retour en haut de page
Place de la toile

Place de la toile | 11-12

Syndiquer le contenu par Xavier de la Porte Le site de l'émission
Emission Place de la toile

le samedi de 18h10 à 19h

Ecoutez l'émission 49 minutes

Les médecins-blogueurs 2

09.06.2012 - 18:10 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

Dominique Dupagne & Gélule th©Radio France

Je ne me souviens plus très bien comment je suis tombé sur eux. A l’occasion d’un tweet arrivé par miracle, d’un lien cliqué par hasard, d’un article peut-être. Bref, je les ai découverts il y a quelques mois. Une vraie communauté telle qu’il en existe beaucoup sur les réseaux, les « médecins bloggeurs ». Je devrais préciser : communauté pas de médecins seulement mais de soignants (il y a des infirmières, des sages-femmes etc.), et ils ne sont pas seulement blogueurs, certains twittent aussi, entre deux consultations, le soir quand le cabinet est fermé. Et je dis « communauté » parce que ces blogs sont connectés les uns aux autres, ils se citent, se répondent parfois. « Communauté » parce qu’on a l’impression en les lisant qu’on entre dans un monde, celui de la médecine de tous les jours, celui du cabinet de périphérie ou de campagne, où l’on soigne les petits bobos de la vie, mais pas seulement. Et donc, depuis quelques mois, je suis leurs aventures qui, d’ailleurs, la plupart du temps, ne sont pas des aventures, ce qui les rend passionnantes. Bien sûr, à ces lectures des questions surgissent : Pourquoi ces gens se mettent-ils un jour à raconter ce qui se passe dans leur cabinet ? Pour qui le font-ils ? Qu’est-ce que cela dit d’un métier ? Mais aussi d’un usage possible des réseaux ?

                

                                                        

 

Pour tenter de répondre à ces questions, trois pratiquants et membres de cette communauté :

 

Dominique Dupagne (@DDupagne), médecin généraliste, un des pionniers des relations entre médecine et Internet avec Atoute.org site communautaire fréquenté essentiellement par des patients, mais aussi par des médecins, poste d'observation des mutations qu’introduit le réseau internet dans le domaine de la santé. Atoute se veut la "figure de proue de la médecine 2.0 francophone". Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier, La revanche du rameur, vient de paraître.

 

Gélule (@sous_la_blouse), médecin généraliste aujourd'hui remplaçante, qui tient le blog "Sous la blouse". Sa particularité est d’être sous forme de vignettes de bande-dessinée.

 

Fluorette (@fluorette), au téléphone, médecin généraliste installée depuis peu. Elle tient le blog "Promenade de santé", histoires et réflexions de sa pratique... Ce blog raconte des histoires de patients, une vision de la médecine etc.

 

Il y en a bien d'autres évidemment, il n'y a qu'à se rendre sur le blog de l'un d'entre eux pour être renvoyé vers une multitude d'autres. Il y a aussi un flux RSS : Le Club des Médecins Blogueurs.

 

                                                                              =============

 

Lecture de la semaine sur InternetActu.net (le lundi) 

 

Le problème des geeks avec la politique

 

La lecture de la semaine est le dernier post du blog que Corry Doctorow tient sur le site du quotidien britannique The Guardian, post de circonstance en ce jour de manifestation contre ACTA et en cette période où le Parti Pirate devient un acteur politique en Europe. Le texte s’intitule : « Le problème quand les geeks font de la politique » : « Depuis le début des guerres de l’information, note Doctorow, les gens soucieux de liberté et de technologie ont dû naviguer entre deux écueils idéologiques : le déterminisme geek et le fatalisme geek. Deux écueils aussi dangereux l’un que l’autre. Le déterminisme geek consiste à mépriser toute mesure politique dangereuse et bête, toute tentative de régulation abrupte, sous prétexte qu’elle est technologiquement irréalisable [...] Suite.

