retour en haut de page

L'indépendance du Congo belge et l'avènement de Lumumba : témoignage d'un acteur politique Syndiquer le contenu

Joseph Mbungu est l'un des derniers témoins-acteurs de la colonisation belge au Congo et de l'indépendance en 1960. Avec un groupe de militants, il crée en 1956 la revue Présence Congolaise, d'inspiration chrétienne. Durant deux ans, « Pré Co » sera la tribune du nationalisme dit « modéré ». A Léopoldville, ses activités variées l'ont mis en relation avec les personnalités congolaises occupant l'avant-scène politique en 1959-60. Malgré la pluralité des origines, leur groupe est relativement homogène. Avec Patrice Lumumba et d'autres, Mbungu fonde en octobre 1958 le Mouvement National Congolais (MNC). Mais dès la création de ce parti nationaliste centraliste (unitariste), Lumumba est l'objet des critiques acerbes de notre auteur. L'ensemble du Comité Central du MNC, sauf un, décide de former un nouveau comité, sans Lumumba. Il y aura dès lors deux MNC : le MNC/Lumumba s'étendra dans tout lefpays, tandis que le MNC/Kalonji - que Mbungu va diriger - restera confiné à la région Luba du Kasaï. Aux élections de mai 1960, le premier recueillera 33 sièges, le second 8... Mbungu est l'acteur-témoin attentif de cette évolution, qu'il décrit en se basant sur la documentation publiée à l'époque par le CRISP, des articles de son périodique Présence Congolaise et bien d'autres ouvrages de référence. La vie de la capitale, les évolués, les élections, les congrès de 1958 à 1960, les nouvelles institutions, la formation du premier gouvernement dirigé par Lumumba et la Force Publique sont les temps forts de ce livre-témoignage. - 4e de couverture - Préface de Benoît Verhaegen
(date de publication : 7 février 2008)
AuteurJoseph Mbungu Nkandamana
EditionL'Harmattan. Collection Congo-Zaïre, histoire et société
Année2008