retour en haut de page

La maladie d'Alzheimer© CITE DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE

La maladie d’Alzheimer diminue les capacités cognitives et motrices des patients. Les nouvelles technologies peuvent-elles compenser ces atteintes ? Le colloque fera le point sur les techniques d’intérêt, en soulevant les questions que suscitent leurs usages dans la situation particulière imposée par cette maladie.

 

> La maladie, les besoins et les services attendus

Avec Vincent Rialle, Maître de conférences, praticien hospitalier, CHU de Grenoble, vice-président responsable de l’Espace éthique du Centre national de référence santé à domicile et autonomie ; Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes ; Catherine Ollivet, Présidente de France Alzheimer 93, coordonnatrice du groupe de réflexion Éthique et société – vieillesse et vulnérabilités, Espace éthique/AP-HP ; Jacques Martin, Médecin gériatre généraliste, coordonnateur de plusieurs EHPAD en Haute Savoie ; Lionel Ben Ahmed, Doctorant en philosophie et gérontechnologie et Nadia Frontigny, Orange Santé, directeur marketing et développement produit, chargée de mission sur la Dépendance

 

 

> Table-ronde / La maladie, les besoins et les services attendus

Avec Emmanuel Hirsch, Vincent Rialle, Armelle Debru, Catherine Ollivet, Jacques Martin, Lionel Ben Ahmed, Nadia Frontigny et Roland Schaer

 

 

Enregistré les 2 et 3 décembre 2011.

 

Thèmes : Technique| La maladie d'Alzheimer et les nouvelles technologies | Sciences| Sciences fondamentales

Mots-clés : Universcience| La maladie d'Alzheimer et les nouvelles technologies| Emmanuel Hirsch| Vincent Rialle| Armelle Debru| Catherine Ollivet| Jacques Martin| Lionel Ben Ahmed| Nadia Frontigny| Roland Schaer