retour en haut de page
Place de la toile

Place de la toile | 10-11

Syndiquer le contenu par Xavier de la Porte Le site de l'émission
Emission Place de la toile

le dimanche de 17h à 18h

Wikipédia plus rapide que l'AFP / L'art d'être libres au temps des automates 9

24.04.2011 - 17:00

Luis de Miranda Th©Radio France

Première Partie

 

Où nous cherchons à répondre à une question qui est extrêmement simple, mais qui se pose presque tous les jours, et ne manque pas de susciter une certaine fascination : comment se fait-il que lorsque une dépêche AFP annonce un événement – prenons les décès de personnalité par exemple – on s’aperçoit, si l’on regarde la fiche de la personne sur Wikipédia, que la date de mort y est déjà inscrite ? Il ne s’agit pas d’imaginer que Wikipédia relève de la divination, mais plutôt de comprendre comment cela peut-il aller si vite ?

 

Avec Christophe Henner, membre du Conseil d’Administration de Wikimédia France. Wikimédia France est une association qui assure la promotion des projets de Wikimedia, parmi lesquels on compte Wikipédia, la célèbre encyclopédie collaborative.

 

Deuxième partie

 

Avec Luis de Miranda, écrivain, philosophe, romancier, éditeur (chez Max Milo). Et l’auteur, entre autre, d’un livre paru à il y a un an à peu près. Livre à côté duquel on était passé à côté. Erreur de notre part, que nous réparons, à l’occasion de la parution tout dernièrement d’un nouveau livre, un livre de fiction Qui a tué le poète ?, que l'auteur propose sur papier, mais aussi en édition numérique augmentée.

 

Mais ce qui nous occupera principalement, c’est donc ce livre paru l’an dernier, L’art d’être libres au temps des automates. C’est une réflexion philosophique sur les nouvelles technologies. Mais aussi, ce qui est plus ambitieux encore, une sorte de traité des conditions de la liberté à l’ère de ces technologies, c’est-à-dire maintenant. Luis de Miranda examine, et propose des réponses, à des questions aussi communes et partagées que : doit-on avoir peur des nouvelles technologies ? quelles sont les nouvelles limites de noter corps ? faut-il rêver à une vie en symbiose avec les machines ? y a-t-il de la politique dans les ordinateurs ?... Questions qui croisent de grandes catégories philosophiques : la connaissance de nous-mêmes, le corps, le pouvoir – à l’ère des technologies numériques.

 

Sons

 

Electric Needle Room, "WIKIPEDIA.ORG" (sur Deezer)

Keny Arkana, "ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE"

Louie Austen & Señor Coconut - "REALITY"

 

Suivez "Place de la toile" (#pdlt)

 

 

Invité(s) :
Luis de Miranda

Thème(s) : Information| Association| Essai| Idées| Internet| Philosophie| automate| créalisme| wikipedia

Lien(s)

La lecture de la semaine sur InternetActu.netLa lecture de la semaine, il s’agit d’un texte de Norman Cousins, professeur de médecine à UCLA, l’université de Los Angeles, et il a été initialement publié dans le journal Spring de UCLA… Il s’intitule joliment “Le poète et l’ordinateur”.
Les livres de Luis de Miranda chez Max Milo EditionsLuis de Miranda a publié huit romans. Il est aussi l’auteur des essais Ego trip (Max Milo), Une vie nouvelle est-elle possible ? (Nous), et Peut-on jouir du capitalisme (Max Milo). Il est le fondateur du "mouvement créaliste", courant de pensée et d'esthétique contemporaines.
Mondes créalistesL'association créaliste, ou C.R.É.E.L. (Centre de recherche pour l'émergence d'une existence libre) a été fondée le 11 juin 2009 pour relier les créalistes à l'œuvre dans le monde et construire un corps théorique et vif. Le manifeste du créalisme a été écrit par Luis de Miranda.
Qui a tué le poète ?Roman augmenté de Luis de Miranda (avec OWNI.fr)
Allende, l’informatique et la révolution par Philippe Rivière. Cybernétique : le mot fait irrésistiblement jaillir à l’esprit l’image d’un pouvoir central contrôlant l’humain à travers mille canaux de communication. Une image fausse, comme le montre l’expérience menée en 1972 par le gouvernement chilien.

9 commentaires

Portrait de Anonyme glasz25.05.2011

Concernant l'intervention de Luis de Miranda : Est-ce que la pensée par automatismes ne serait pas un problème aussi? Celle qui enchaîne les lieux communs philosophicos-humanistes, en gros : "Attention à la vilaine machine qui va vouloir faire de nous des machines. Résistons par la poésie, nous êtres de désirs, etc...". On entend ça depuis le début de la révolution industrielle. Non content de nous dire de quoi avoir peur , Luis de Miranda nous dit aussi quoi faire et comment vivre. On doit se poser les questions fondamentales (qui sont?). On doit produire du beau qui soit au plus proche de la vie (y'a une loi contre le beau qui est au plus loin de la vie?), etc...

Rien de nouveau (au sens Deleuzien on va dire pour faire érudit) ici, un discours qui n'est de personne puisqu'il est proféré par tout le monde. Alors qu'internet produit du nouveau, et c'est ça qui est intéressant, et qu'un philosophe digne de ce nom devrait penser. Pas forcément pour en faire l'apologie, hein, mais au moins être capable de voir cette nouveauté.

Portrait de vin100moreau vin100moreau04.05.2011

Les 2 derniers emissions non podcastables, grrrrrr !!! Y a-t-il une solution ?

Portrait de Th Th05.05.2011

Il y a forcément une solution, je relance les services techniques, ça devrait être réglé rapidement...

Portrait de hardbox hardbox03.05.2011

Le podcast pose toujours problème, 2 minutes d'émission.

Portrait de Anonyme Amigo del pueblo01.05.2011

problème de podcast : le fichier ne fait qu'1,8 méga

Portrait de Th Th01.05.2011

Bon. Je transmets... Merci.

Portrait de Th Th01.05.2011

Pourtant la réécoute, elle, fonctionne... : http://www.franceculture.com/player?p=reecoute-4144621#reecoute-4144621

Portrait de Anonyme Sam30.04.2011

Merci à France Culture pour avoir programmé Keny Arkana! Je sais que vous avez peu de temps pour beaucoup à dire, mais je trouve que laisser la chanson en entier aurait été un beau geste pour le rap francophone...

Bon courage aux wikipédistes, aux penseurs et aux "nouveaux" éducateurs numériques dans leurs entreprises!

Portrait de Anonyme JB Ingold30.04.2011

Le fichier iPhone et le podcast était raccourci à moins de 2minutes