Philosopher avec Stanley Kubrick (1/4) : Orange mécanique



07.10.2013
49 min

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Mydia Portis-Guérin

Sam Azulys
Sam Azulys Crédits : MC - Radio France
Stanley Kubrick premier épisode: Orange mécanique.

Sur l’écran, un visage légèrement incliné vers le bas, les yeux en direction des nôtres, chapeau rond enfoncé sur le front, œil gauche qui soutient notre regard, œil droit intensifié par deux rangées de faux-cils, créant une asymétrie troublante que vient relayer une fossette légèrement plus marquée que l’autre. Un verre de lait à la main, le défi est lancé : combien de temps allons-nous, spectateur, pouvoir soutenir ce regard qui contient déjà le rire destructeur de celui qui ne fait aucune différence entre le monde qui l’entoure et celui qu’il imagine ?

C'est l'une des questions parmi de nombreuses autres, que nous allons nous poser aujourd'hui en compagnie de Sam Azulys.

Références musicales:

  • Wendy Carlos, Beethoven, Title music

  • Wendy Carlos, Beethoven, Theme

  • Gene Kelly, Singin' in the rain

  • Stupeflip, La menuiserie

  • Wendy Carlos, Beethoven, Symphonie n°9, Ode to joy

Lecture:

- F.Nietzsche, Le nihilisme européen (Kimé, 1997)

Livre cité:

Oswald Spengler, L'homme et la technique (Gallimard)

orange mécanique
orange mécanique

"Deux minutes papillon" par Géraldine Mosna-Savoye: les caniches sont-ils la preuve du destin ?

Réponse avec Paul Mathias, philosophe et adepte de Stanley Kubrick, pour qui la dimension métaphysique de son cinéma tient à la présence d'un caniche dans Ultime Razzia.

Écouter
Deux minutes papillon : les caniches sont-ils la preuve du destin ?

Intervenants :



Ecouter le direct
Le direct