retour en haut de page
Sur les docks

Sur les docks│11-12

Syndiquer le contenu par Irène Omélianenko Le site de l'émission
Emission Sur les docks

du lundi au jeudi de 17h à 17h55

Entre adolescence et cinéma (3/4) : "Françoise Romand, cinéaste" 5

14.09.2011 - 17:00

Un documentaire de Frédéric Aron et Vincent Abouchar

 

J. J. Birgé©Radio France

Françoise Romand tourne « Mix-Up », son premier film, en 1985. A partir d'une histoire de bébés échangés à la naissance, la cinéaste signe une œuvre d'une liberté et d'une richesse étonnantes. D'emblée, elle affirme la singularité de son style documentaire : une mise en scène pleine de fantaisie qui flirte avec la fiction.
Paradoxalement, Françoise Romand est plus connue aux Etats-Unis qu'en France. Ainsi, « Mix-Up » a été diffusé un après-midi sur France 2 dans le cadre d'une émission dédiée aux femmes, avant de faire un an plus tard l'ouverture du Festival New Directors New Films au musée d'Art Moderne de New York… La réalisatrice a vécu un rêve américain, mais c'est en France qu'elle a tourné ses films, principalement pour la télévision – dont on mesure du même coup l'évolution. Des documentaires, portraits de personnalités hors normes qui déjouent les clichés, comme Ovida Delect, la poétesse transsexuelle d'« Appelez-moi Madame » ; des fictions décalées, comme « Passé composé » (d'après Frédéric Dard), où une mystérieuse amnésique entraîne Féodor Atkine dans la quête de son identité.
L'identité est assurément le fil conducteur de sa filmographie. Mais, si Françoise Romand a toujours gardé le cap, ne transigeant pas sur ses convictions, cette cinéaste touche-à-tout n'est jamais là où on l'attend. Installation (Ciné-Romand), Web-documentaire avant l'heure (IKitchenEye) et, aujourd'hui, un essai d'auto-fiction avec une petite caméra numérique (« Thème Je »)… Dans ce dernier film, elle retourne la caméra vers elle, avec le même goût pour le jeu et la mise en scène du réel.
Pour « Sur les docks », nous lui avons tendu notre micro, avec l'envie de vous faire découvrir cette réalisatrice et sa démarche atypique. 

Avec :
Jean-Jacques Birgé, compositeur de musique. Il a signé la bande-son des derniers films de Françoise Romand, dont « Thème Je » (2011, éditions Alibi, distribution Lowave).
Noël Burch, théoricien du cinéma, réalisateur. Ses cours à l'Idhec et son livre Une praxis du cinéma (1986, Gallimard) ont fortement influencé la réalisatrice débutante.
Sylvie Najosky, l'une des organisatrices du Festival Face à Face du film gay et lesbien de Saint-Etienne

Production: Frédéric Aron

Technique : Yves Le Hors
Réalisation : Vincent Abouchar


Bande-annonce de "Mix-Up ou Méli-Mélo"

 

Bande-annonce de "Appelez-moi Madame"

 

Bande-annonce de "Thème je"

 

 

Thème(s) : Information| Cinéma

Lien(s)

Site officiel de Françoise RomandSur ce site, vous pourrez consulter la biographie ainsi que la filmographie de Françoise Romand.
Blog de Jean-Jacques BirgéSur ce blog, vous pourrez notamment accéder aux morceaux inédits de Jean-Jacques Birgé en MP3 et gratuits.
éditions LowaveLes films "Mix-Up ou Méli-mélo", Appelez-moi Madame", "Ciné-Romand" et prochainement "Thème Je" et de "Gais Gay Games", sont disponibles sur le site des éditions Lowace.
Festival Face à Face du film gay et lesbien de Saint-Etienne En collaboration avec Face à Face, Françoise Romand a tourné "Gais Gay Games", un documentaire sur les jeux « olympiques gay » de Cologne de 2010.

Événement(s)

  • Cinéma

    Projection gratuite de "Thème Je"

    La séance se tiendra à 20h se tiendra en présence de la réalisatrice.
    14/09/2011

    Emplacement

    Cin'hoche de Bagnolet - Bagnolet
  • Festival

    Les Radiophonies - 10ème Festival des fictions radiophoniques francophones

    Les Radiophonies - 10ème Festival des fictions radiophoniques francophones

    La radio a toujours été un lieu incontournable d'invention. Tout y est possible par le pouvoir de l'imagination, dont elle use sans limite ; c'est pourquoi elle est par excellence le lieu de la fiction et n'a cessé d'attirer à elle tous les créateurs et tous les écrivains. Le Festival des Radiophonies est entièrement consacré à la Fiction radiophonique francophone. Les 23, 24 et 25 ...
    23/09/2011 - 25/09/2011

5 commentaires

Portrait de Anonyme jean gabriel - quuintenas27.11.2011

Un dock émouvant, singulier, exigeant.
Et l'occasion de retrouvailles radiophoniques avec Françoise Romand, de nombreuses années après qu'elle soit venue tourner un film ici en Ardèche.
On redemande de ces beaux moments de radio, à l'approche de telles singularités.
Un grand merci à l'équipe de "Sur les docks" pour mettre ainsi des mots, des sons, des grains de voix qui ne soient pas que l'illustration des images : leur espace et leur temps décalés donnent un vrai regard.

Portrait de Anonyme Guillaume Gerin14.09.2011

Bonsoir,
j'aurais bien aimé connaître les références du morceau de musique habillant la fin du doc(k).
Bien à vous

Portrait de Sur les docks Sur les docks15.09.2011

Cher auditeur,

Le morceau qui clôt ce documentaire est interprété par Bobby Conn, s'intitule "Baby Man (Refrain)" et est issu de son album "Rise Up!".

Cordialement,

L'équipe de "Sur les docks"

Portrait de Anonyme elisabeth14.09.2011

J'ai beaucoup aimé ce documentaire sonore... C'était très fort et émouvant.
Je souhaiterais connaître le nom de la chanson de Brigitte Fontaine que vous avez passé... Sublime...
Merci

Portrait de Sur les docks Sur les docks15.09.2011

Chère auditrice,

L'extrait du morceau de Brigitte Fontaine que l'on entend dans ce documentaire s'intitule "Le Goudron" et est issu de son album bien nommé "Comme A La Radio"...

Cordialement,

L'équipe de "Sur les docks"