retour en haut de page

Les 50 ans de France Culture

Fêtez avec nous les 50 ans de France Culture !

 

Isabelle Lassalle

 

38 commentaires

Portrait de Anonyme anne-marie16.12.2013

Je ne veux pas laisser se terminer l'année du cinquantenaire sans apporter mon petit témoigage d'intérêt et d'affection pour une radio que j'ai faite mienne depuis environ 30ans ( j'en ai 70 aujourd'hui ) ; je vous ai rejoint doucement , délaissant progressivement France Inter , non que j'ai des reproches à lui faire , mais tout simplement parce que vous me convenez mieux : pour le temps pris aux sujets abordés ( repris parfois sur une semaine ) , pour le souci d'approfondissement - loin de tout zapping et de bling-bling , pour une certaine " austérité " , devenue depuis quelques années plus souriante tout de même , pour un rajeunissement de l'équipe au sein de laquelle on trouve heureusement encore quelques vieux routards , pour un bel esprit d'équipe qui semble régner entre vous - même si c'est certains , vous avez vos conflits et sautes d'humeur en dehors de l'antemne...).
Je vous suis devenue fidèle à cause d' Avignon , du festival , dont il y a trente ans je pouvais suivre de loin , dans mon jardin , le déroulement : j'y vais depuis toujours chaque année 3 ou 4 jours , et j'en prolongeais le charme en vous écoutant , le reste du mois de juillet.
Bien sûr je ne vous écoute pas en continu , étant comme vous tous très occupée , mais quand je vous écoute , je le fais vraiment ; je ne vous laisse jamais en fond sonore ; ce serait vous faire injure ; je pourrais citer tous les noms d'animatrices-teurs , les heures de leurs émissions , la qualité des voix ( très important à la radio !) Bref , vous accompagnez agréablement ma vie , vous me nourrissez , me donnez de l'énergie .
J'essaie de faire des adeptes autour de moi , j'y suis un peu arrivée , mais on me considère un peu encore comme " sauvage " ( je ne cours pas après les humoristes qui fleurissent sur d'autres antemnes - et qui peuvent être , je reconnais , de grande qualité ) , comme " bizarre " ( je ne regarde pas la télévision ) ; l'épithète qui me blesse le plus est celui d'"intello" , que je ne suis PAS DU TOUT ; grâce à vous justement , j'apprends plein de choses , à mieux comprendre le monde , la société , l'être humain.
Tout n'est pas parfait , heureusement , et chacun de vous -animateurs , producteurs - ne plaît pas à tout le monde , mais il me semble qu'il y a comme une charte d'exigence , d'honnêteté , sur votre chaîne.
Alors , surtout restez ainsi, dans votre ligne , gardez votre originalité , soyez ouverts à tout comme vous l'êtes devenus de plus en plus ( les jeunes peuvent s'intéresser à votre radio désormais ).
J'aime me réveiller le matin avec Toufik Hakem puis marc Voinchet , et m'endormir avec Laure Adler puis A.Veinstein...Rassurez-vous , je ne suis pas " addict " mais vous comptez beaucoup pour moi ; vous contribuez à donner du sens à ma vie de veuve , retraitée , perchée sur une colline en pleine campagne . Merci à Sonia Kronlund de me ramener " les pieds sur terre " , à J. Lebrun - que j'ai connu aux " Matins " de m'emmener " Sur les Docks " et à Marie Richeux de me répéter tous les jours " Pas la peine de crier " , sans oublier Caroline Brouet , avec qui je partage souvent mes repas !...
Je m'arrête ici , m'apercevant que je pourrai vous en écrire trois fois plus ; mais tout de même , n'abusons pas , et trop vous écouter serait contraire à votre philosophie qui nous invite à être des citoyens actifs , à l'écoute du vrai monde , pas toujours celui - virtuel il est vrai- de la radio .
Ce soir , je prendrai un petit verre " à vos cinquante ans " , vous souhaitant à tous " Belle continuation " , entre anciens et nouveaux.

