doit à Damien Walter qui est écrivain d’anticipation. Il rejoint quelques-uns des problèmes posés dans l’émission de la semaine dernière consacrée aux ordinateurs au cinéma, mais déplacés dans la champ littéraire : « Comment raconter la vie quand elle est vécue dans les ordinateurs ? » : « Nous vivons de plus en plus dans les écrans de nos ordinateurs et de nos smartphones, commence Walter, mais comment faire passer cela dans l’écriture ? Dans Eastern Standard Tribe, publié en 2004, Cory Doctorow explorait ce que signifiait vivre [...] Suite. 

           Le bureau

Marissa Mayer, executive woman

  

Pourquoi Marissa Mayer fascine-t-elle tant ? Parce qu'elle est jeune, 38 ans, riche, puissante (32e femme la plus puissante du monde d'après Forbes, 14e la plus influente d'après Fortune) ? Parce qu'elle classe dans l'ordre de ses priorités « Dieu, la famille et Yahoo » ? Parce qu'elle est belle et blonde, parce qu'elle porte des Louboutin à voir la photo retenue par Libération dans son portrait du 20 mai dernier ? Parce qu'elle est une « ballerine qui code », capitaine des pom pom girls au lycée, danseuse classique et étudiante en intelligence artificielle à Stanford, première femme ingénieure recrutée chez Google en 1999, 20e recrue de la firme (il aura tout de même fallu attendre la 20e embauche...) ?  [...] Suite.

Place de la Toile - #pdlt 

               

 

Thème(s) : Information| Informatique| Innovation| Mathématiques| Technique| cryptologie| Philippe Guillot

4 commentaires

Portrait de Anonyme LN25.05.2013

Vous avez parlé rapidement du problème "P=NP?" que je viens de découvrir dans une BD (le Chercheur fantôme). L'auteur y explique (en résumé) que si l'on trouvait un algorithme prouvant que P=NP, les cryptages seraient caducs. C'est-ce que vous sous-entendiez ?
Pensez-vous que l'on puisse trouver un tel algorithme ?
merci

PS pour les techniciens du site: c'est la 3ème fois que j'essaye d'envoyer un commentaire, je crois que la barrière cryptée en bas du message est un peu trop efficace, on tourne en rond... ou alors je n'y comprends rien

Portrait de Anonyme Philippe Guillot28.05.2013

Oui, si on arrivait à prouver que P=NP, cela remettrait en cause toute la cryptographie actuelle. Elle serait même mise en cause sous une condition moins sévère : si on pouvait trouver un algorithme efficace pour inverser toute fonction efficacement calculable, alors il n'existerait pas de fonction à sens unique et tout moyen de chiffrement serait cassé.
Mais je ne crois pas vraiment à un bouleversement dans un avenir proche.

Portrait de Anonyme edeion27.05.2013

Bonjour LN, c'est la plus fondamentale question que se pose la science informatique. Vous en apprendrez plus que je ne pourrais dire sur https://fr.wikipedia.org/wiki/P%3DNP

Portrait de Th Th26.05.2013

C'est simplement que les commentaires sont modérés a posteriori... C'est regrettable mais c'est ainsi ! Bien à vous.

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.