Qui appelle-t-on les Présocratiques ?



16.02.2007
40 min

Par François Noudelmann Réalisation: Pierrette Perrono "Les véritables philosophes grecs sont les Présocratiques (avec Socrate quelque chose change). Ce sont tous des personnages distingués, qui vivent à l'écart du peuple et des usages, mûris, graves jusqu'à l'hypocondrie, le regard lent, nullement étrangers aux choses de la politique ou de la diplomatie. Ils découvrent avant les sages toutes les grandes conceptions, ils se réduisent eux-mêmes en systèmes. Rien ne donne une idée plus haute de l'esprit grec que ce soudain foisonnement des types, cette façon involontaire de construire au complet toutes les possibilités de l'idéal philosophique." Ces propos de Nietzsche sont déroutants pour ceux qui ont appris que la philosophie commençait avec Socrate. Mais les Présocratiques forment-ils un ensemble homogène ou cette désignation n'est-elle qu'une construction destinée à réévaluer une coupure historique et épistémologique? Quel changement s'est d'ailleurs vraiment produit avec Socrate? Une rupture, une mutation, l'adoption d'un autre style ou d'une autre rationalité? Cette question engage toute la définition de la philosophie à partir de ce qu'elle rejette dans le non- ou le pré-philosophique.

Intervenants :

  • Francis Wolff : professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure ULM.
  • André Laks : Professeur de philosophie ancienne à la Sorbonne
  • Barbara Cassin : philologue et philosophe, directrice de recherches au CNRS


Ecouter le direct
Le direct