Portrait de Anonyme Michel.D13.12.2013

Joyeux anniversaire !!
Je vous écoute seulement depuis 3 ans... je regrette souvent de ne pas vous avoir découvert plutôt.
Souvent en vous écoutant, j'ai l'impression que dans le nuit noire de notre époque...vous continuez à briller de mille feux et d'entretenir un espoir...
Merci...
mention à "Sur les docks"...pour la diversité des thèmes et pour l'intelligence du regard...

Portrait de Anonyme Anonyme11.09.2013

Joyeux anniversaire France Culture ! 50 c'est beau :D
google

Portrait de Anonyme alain.blatter25.09.2013

J'ai enfin trouvé le temps. Cet après midi .Cà faisais un moment que j'y pensais, que cet anniversaire , çà me taraudait ...5O ans pensez, c'est pas rien et France Culture c'était quelque chose pour moi ...J'y ai pensé tout l'été , je me disais comme çà, à la rentrée,vous savez on se promet toujours l'impossible à la rentrée , à la rentrée donc c'est bien le diable si tu ne trouves pas un moment pour faire un saut de puce en TGV pif paf le matin je monte, le soir je redescends (pas rester la nuit Paris c'est trop cher) pour visiter enfin les lieux mythiques où çà se cuisine tout çà, la petite cuisine fidèlement écoutée dans le poste ...
Parce que c'est pas d'hier qu'elle date l' addiction. (je dis addiction parce que l'autre jour , paradoxalement , après une rupture...un séjour à l'extérieur , j'ai un peu frémi en pensant que mes voisins devaient être vachement intelligents à entendre comme çà sans arrêt la même fréquence. Ouais j'ai un peu frémi (Quand Voinchet à remplacé Baddou j'ai mis longtemps à ne plus leur en vouloir , l'un de l'avoir remplacé , l'autre d'avoir traîtreusement fait défection ) : ...Au fond je pourrai avoir un poste à fréquence unique çà ne me gênerai pas beaucoup ...Ah, si! France Musique peut-être...C'est comme pour ma télé, dire que je paie ma redevance pour ne voir exclusivement qu'ARTE ! ...bref...
J'avais commencé , ily a de nombreuses années par France Inter....Je l'avais dans la peau celle-là(tiens je la mets au féminin) mais bon dans les derniers temps elle se mit à aimer pubs débiles et humoristes ricaneurs, trop pour mon goût,alors ben , la mort dans l'âme, un jour j'ai tourné en frémissant (encore!) la mollette de l'appareil et ...Nous voilà ...
Je vais pas vous faire l'historique depuis Demorand çà serait fastidieux ..
Bref , ma petite expérience , hein ,elle a rien de très original .Mais il faut croire que j'y tiens assez pour la faire partager ...
Dernière chose , j'ai parcouru les commentaires des jours derniers ...Bien sûr parisianisme, hégémonie de l'info et depuis peu timides ballons d'essai pour voir si la pub au fond çà pourrait pas...Mais bon je ne veux pas toujours râler ...
Ah , si peut-être , La dispute: si vous, çà vous dit,grand bien vous fasse,mais moi, pas franchement...parce que là pour le coup la promotion, les jugements à l'emporte-pièce tranchants et définitifs, le Parisianisme ............
Ouf, allez je vous laisse .C'est tout pour aujourd'hui, c'est bientôt l'heure de 28 minutes .
Allez

Portrait de Anonyme mylene08.09.2013

Je suis de retour d'un petit week-end à Paris, où un détour par le Palais de Tokyo était au programme.

J'y étais pour l'émission sur l'utopie, et j'ai regretté de ne pas avoir assisté à d'autres; une vieille radio pas du tout moderne prenait le relais le soir. C'était sympa de voir travailler une équipe plus large, avec des techniciens habituellement inaudibles. Je remercie bien cette chaîne pour sa compagnie au long de ces années de khâgne parfois solitaires, pour ces émissions qui venaient inopinément égayer notre programme -des lectures du Soleil des Indépendances de Kourouma pour cette année par exemple-; qui me faisaient garder les pieds sur terre; qui accompagnaient mes réveils rapides et qui ne faisaient pas trop regretter mon lit; qui entrecoupaient un dimanche à dominante latine avec un bel humour littéraire... Vos ondes me sont aussi précieuses de retour à la campagne -profonde-, où tout s'encroûte terriblement vite. En un sens, vous m'apportez un peu de ce capital social qui m'a manqué pour de nombreuses années, avec bonne humeur et souvent avec un peu d'humour, en dehors de ce qu'apportent les cours- et il ne faudrait pas, je pense, que la radio concurrence l'éducation nationale comme elle commence à avoir tendance à le faire avec certaines émissions: quitter un cours pour en retrouver un autre sous une forme à peine différente n'apporte pas grand chose, au contraire.

