L’Univers dans sa grande enfance



03.06.2013
57 min

Le satellite Planck, lancé en mai 2009 par l’Agence spatiale européenne, et son télescope spatial, livrent aujourd’hui leurs premiers résultats. Ses équipements de pointe ont permis au télescope de cartographier le ciel entier pour reconstituer l’image la plus ancienne du cosmos. Celle dite de la « première lumière » et qui a baigné l’Univers alors âgé de 380 000 ans. L’Univers le plus jeune qu’il soit possible d’observer. Cela grâce à un rayonnement qui a voyagé jusqu’à nous depuis la nuit des temps. Un rayonnement enregistré quel que soit l’endroit vers lequel pointent les détecteurs, et dont la température est équivalente à quelques –270°C. D’où son nom de fond diffus cosmique ou rayonnement fossile.

La qualité de l’image de ce bébé-Univers prise par Planck est dix fois plus grande que le dernier cliché disponible pris, lui, par la NASA en 2003. De quoi non seulement mieux décrire l’histoire qui conduit de l’enfance à l’adulte qu’il est devenu aujourd’hui. Mais aussi de quoi plonger pour la première fois de l’autre côté du miroir et saisir à quoi a ressemblé le Big Bang, ce moment-clé de nos origines.

Avec Jean-Philippe Uzan, astrophysicien.

L'espace critique de Lydia ben Ytzthak  :

Les livres  : A quoi jouent les primates? de Dario Maestripieri

(éditions de l'Evolution)Les mathématiques du vivant de Ian Stewart

(Flammarion)Partenariat  :Sciences et vie juin 2013



Ecouter le direct
Le direct