retour en haut de page

Csillag Syndiquer le contenu

« Les histoires des vraies gens, on ne devrait pas les raconter autant à la légère. »

 

S’il y a bien une chose dont Ethel ne doute pas, c’est qu’elle est juive. Jusqu’au jour où Côme, son ami chercheur, lui montre en passant la photographie d’une adolescente disparue en 1944. Ethel y reconnaît sa grand-mère, Marie, mais non la croix bien chrétienne qui pend à son cou. Pourquoi sa merveilleuse grand-mère lui aurait-elle menti sur ses origines ? Le désarroi de la jeune femme est d’autant plus fort que Marie, frappée d’Alzheimer, ne peut plus  s’expliquer.

Sous le choc, Ethel décide de mener l’enquête à la place de Côme. Une imposture qu’elle regrettera amèrement en découvrant ce que dissimule celle de Marie.

Un récit sous haute tension et magistralement orchestré.

 

Clara Royer, 29 ans, signe ici son premier roman. Elle a longtemps vécu en Europe centrale.

-4ème de couverture-

 

  • Entretien

    29.04.2011 - For intérieur | 10-11
    Clara Royer

    Par Olivier Germain-Thomas Réalisation: Anne Franchini   Clara Royer est née à Paris en 1981. Élève de la rue d'Ulm, elle se tourne vers l'exploration de la culture hongroise, et en particulier, juive-hongroise. Docteur en histoire et en littératures hongroise et slave, elle a élargi son domaine de recherche en vivant plusieurs années à Budapest, à Bratislava et à Varsovie. Traductrice du ...
AuteurClara Royer
EditionPierre-Guillaume de Roux
Année2011