Bien sûr, il y aurait des choses à améliorer, mais en comparaison de ce que peuvent offrir d'autres pays, c'est déjà un beau travail. Maintenant, c'est un autre bout de Paris que je ramène dans ma valise chez moi !

J’apercevais, peu avant mon départ, les studios de France Culture du pont Mirabeau. Encore merci, et longue vie à la chaîne !

Portrait de Anonyme Guy DESDAMES08.09.2013

Quelques réflexions sur les cinquante ans de France Culture.

Comment fallait-il entendre votre slogan "le plus grand studio du monde" ?
S'il s'agit de dire que France Culture est la seule radio du monde à proposer les programmes qui ont le degré de qualité que nous lui connaissons, oui. Mais il faut s'autoriser et le dire clairement car France Culture c'est l'honneur de notre pays, la marque de son exception culturelle, qu'elle partage avec le Collège de France. France Culture, c'est le Collège de France à plein tube.
Ceci posé pour vous dire aussi que votre implantation au Palais de Tokyo n'était pas vraiment à la hauteur du slogan. L'espace n'avait rien de grandiose pas plus qu'il n'était bien mis en espace, terré dans un coin, pas de scène, pas d'accueil, pas de vestiaire. La misère.
Misère qui arrive à son apogée avec l'émission du dimanche " Secret professionnel" accueillant une pauvre hallucinée qui nous dit être astrologue. Je suis astrologue et j'ai honte d'être confondu avec pareille dinde qui ignore sans doute le b.a.-ba de la mécanique céleste.
Ce n'était jamais que la suite logique à l'émission du vendredi consacrée aux… robots, où le sujet des automates prenait une figure de mystification résolument défraîchie, elle-même assortie de sa ration d'épouvante à deux balles brandie par une invitée sur mesure.
C'est quoi ce plan ? (j'adopte le langage des auditeurs de RTL que vous semblez affûter).
Fort heureusement la soirée de samedi était de très bonne tenue, elle l'a ralliée à la tradition de la chaîne.
Je n'écoute pas toujours France Culture mais l'entends souvent. Fidèle auditeur depuis 1971, j'ai connu les belles heures du Panorama des Jacques Duchâteau, Michel Bydlowski… où Laure Adler faisait ses débuts, puis mon mode de vie le permettant cette radio est devenue une compagne plus régulière de mes journées.
J'ai connu ma première expérience radio à l'âge de douze ans environ. Je m'étais bricolé un microphone avec une boîte de café. C'est au moment où mes aînés guettaient l'arrivée du tour de France que je fis mon premier essai en la ferme familiale où nous faisions une pause méritée pendant les heures chaudes de la fenaison. Je ne fus pas surpris que mon micro fonctionne parfaitement mais que je sois confondu avec le journaliste du tour. J'ai pris immédiatement conscience du pouvoir de la radio, de son action sur l'imaginaire et allant à votre rencontre vendredi je pensais pouvoir palper la cheville de laure Adler, tomber en pâmoison en croisant le regard d'Hélène Azera… Rien de tout ça.
Dans mes 42 ans d'écoute il y a des hauts et des bas, ils viennent tantôt de moi, tantôt de la chaîne, mais je vous en supplie ne tirez plus vers le bas, d'autres s'en chargent déjà.

Portrait de Anonyme Anne Cublier08.09.2013

C'était pourtant une bonne idée et bien sûr je souhaite un bon anniversaire à France Culture.

