La parenté (2/4): de Sophocle à Deleuze, l’Oedipe sans complexe



23.04.2013
58 min

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Somany Na

Lectures : Clément Bondu

Sophocle
Sophocle
Gilles Deleuze
Gilles Deleuze

Après l’anthropologie de la parenté, hier, deuxième temps de notre semaine consacrée à la parenté dans tous ses états. A venir, demain les affinités électives ou y’a-t-il une famille autre que choisie, et jeudi, la paternité folle de Zola envers les Rougon-Macquart, mais de l’anthropologie à la littérature, de Claude Lévi-Strauss à Emile Zola, il en manque un, et pas des moindres : celui qui fut roi avant d’être dans un tombeau, qui quitta la scène pour rentrer dans le cerveau, puis délaissa les sphères de l’inconscient pour être bafoué en place philosophique : de Sophocle à Deleuze, d’Œdipe à l’anti-Œdipe.

Guillaume Sibertin-Blanc
Guillaume Sibertin-Blanc Crédits : MC - Radio France

Références musicales:

  • Martin Tetreault, Dj factory turn crazy

  • Luis Mariano, Maman la plus belle du monde

  • Nat King Cole, Unforgettable

Extraits:

  • Archive Deleuze (cours à Vincennes, 1980)

  • Un conte de Noël d'Arnaud Desplechin (2008)

Intervenants :

  • Guillaume Sibertin-Blanc : Maître de conférences en Philosophie contemporaine à l'Université de Toulouse - le Mirail, il a participé au dossier critique du Rire de Bergson (Puf - Quadrige, 2007) - Edition sous la direction de Frédéric Worms - Nouvelle édition à paraître


Ecouter le direct
Le direct