retour en haut de page
 Rue des écoles

Rue des écoles | 11-12

Syndiquer le contenu par Louise Tourret Le site de l'émission
Emission  Rue des écoles

le mercredi de 15h à 16h

Ecoutez l'émission 59 minutes

L’école et le numérique / La vie des profs en bande-dessinée 1

01.02.2012 - 15:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

1ère partie : L’école et le numérique

Denis Kambouchner, Professeur de philosophie à l’université Paris 1, spécialiste de Descartes, mais aussi engagé de longue date dans une réflexion sur la culture et l'éducation, notamment avec "Une école contre l’autre" (PUF, 2000).

Guillaume Vergne,  cofondateur et corédacteur en chef de la revue en ligne skhole.fr. Enseigne la philosophie en lycée depuis 10 ans. « L'école, le numérique et la société qui vient » Denis Kambouchner, Philippe Meirieu, Bernard Stiegler avec la collaboration de Julien Gautier et Guillaume Vergne ed Mille et une nuits 2012

 

2ème partie : La vie des profs en bande-dessinée

- Charb, Dessinateur et directeur de la publication de Charlie Hebdo.

« la salle des profs »  Ed. 12bis

- Erroc, scénariste de « Profs »  Ed.bamboo

 

Reportage : Série sur les écoles "alternatives"

L'école Montessori.

 

La carte Blanche de Benoît Falaize

"lettre de Hongrie", autour des réformes de l'enseignement supérieur.

 

Musique : "That's where you're wrong" de Arctic Monkeys

Invité(s) :
Denis Kambouchner, professeur d'histoire de la philosophie moderne à l'Université Paris I, spécialiste de Descartes
Benoît Falaize

Thème(s) : Information| Education

1 commentaire

Portrait de marie marie06.02.2012

Commentaire reçu sur le site de France Culture :

Bonjour,
Enseignante contractuelle en lettres classiques de puis 11 ans, je suis
écoeurée par ce que je viens de lire sur le site de l'académie de
Toulouse. A la rubrique des postes à pourvoir pour les enseignats
non-titulaires sur des remplacements en lettres classiques, le rectorat
précise que "les compétences de latin peuvent ne pas être une exigence
pour certains des postes proposés." Cela est inadmissible!!! Quel mépris
pour les élèves, en priorité, pour les enseignants spécialisés,
ensuite et pour le système de l'enseignement en général!!! Cela dit
clairement que des compétences en latin ne sont pas forcement nécessaires
pour enseigner cette matière! On marche sur la tête!! Il y a déja
quelques années de cela, une collègue avait dû enseigner le grec en
collège, alors qu'elle n'en avait jamais fait de sa vie. Nous avons passé
plus de deux soirées par semaines à construire ses cours ensemble sur
toute une année scolaire!!! Imaginerions-nous une annonce du style " Poste
d'avocat à pourvoir, les compétences en droit peuvent ne pas être une
exigence pour ce poste"? Confierions-nous notre voiture à un garagiste
n'ayant aucune compétence en mécanique? Pourquoi donc les parents
d'élèves doivent-ils confier leurs enfants a quelqu'un qui pourrait ne
pas avoir les connaissances nécéssaires à transmettre?
Je me sens humiliée et dégardée dans ma pratique et mes connaissances,
je n'imaginais pas un tel mépris pour notre métier.
Serait-il possible de faire supprimer cette ligne du site de l'académie?
Cordialement
caroline