Mais il faut que je vous exprime ma profonde déception devant votre légèreté et finalement le mépris dont vous avez fait preuve pour une information correcte de vos auditeurs à cette occasion (On n'est pas tous collé à Internet pour avoir des infos qu'on espère obtenir par l'oreille plutôt que par les yeux).

Levée tôt et arrivée vers 8 heures ,ce dimanche 8 septembre, ( dans l'intention d'écouter, entre autres, l'émission de Victor Malka) au Palais de Tokyo je trouve toutes les portes fermées et aucune information,strictement aucune, pas le moindre petit bout de papier concernant accès, horaires et mode d'emploi de ce "fameux événement". Il a fallu attendre 9h30 pour que de braves vigile m'informent qu'il n'y avait rien à attendre.... avant 11 heures! Ce n'est pas correct et ce n'etait pas l'esprit de ce qui avait été annoncé! ( Un non stop intégral!) Bon , heureusement qu'il y avait le Soleil et la Seine pour se consoler...
Râté ,en tous cas, et pas bon signe, une telle légèreté, pour votre avenir!

Vous m'avez trop déçue pour que je vous livre mes souvenirs nocturnes ou diurnes et mon attachement pour votre radio!

Bon vent quand même. AC

Portrait de Anonyme j l08.09.2013

La nostalgie des années Jacques DUCHATEAU et son Panorama qui ne sera jamais égalé, l'arrivée de jeunes producteurs et leurs émissions approximatives, les dialogues et fautes de français tout au long des émissions, la volonté d'une radio "branchée" sur l'art contemporain mais éphémère (beurk la tranche de 18-20h), les musiques pop rock pour rythmer et faire "jeune", les émissions culturelles très dans le sens de la promotion (entendre la fausse dispute), triste tableau pour vos 50 ans, chère Radio qui m'a tant apporté alors que je vivais loin de ces lieux de culture.

Avoir découvert la Comédie Française et nos textes par le son était une expérience formidable que je ne peux renouveler, hélas. Bien sûr des émissions formidables deumeurent, mais souvent la journée. Un dernier point: pourquoi courir aprés l'info chaque matin ?

Bon anniversaire, chère station....en évitant les Adler, Miterrand et consort trop représentant de la conformité culturelle actuelle, mais avec Mr Hess, est-il vrai que pouvons-nous attendre ?

Portrait de Anonyme François08.09.2013

Congratulations (c'est dans le Larousse, ne cherchez pas!) à tous ceux qui font vivre cette belle radio, hors norme.

Né en même temps qu'elle, elle m'accompagne, et berce notre vie familiale depuis 30 ans, en ayant toujours su se renouveler.
On aime (presque tout),l'info, la diversité, l'intelligence, les papous, Baumgartner, quand on ne comprend pas tout dans des émissions pointues, les nuits ... les débats r avec nos 3 grands fils... etc..
On aime moins : le parisianisme (malgré les dénégations), l'habillage musical et les jingles (Larousse?),

Salut à tous les artisans de cette réussite !!!
François

Portrait de Anonyme benny mim's08.09.2013

j'ai été réveillé 100 fois
par Alain Gérard Slama

Bon anniversaire France culture !

Portrait de Anonyme Alcide07.09.2013

35 années d'écoute quasi quotidienne de france cul,
et voilà le résultat: je suis dingue. Vraiment dingue.
Dans l'hôpital où je vous écris, beaucoup de gens disent heu, heu.
Ou bien alors ils disent: c'est extraordinaire.
Comme à France Cul, beaucoup de gens disent: c'est extraordinaire.
C'est dingue, mais j'ai compté un jour combien de fois on dit "extraordinaire" sur France Cul...
Prenez un jour au hasard à partir des années 2000 et écoutez. Tout est EXTRAORDINAIRE.
La musique, la peinture, tel ou tel écrivain, c'est extraordinaire.
On invite quelqu'un: il est EXTRAORDINAIRE, on oublie de l'inviter, il est EXTRAORDINAIRE puisqu'il n'est pas là.

Petite critique du monde très parigo de France cul.
Ceci dit c'est la seule radio normale, dans ce monde si ordinaire.

