retour en haut de page

Géopolitique de la Grèce Syndiquer le contenu

La Grèce serait-elle devenue le bon élève de l'Europe dans les Balkans ? Depuis la fin des années 1990, son adhésion à l'UEM, la modernisation de ses infrastructures, l'accueil de nombreux travailleurs immigrés ou encore l'amélioration de ses rapports avec ses voisins donnent l'image d'un pays qui, libéré de ses vieux démons, est à un tournant de son histoire. Comment dès lors expliquer que dans un récent sondage, les Grecs apparaissent comme le peuple le plus pessimiste d'Europe ? Que l'Etat ne soit pas libéré de ses maux (clientélisme, corruption, etc.) ? Que le malaise identitaire demeure à travers les vagues sporadiques d'anti-occidentalisme ou de xénophobie ? Que l'économie grecque n'arrive point à attirer les investissements étrangers ? Cette nouvelle édition se propose d'explorer l'image qu'offre la Grèce au troisième millénaire et, à travers elle, les caractéristiques, les limites et les contre-effets du nouveau « miracle grec ». - 4e de couverture - 2e édition revue et mise à jour
(date de publication : 12 janvier 2006)

AuteurGeorges Prevelakis
EditionGéopolitique des Etats du monde, n° 5
Année2006