 

 

=============

 

Près de la machine

(Billy Guidoni)

 

Passe Montagne, "El Cartucho"

 

Extrait d’un album paru en 2007. Voici ce qu’en dit Billy Guidoni :

 

« L'inverse d'une musique programmée, tous les ingrédients de l'aléatoire dans un seul morceau - et pourtant ces sonorités, cette précision sont-ils réellement humains ? »

 

=============

 

 

Internet Explorer

(Thibault Henneton)

 

A la source

 

IPv6, hourra ! Qui peut bien célébrer ainsi ce 6 juin 2012 ? C’est Camille Gévaudan sur Ecrans.fr. Que célèbre-t-elle au juste ? Ipévé IP version 6. Adresses IP : c’est grâce à elles que les machines communiquent sur la toile. Elles parlent chiffres, tel est le protocole. Et désormais lettres aussi donc. Enfin c’est compliqué, je vous renvoie aux commentaires de l’article. Reste que nous, quand on tape une adresse web, on ne voit rien que des pages plus ou moins graphiques qui mettent plus ou moins de temps à charger … et ces maudits fond publicitaire où l’on se retrouve toujours à cliquer, et c’est irritant, quand un frisson nerveux fait dérailler la main qui croyait pointer précis [...] Suite.

 

Autre(s) Son(s)

 

Carol Douglas, "Doctor's Orders"

 

Retrouver Place de la Toile - #pdlt

Thème(s) : Information| Communauté| Internet| Médecine| Santé| médecin| Jaddo| Dominique Dupagne| Dr Borée

Lien(s)

Moi, ma santé et le netPrécédente Place de la toile(22.05.09)archivée par Dominique Dupagnehttp://www.atoute.org/
Le premier espace médical communautairethèse de Frédéric Senis qui porte sur le premier espace médical communautaire qu'il a créé sur Usenet en 1996 : fr.bio.medecine (ici la thèse de 2003 en PDF)
Juste après dresseuse d'oursLes histoires d'une jeune généraliste, brutes et non romancées. Sinon c'est pas rigolo. (Et pour Google : Blog médecin)http://www.jaddo.fr/
Le blog de BoréeBorée est un jeune médecin généraliste installé à la campagne. Espèce protégée. http://boree.eu/
Etude de 109 médecins français sur TwitterMoins d'un médecin français sur 1000 actif sur Twitter ?
Winckler’s WebzineLe site personnel de Martin Wincklerhttp://martinwinckler.com/
Vieux et merveillesAide-ménagère, confidente, dame de compagnie, souffre-douleur, taxi... les multiples facettes du métier d'auxiliaire de vie sont fascinantes!http://vieuxetmerveillesvieuxetmerveilles.blogspot.fr/
Le cri de colère de Louis, tétraplégique, sur les réseaux sociauxC'est un message poignant lancé sur la Toile. Le témoignage de Louis Van Proosdij, tétraplégique qui décrit «la violence de ce que je vis depuis deux semaines». Depuis que Santé service, organisme qui prend en charge sa toilette ou son coucher, lui a imposé un nouveau «protocole de soins».http://www.liberation.fr/
DoctisemainePour (presque) tout savoir sur Doctissimo [pour ceux qui seraient frustrés qu'une émission sur la santé et le net ne cite pas le mastodonte]http://doctisemaine.tumblr.com/

2 commentaires

Portrait de Anonyme Jean Paul Trujassou09.06.2012

Quelle émission !!! ... Je l'ai prise à la volée, en conduisant et en rentrant chez moi (ancien infirmier, je travaille depuis plus de 20 ans dans le secteur médico-social - dirige une association)... vous m'avez rempli de bonheur par ces témoignage d'hommes et de femmes si emplis d'amour pour notre humanité.........chapeau pour vote art à donner la parole,merci vraiment à vos invités.

Portrait de Anonyme Dominique Dupagne09.06.2012

@gélule m'a fait remarquer après l'émission que j'avais été réducteur à propos de l'hôpital en parlant de déshumanisation. Elle a raison. L'hôpital est déshumanisant, mais il y a encore à l'hôpital de nombreux soignants qui se battent au quotidien pour apporter un maximum d'aide aux malades. C'est un problème de structure et non de personnes.

En tant que médecins libéraux, nous avons de nombreuses contraintes, mais nous avons la chance immense d'être libres sur l'essentiel : choisir la façon dont nous abordons notre métier, quitte à perdre en productivité et donc en revenus. Je ne voudrais pas que mes propos soient interprétés comme une rivalité entre les généralistes et les spécialistes. Nous avons besoin de travailler ensemble pour aider aux mieux nos patients, et internet nous aide considérablement à faire tomber les barrières introduites pendant nos études.