Portrait de Anonyme albrespy sylvie07.09.2013

quelle chance de vivre avec FC,écouter ses émissions préférées en différé,remplir ses insomnies en voyageant dans le temps, toutes ces voix que j'aime ,un équilibre entre féminin et masculin, bref je m'y sens bien, je vous dis merci et bon annive !

Portrait de Anonyme Geneviève07.09.2013

Hier soir j'ai entendu le monde de France culture sombrer dans un chaos une cacophonie de bruits de vaisselle ,de musique ,de chocs divers pendant que
Alain Veinstein et Yannick Haenel tentaient de s'entretenir au sujet du livre de ce dernier .Ces deux personnes ont tenu bon dans des conditions inimaginables et paradoxales ;la violence du moment servant le propos du livre ;le protagoniste cherche un lieu où" la pensée est possible "

Portrait de Anonyme demater07.09.2013

Bonjour France Culture,

Je râle parce que je suis coincée ici à écrire mon mémoire de Master recherche, alors que je voudrais tant déambuler dans le palais de Tokyo, écouter, regarder, entendre, soupeser, supputer la rencontre, les échanges....Mais heureusement il y a la radio, qui dit haut et soutenu cinquante années de voix portées par les ondes jusqu'à chez moi, alors merci à toutes ces voix féminines et masculines d'enchanter le monde des idées, suspendre la réflexion et jardiner le terreau des pensées acquises pour renouveler le champ de l'interactivité et l'interculturalité.
Alors bon Annivers'Aire

Portrait de Anonyme Serge07.09.2013

Bon anniversaire à toutes les femmes et hommes de France Culture, créateurs, concepteurs, animateurs... C'est bien eux qui "font" cette radio unique ! Qui relient l'univers de la culture aux auditeurs ...

J'avais imaginé que ces 50 ans d'une radio financée par l'ensemble des Français et pour les Français, une partie de ceux-ci surtout (les privilégiés de l'école, les échappés, les bourgeois culturels et parfois un peu bohèmes ?), allaient être non seulement la fête des émissions, de l'histoire de la radio, mais aussi des auditeurs : le Palais de Tokyo s'ouvre pour eux, on peut réagir ici même, on propose de l'interactivité, c'est bien ! C'est beau ! Belles idées ! Vive la Communauté !

Le seul souci et il est de taille pour média qui est fondé sur le son et l'écoute .... Les 50 ans de France Culture sont inaudibles !!!!! France Culture au salon de l'agriculture plutôt ! ou France Culture accueille les trains dans le hall de la Gare du Nord !!!!
Quelle belle idée que le Palais de Tokyo ! (Un lieu de chantier, un peu branché, un lieu de rencontres) Il est dommage d'oublier que la radio commence avec un micro et finit avec un haut-parleur et que tout intéressant que soit ce qui est dit dans le micro il arrive dans sa salle de bain, sa voiture, son casque, son salon, sa cuisine, n'importe où ou plutôt partout !

Alors navré pour les équipes et toutes les femmes et les hommes de France Culture ... Je vous oublie le temps de notre anniversaire ! Il sa juste le vôtre !

Portrait de Anonyme Arnaud DAVY07.09.2013

Saint-Lô, le samedi 7 septembre 2013

Chers amis,
depuis ma plus tendre enfance, grâce à feu mon très cher père, j'appris - qu'avec votre soeur jumelle France Musique - France Culture est la seule chaîne de radio qui vaille la peine d'être écoutée car elle permet, par l'ouïe, continuellement de s'instruire, chose la plus fondamentale dans l'existence, afin de comprendre le monde qui nous entoure ; et par conséquent, mon voeu le plus cher réside dans le fait que France Culture puisse fêter son centenaire. Sur ces quelques mots, et avec mes félicitations pour l'ouvrage passionnant riche en souvenirs édité à l'occasion de ce cinquantenaire, je souhaite à France Culture un joyeux anniversaire et lui présente donc mes salutations les plus respectueuses.
Cordialement, Arnaud.

