retour en haut de page
L'Histoire de l'Algérie

L'Histoire de l'Algérie

À l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, les Éditions La Découverte (Paris) et les Éditions Barzakh (Alger) publient conjointement et simultanément, dans les deux pays, cet ouvrage collectif destiné à un large public sur l’histoire de l’Algérie à la période coloniale (1830-1962)...

Lecture
 
Partager

 

À l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, les Éditions La Découverte (Paris) et les Éditions Barzakh (Alger) publient conjointement et simultanément, dans les deux pays, cet ouvrage collectif destiné à un large public sur l’histoire de l’Algérie à la période coloniale (1830-1962). En effet, en France comme en Algérie, celle-ci reste souvent mal connue des non-spécialistes, alors qu’elle est essentielle pour mieux comprendre la situation actuelle dans les deux pays, ainsi que leurs relations depuis l’indépendance en 1962. Or, depuis les travaux pionniers de Charles-André Julien et Charles-Robert Ageron, malgré la multiplication des publications, on manque aujourd’hui d’une vaste fresque synthétique de cette histoire, rendant compte notamment des travaux les plus récents. Ce livre, écrit principalement par des historiens (algériens, français et d’autres nationalités), a donc pour but de mettre à disposition des lecteurs une histoire partagée et critique de cette période historique, qui tienne compte des interrogations actuelles des sociétés sur ce passé. Cet ouvrage replace ainsi la guerre d’indépendance dans le temps long de la période coloniale, car c’est bien dans cette longue durée que le conflit s’enracine. Il permet ainsi de rendre compte des résultats des nombreux travaux de recherche novateurs conduits depuis une quinzaine d’années sur la période comprise entre la fin de la conquête et le début de cette guerre. Dans ce cadre historique, l’ouvrage entend questionner comment l’histoire de ces deux pays et de ces populations s’est nouée, dans des rapports complexes de domination et de violence, mais aussi d’échanges, dans les contextes de la colonisation puis de la décolonisation. Il s’agit enfin d’interroger les héritages de ces cent trente ans de colonisation qui marquent encore les sociétés algériennes et françaises.

 

Avec Abderrahmane Bouchène, éditions Bouchène ; Jean-Pierre Peyroulou, auteur de « Guelma, 1945. Une subversion française dans l’Algérie coloniale » (La Découverte, 2009) ; Ouanassa Siari Tengour, chercheuse au CRASC (Oran) ; Sylvie Thénault, chercheuse au CNRS, a notamment publié « Une drôle de justice. Les magistrats dans la guerre d’Algérie » (La Découverte, 2001) et « Histoire de la guerre d’indépendance algérienne » (Flammarion, 2005) ; Gilbert Meynier, professeur émérite d’Histoire de l’université Nancy-II et François Gèze, PDG des Editions la Découverte.

 

Enregistré le 26 avril 2012.

 

Thèmes : Commémoration| Histoire| L'Histoire de l'Algérie| Sciences humaines

Mots-clés : Jeudis de l'IMA| Gilbert Meynier| L'Histoire de l'Algérie| Abderrahmane Bouchène| Ouanassa Siari Tengour| Sylvie Thénault| François Gèze