L’individu au centre de l’économie numérique



23.06.2012
49 min

N. Colin et H. Verdier
N. Colin et H. Verdier Crédits : Th - Radio France
Qu’est-ce que l’économie numérique ? En quoi ses distingue-t-elle des modèles qui l’ont précédée ? Comment permettre aux entreprises, ou états et autres organisations de s’y adapter ? Tels sont les questions de départ du livre de nos deux invités du jour.Henri Verdier, (@henriverdier) entrepreneur, président du pôle de compétitivité Cap Digital et membres des comités de prospective de l’Arcep et de la CNIL et Nicolas Colin (@nicolascolin), également entrepreneur, inspecteur des finances et ingénieur. Tous deux sont auteurs d’un ouvrage qui vient de paraître aux éditions Armand Colin, L’âge de la multitude . Entreprendre et gouverner après la révolution numérique. Ouvrage où le postulat est le suivant : c’est l’individu qui est au cœur de ce nouvel âge industriel qu’on appelle l’économie numérique. Individu en la personne de l’entrepreneur innovateur. Individu en la personne de l’usager, et de la multitude des usagers, qui devient principal producteur de valeur.

  • =============*

Lecture de la semaine sur InternetActu.net (le lundi)

logo InternetActu.net
logo InternetActu.net Crédits : Radio France

Twitter : le nouveau régime attentionnel du web
La lecture de la semaine est un éditorial paru dans le numéro de printemps de l’excellente revue américain N+1. Il est intitulé « Please RT », soit, en néo-français « retweeter s’il vous plaît » : « Il est possible d’avoir un avis clair sur Tweeter quand on n’y est pas. Jamais plus de 140 caractères ? C’est toute la capacité de l’attention humaine qui tombe en ruine comme un aqueduc romain. Le fait de mettre en favori ou de retweeter continuellement les tweets des autres ? Ca a des airs de dîner de cons. Le tweet (gazouilli en français), c’est la suite répétitive de sons produite par les oiseaux, c’est plaisant, mais ça n’a aucun sens. N’est-ce pas le propre de nous autres, bipèdes sans peur, que de produire des sons reliés intelligiblement les uns aux autres de manière à produire du sens ? [...] Suite.

=============

Près de la machine (Billy Guidoni)

Obstacles, "Listening awry"
Voici ce qu’en dit Billy Guidoni :

« Rock progressif basé sur des altérations de motifs initialement répétitifs, passés sous filtres et distordus. Des humains jouant avec les bruits des machines. »

=============

Internet Explorer (Thibault Henneton)

Buz-e-chini
Buz-e-chini
Voix d’Afghanistan
Le point de départ c’est un billet de GlobalVoices, plateforme de blogs et de traduction (qui entend propager les voix citoyennes que l’on entend peu ou pas ailleurs.) Le titre du billet en question : " Afghanistan's First Computer-Animated Movie. Il a été traduit dans de nombreuses langues dont le français par Samy Boutayeb, ce qui nous donne donc, comme titre : "Le premier film d'animation numérique afghan" : "Buz-e-Chini‘ c’est le nom de ce dessin animé (et ça veut dire chèvre en hazaragi (dialecte du farsi parlé par la population Hazara en Afghanistan et au Pakistan, population dont est issu le réalisateur de Buz-e-Chini premier court-métrage animé réalisé en 3D dans le pays donc, et on peut le voir sur youtube, sous-titré en anglais. [...] Suite.

Retrouver Place de la Toile - #pdlt

twitter
twitter
twitter
twitter

facebook
facebook

Intervenants :



Ecouter le direct
Le direct