Portrait de Anonyme Marie-Claire Davy08.09.2013

Arnaud Davy , je m'appelle Marie-Claire Davy, sommes nous de la même famille ?

marieclaire.davy@free.fr, et bravo pour votre message auquel je m'associe en tant que comédienne et chanteuse ayant travailler avec plaisir pour France culture et France musique !

Portrait de Anonyme Toutenphoton06.09.2013

Pitié ! Pas de site "dédié" sur France Culture.
"Dédié" est un anglicisme fait à partir de "dedicated"; je l'ai vu apparaître avec par exemple la traduction littérale de "dedicated flash" (flash asservi) en "flash dédié".
Pas besoin de barbarismes puisque les mots pour le dire existent déjà. La langue française est si riche ! vous auriez pu utiliser les mots "réservé", "voué", "consacré" ou tant d'autres...

Si vous "modérez" (censurez) mon petit mot je saurai que sur France Culture aussi la mallangue gagne du terrain.

Portrait de Madiran Madiran06.09.2013

France Culture a 50 ans....
C'est chouette,

Mais pourquoi au "Palais de Tokyo" ?
Tokyo, d'où je suis est à mille bornes...
Et la ville de Tokyo à 20 000 km !

Pourquoi ne pas avoir célébré cet anniversaire quelque part à Villedieu-les-poêles, voire même à Toulouse, ou encore dans une ville qui aurait pu s'enorgueillir de voir la culture atterrir chez-eux.

Pourquoi donc France Culture, serait-elle cantonnée à Paris ?

"Pas la peine de crier", ou encore "la science" ou même "hors champs" autant d'occasions de vous entendre en vous écoutant, il y en a tant d'autres...

Dommage, la Gaule est un rand pays.

Mais je continuerai à vous écouter.
Cà, c'est sûr !

Merci.

Portrait de Anonyme jack06.09.2013

bonjour et bon anniversaire, je vous écoute tous les jours et quand je ne suis pas là, je ne suis pas loin du coté desD 91.70 !

Portrait de Anonyme Jacques Devavry06.09.2013

Belle fête d'anniversaire à cette radio pas comme les autres, les "matins" quel bonheur au moment du petit dej! Longue vie au service public et merci pour la richesse de votre site .

Portrait de Anonyme Steph06.09.2013

Il faudrait prévenir les techniciens que l'ambiance au Palais de Tokyo est celle du marché de Rungis en heure de pointe. Ils ne savent pas comment doser le son? Il devraient se former à ce genre d'exercice. Résultat, l'ambiance est à la fois sinistre et inaudible...

Portrait de Anonyme Serge07.09.2013

Franchement je ne suis pas sur que ce soit un problème sur lequel les techniciens peuvent agir !!! C'est plutôt à se demander si ceux qui ont choisi ce lieu (OPA sans doute?) écoutent la radio ... Le mot studio a sans doute un sens à la radio ... Maintenant il peut être intéressant d'écouter Alain Veinstein au milieu du bruit : c'est très décalé comme concept ! Ça remue !

Portrait de Anonyme Rlix06.09.2013

Puisque vous parlez du futur, de l'histoire et de son enseignement, je citerai cette phrase de je ne sais plus qui :
"A l'école, on nous enseigne le passé simple mais rien sur le futur compliqué"

Bon anniversaire à FC, et longue vie !

Portrait de Anonyme Anne-Lise H.05.09.2013

Il est vrai que France-Culture est encore une meilleure radio que les autres et qu'il n'y en a nulle part ailleurs de semblable, comme OPDA aime le rappeler. Il est vrai aussi que le nombre des auditeurs ne cesse d'augmenter. Ce qui n'est pas forcément bon signe.
Car enfin,tout de même, France-Culture n'est-elle pas en train de se "France-Interiser"? Je me demande...Il y a comme une baisse généralisée de la qualité de ce que l'on y entend. Certes, il y a encore des gens cultivés comme Emmanuel Laurentin et Brice Couturier mais, d'une façon générale, la culture n'est-elle pas en train se perdre sur France-Culture?

Portrait de Anonyme Emma05.09.2013

France culture c est la vie, comme disait Truffaut en parlant du cinéma, en plus grand..

