La crise, l'Europe et l'axe franco-allemand



29.10.2011
43 min

A. Merkel et N. Sarkozy, 45th Munich Security Conference 2009
A. Merkel et N. Sarkozy, 45th Munich Security Conference 2009 Crédits : Wikipedia
A l’issue d’une semaine à haut risque pour l’Europe, marquée par le sommet qui s’est conclu par la signature d’un plan global pour la zone Euro, l’axe franco-allemand a été présenté comme un élément clé. En compagnie de l’économiste Jean-Hervé Lorenzi et du politologue Henrik Uterwedde, Jean-Marie Colombani et Jean-Claude Casanova s’interrogent sur la pertinence de cette approche. Comment fonctionne la coopération franco-allemande ? La question de la bonne entente entre Paris et Berlin est au cœur des observations, or cette relation n’échappe pas à un schéma caricatural. En France, on est passé d’un discours sur l’Allemagne qui voulait quitter l’Europe à une Allemagne qui dicte sa loi, tandis que du côté allemand, la presse soulignait que l’affaire avait été menée par Nicolas Sarkozy. Peut-on échapper de part et d’autre du Rhin, à une vision fantasmée de l’autre ?

Avec Jean-Hervé Lorenzi, Président du Cercle des Economistes, Membre du Conseil d’Analyse Economique et Conseiller du Directoire de La Compagnie Financière Edmond de Rothschild.

Et Henrik Uterwedde, politologue et directeur adjoint de l'Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg -un centre d'analyse et d'information sur la France contemporaine et sur les relations franco-allemandes en Europe (www.dfi.de). Formé à Berlin et Paris, il est docteur en sciences politiques et professeur associé à l'université d'Osnabrück.

Intervenants :



Ecouter le direct
Le direct