C’est un souvenir de fleurs



05.06.2013
59 min

C’est un souvenir de fleurs de Mathieu Bénezet

Rediffusion de Avril 2010

Réalisation : Jacques Taroni

« Un monologue envahi par d’autres voix. Féminin et masculin embrassés.

Une touffe de souvenirs, le spectre d'un présent blessé, contreblessé.

Le théâtre de quelques lieux : une rue, une chambre, hantés dans l'obsession d'écrire un impossible roman – le roman d'un nous, d'une ambulation diurne et nocturne.

Les fleurs sont l'absence et le vivant, un contrepoint à ce travail d'amour journalier. »

Né en 1946 à Perpignan, Mathieu Bénézet est entré en poésie comme un météore, très jeune, avec une rage et une dextérité pour la chose écrite peu commune. D'une grande variété de registres – tant en prose qu'en vers – son œuvre à la fois lyrique et subversive travaille au pillage raisonné du langage et aux métamorphoses du récit. Outre de très nombreux ouvrages parus chez Gallimard, Bourgois, Seghers, il a publié récemment Ne te confie qu'à moi (Flammarion, 2008) Jeunesse & Vieillesse & Jeunesse (poésie, ed. Obsidiane, 2009) Après moi, le déluge (roman, ed. Léo Scheer, 2009).

Producteur de plusieurs émissions pour France Culture dont « Entre-revues » et, jusqu'en 2009, « Reconnaissance à… », Mathieu Bénézet est aussi l’auteur de plusieurs textes pour la radio dont Médéa (paru chez Flammarion en 2005) et Quelques hommages à la voix de ma mère (porté au théâtre à Lille et à Paris).

Texte écrit et lu par Mathieu Bénézet

Prise de son, montage et mixage : Julien Doumenc et Sébastien Labarre

Assistante de Réalisation : Anne-laure Chanel



Ecouter le direct
Le direct