Portrait de Anonyme cehel05.09.2013

france culture est mon oxygène ; et nous aide à réfléchir à la grande complexité du monde !
merci

Portrait de Anonyme mère nourricière05.09.2013

Victor a 25 ans... 25 ans de moins que France Culture! En 1988-1989, je vous écoutais en vaquant à mes occupations de jeune mère, le bébé à proximité. A midi, le générique de Panorama avait fini par provoquer chez lui un véritable réflexe : "Mmm mmm", pour dire "c'est l'heure, mets moi ma serviette et balance la purée de carottes". Je serais curieuse de le lui faire réécouter pour tester l'effet, cet enfant a toujours fort non apétit. Et une grande soif de culture, aussi. Quelle belle émission c'était, comme tant d'autres passées et actuelles. Je vous écoute toujours avec beaucoup de plaisir, parfois sur des sujets fort éloignés de mes centres d'intérêt à priori (Ainsi, n'ayant pourtant rien d'une "geek", je ne prendrais comme exemple que Place de la Toile qui offre une perspective vraiment originale sur l'univers du Web). Merci, et bon anniversaire.

Portrait de Anonyme Anonyme04.09.2013

Bonjour,

Je suis portugaise e j'ai habité à Paris au début des annés 80 du siècle dernier pour faire des études de doctorat.
J'ai écouté frequemment France Culture ...
En rentrant, la vie professionelle et familialle ont coupé ce lien. Au moment où je praparais ma retraite depuis l'année dernière, France Culture a fait partie de ma nouvelle vie et cette année j' ai repris la chaine par ordinateur.
Je vous salue par la diversité et la qualité des thèmes traités.
France Culture est en fête et nous aussi.
Un grand merci. Longue vie à cette chaine.
Cordialement

Portrait de Anonyme helene04.09.2013

Il y a aussi le fait, assez éloquent, que cet anniversaire nous parle beaucoup du France Culture d'avant 1999, mais qu'il y a très peu de citations ou de rediffusions du France Culture plus récent, comme s'il n'y avait pas grand chose à montrer. On surfe donc sur un passé que l'on renie. Ce sera une grande fête, mais va-t-on inviter la foule de producteurs qui ont été licenciés? Je ne pense pas. Nous verrons davantage la petite poignée de permanents qui nous offre tous les jours une vision à chaque fois plus étroite du monde, plus politisée, plus idéologique, plus tournée vers le divertissement, et moins vers la découverte, la connaissance et la transmission. Voilà pourquoi cet évènement me met autant mal à l'aise. C'est comme un homme politique qui débarque avec caméras et journalistes se faire prendre en photo dans une usine puis disparait. Il y a un peu le même cynisme.

