André Leroi-Gourhan, un maître singulier en préhistoire



08.12.2011
59 min

F. Audouze,  P. Soulier, F. Verger
F. Audouze, P. Soulier, F. Verger Crédits : Catherine Donné - Radio France
"L'homme était discret comme son profil, incisif comme son sourire, têtu comme le couvre-chef eurasiatique qu'il aimait à porter, mais enjoué comme le biniou avec lequel il réveillait les fouilleurs et passionné comme le cheval, que chaque jour, sur le site de Pincevent, il montait", tel est le portrait de ce savant singulier qu'était André Leroi-Gourhan, dressé par Nathan Slanger dans le livre "Autour de l'homme".

A l’occasion du centenaire de sa naissance, et de la journée commémorative organisée samedi 10, décembre 2011 au Grand Amphithéâtre du Musée national d'histoire naturelle de Paris, sous le titre "André Leroi-Gourhan hommage », retour sur l'homme et son œuvre d'une grande richesse, la diversité et l'hétérogénéité de sa pensée. Avide de connaissances et d'observation, ce savant inclassable était un collectionneur d'objets insolites, un autodidacte, devenu ethnologue, anthropologue, paléontologue, préhistorien, un personnage dont l'influence a révélé une œuvre interdisciplinaire. Son parcours nous dévoile un homme qui, toute sa vie, s'attacha à résoudre les grandes questions de l'évolution du monde, du vivant et du développement des sociétés, entre le passé et le futur. Comme il le disait lui-même, "Finalement, mes préoccupations sont peut-être uniquement la projection dans le futur de quelque chose que je cherche dans le passé".Avec nous, pour en parler, Françoise Audouze, directrice de recherche émérite au CNRS, au laboratoire "Archéologie et sciences de l'Antiquité", équipe d'ethnologie préhsitorique, et Philippe Soulier, ingénieur de recherche au CNRS dans le même laboratoire, biographe d'André Leroi-Gourhan, co-organisateur du colloque Leroi-Gourhan du 10 décembre prochain au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris. Puis, en seconde partie d’émission, vers 14h48, place à notre partenariat mensuel, avec le magazine Pour la science. Coup de projecteur sur l’article "Entre terre et mer : des zones à préserver", signé Fernand Verger, professeur émérite à l’Ecole normale supérieure de Paris et conseiller scientifique du Conservatoire du littoral. Il nous parlera des zones humides entre terre et mer à préserver et dont la gestion, aujourd'hui, appelle à plus de raison ! Fernand Verger est aussi l'auteur d'un livre paru chez Belin Zones humides du littoral français (2009).



Ecouter le direct
Le direct