retour en haut de page

Les avatars du corps : une hybridation somatechnique Syndiquer le contenu

«Cet ouvrage réfléchit aux conséquences de l’incorporation des techniques sur notre identité et sur nos pratiques corporelles. L’immersion du corps dans la technique n’est pas une fusion ou une confusion, mais une expérience nouvelle qui vient troubler l’identité, le genre et l’action, et que la conscience ne suffit pas toujours à contenir. L’instabilité et la fluidité pourraient nous perdre au cours de l’immersion si notre corps ne parvenait à distinguer ce qui lui est propre de ce qui provient d’autrui. Vivre hybride engage donc le sujet dans un corps à corps avec la technique sans être toujours certain d’en contrôler les effets. Ce jeu identitaire avec les limites implique de sortir de la maîtrise du corps en se livrant, parfois dans le risque mortel, à l’altérité et à l’altération de nos repères habituels.» Des techniques qui modifient les modes de subjectivation à celles qui permettent de changer de sexe et de genre dans un processus inédit de construction de l’identité en passant par celles qui remodèlent non seulement les sensations, mais aussi l’organisation de la perception, l’auteur s’interroge sur les figures contemporaines, parfois spectaculaires, parfois subtiles, jamais inoffensives, de l’immersion du corps dans un nouvel imaginaire de l’espace et du vécu du sujet humain.

-4e de couverture -

  • Magazine

    21.05.2013 - Du Grain à moudre | 12-13
    Mastectomie préventive : y a-t-il des limites au contrôle ? 39 minutes Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureaudio

    Qu’une personnalité s’engage médiatiquement dans la lutte contre le cancer du sein, voilà qui, en soi, n’a rien d’exceptionnel. En 2009 par exemple, des comédiennes françaises avaient accepté de poser, seins nus, pour le magazine Marie-Claire, le temps d’une campagne annuelle de dépistage. Mais l’initiative prise il y a tout juste une semaine par Angelina Jolie sort de l’ordinaire.
  • Magazine

    12.07.2012 - Du Grain à moudre│11-12
    Sport de haut niveau : où finit le corps, où commence la machine ? 39 minutes Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lecture

    A moins d’une énorme surprise, Oscar Pistorius ne reviendra pas des Jeux olympiques de Londres avec une médaille. Engagé dans l’épreuve d’athlétisme du relais 4 x 400 m, le sprinteur sud-africain, aux performances plus qu’honnêtes sur la distance (sous les 46’’), sans toutefois tutoyer les sommets, devrait se contenter d’un rôle de figuration. Qu’importe : il aura l’occasion d’étancher ...