La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement 1/5



10.02.2014
24 min

Feuilleton en direct depuis le studio 114 de la maison de la Radio

Choix de textes Jean-Pierre Thibaudat

Réalisation Laure Egoroff

Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière

La fin de l'homme rouge
La fin de l'homme rouge Crédits : SL - Radio France

Dans La Fin de l’homme rouge, Svetlana Alexievitch rencontre des témoins d’une époque, celle d’un empire révolu depuis décembre 1991, l’Union soviétique. Ces témoins lui sont proches car la biélorusse Svetlana Alexievitch est une enfant de l’Union soviétique.

On se souvient de ses livres bouleversants comme Les Cercueils de zinc, sur les soldats soviétiques morts en Afghanistan, ou encore La Supplication sur les victimes de Tchernobyl, les liquidateurs qui furent envoyés pour ensevelir le réacteur sous un sarcophage et leurs épouses aimant éperdument des morts-vivants.

A chaque fois Svetlana Alexievitch écoute longuement les témoins. Et petit à petit, le témoignage va au-delà du témoignage, là où le lent tête à tête touche à l’art de la parole, à la densité de la confession, à la beauté du dire.

Ceux qu’elles rencontrent sont souvent des femmes. Des veuves, des mères, des fiancées. Elles ont connu plus souvent le malheur que le bonheur, elles sont pleines de vie. Pas une famille russe qui n’ait sa part de tragédie. Guerre, camps, prison, alcoolisme, suicide, meurtre.

Cinq femmes témoignent de la fin de l’homme rouge. Certaines croiront jusqu’à leur mort au communisme, d’autres n’y croient plus, d’autres encore ont toujours eu le régime en haine ou ont tourné la page. Cinq femmes, cinq destins ancrés dans l’époque soviétique qui fut aussi le temps de leur enfance ou de leur jeunesse.

Cinq voix écoutées et écrites par Svetlana Alexievitch.

La fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement de Svetlana Alexievitch est paru aux éditions Actes Sud dans une traduction de Sophie Benech.

Avec Annie Mercier

Et les voix de Olga Kokorina, Nicolaï Iarochenko, Vladimir Ant, Julien Gaillard

Prise de son, Montage et Mixage Julien Doumenc et Emilie Couet

Assistante à la réalisation Clémence Gross

Dernières précisions avant le direct
Dernières précisions avant le direct Crédits : Radio France



Ecouter le direct
Le direct