Portrait de Anonyme Anonyme04.09.2013

France culture (s?) je l'écoute depuis plus de 40 ans assidument. On peut sans se tromper dire que FC a bcp participé à mes formations-constructions-structurations. Combien de passionnants personnages ai-je pu approcher écouter ressentir ? Bien-sur j'ai rouspété plusieurs fois, notamment lors des grands nettoyages des forts en gueule qui offraient à la chaine des gages de diversité et/ou de liberté de parole insupportables aux escrocs qui dominent et veulent dominer les consciences et les bourses. Les destructions de Laure Adler (sur ordre certainement mais cela n'y change rien) et de bien d'autres successeurs ont été autant de coups de poignard à mes convictions de démocrate. Nous ne pouvons pas vivre dans un système démocratique tant que de puissants contre-pouvoirs ne bloqueront pas la capacité de nuire de dominants. Une motivation inadmissible souvent entendue ici : "il ne faut pas effrayer les gens" ! Il faut donc leur cacher la/les réalité/s. Cet argument est proprement fasciste (dans la mesure ou le fascisme ajuste son argumentaire avec de faux arguments ou simplement des mensonges pour s'approprier l'acceptation des foules) et pourtant entendu et souvent sous-jacent. Je me souviens aussi de cette journaliste qui chroniqua dans le journal rappelant jour après jour (ça n'a pas duré) quelques haut-faits de l’État et autres puissants. De simples faits contraires au droit, aux grands principes démocratiques qui illustrent et nous rappellent le coté arbitraire et hors-la-loi de la machine étatique et ses sous et co-mécanismes de pouvoir. Montrant ainsi l'aspect captieux des discours en contradiction irréfragable avec certains actes ...
Un triste matin on nous apprit que cette journaliste avait changé d'émission, "pas de censure non mais juste déplacée". L'hypocrisie d'un pouvoir qui n'ose pas se justifier, qui exige de cacher à son souverain (sa population) la réalité crue, qui n'ose pas montrer tous ses aspects - qui présentent monde de bisounours. Et qui trouve toujours des personnes pour accepter de tels mensonges ou escroqueries, quand bien même ces derniers le regrettent plus tard- un fait est irréversible. Cette négation flagrante de la démocratie (de principes démocratiques basiques) - de l'arbitraire non-dit m'est insupportable car couplé à un discours contradictoire. On ne peut pas me demander de m'associer à un argumentaire quand ce dernier bafoue le principe de non-contradiction. Comment la raison pourrait-elle générer des sentiments de soutient à un 'système' qui lui ment ?
France-Culture a participé (pour sa faible part en rapport à bien d'autres médias) à ces mensonges publics. Très dommageable et on se demande pourquoi une petite minorité d'auditeurs serait-t-elle dangereuse à connaitre certaines informations ? Tout n'est pas dicible ! Donc je ne suis pas libre, donc je ne peux pas m'associer à ce monde qui me ment. L'infaillibilité d'un État est-elle le dernier symbole constitutif de nos sociétés dévastées ? Quelles images mentales ce système se doit-il de construire pour maintenir un reste de cohésion par ailleurs détruit par un comportement a-social ?

Aujourd'hui j'écoute encore France-culture car j'y trouve des témoignages intéressants, pourtant on est souvent loin d'une parole libre qui offrirait suffisamment de perspectives pour approcher le réel. Trop de complaisance avec les escrocs, les mensonges flagrants ou subtiles pour tourner le propos en guimauve ou ambigüité malhonnête.

Ma conclusion que je trouve malgré moi glaçante, "ne peut mieux faire".

La contradiction irréfragable du 'système' est atteinte, elle bloque encore les institutions 'légales' dans leur monde perdu. La connaissance de cette impasse/impuissance (des populations/États) par tous ne permet pas encore de déterminer des chemins de pensées ni d'actions, les images mentales aveuglent la capacité de se projeter, de simplement dire, énoncer. On se cogne aux mots : mondialisation, mal, ... comme autrefois à destin, Dieu(x), ... incapable de mettre des acteurs, des forces, dans cette réalité aveuglante pensée comme inaccessible ...
Chacun est paralysé mentalement (tétanisé car tout le monde a enfin compris la fragilité de la construction socio-economico-fiancière du 'système') par un partage entre la résignation et l'espoir d'éviter une catastrophe inexorable.

France-Culture pourrait participer à inventer des futurs viables en simplement proposant témoignages-synthèses-réflexions ; une grande partie de la population consciente de l'impasse réagit. Il manque des liens, des symboles rassembleurs sur l'essentiel.
Chacun de nous se doit de se convaincre que (l'autre et) les autres ont les mêmes convictions de maintenir l'essentiel : la lutte permanente solidaire contre les agressions envers le libre-arbitre - une utopie à soutenir à jamais.
Ce qui nous différencie et c'est heureux, ce sont les chemins possibles, parsemés des écueils que nous ont laissé nos expériences forcement différentes. Reconnaitre partager les perspectives, trouver ensemble de nouvelles images mentales partagées. Ces images servant de moteur à nos pensées actions ... voilà ce que france-culture aurait pu nous aider à construire durant cet effondrement civilisationnel manifeste.

On vit une époque formidable ou tout parait possible techniquement et rien socialement.
FC saura-t-elle sauter dans ce vide empli d'absurdités ?

Portrait de Anonyme Marion03.09.2013

France Culture merci infiniment pour tout je t'aime!

Portrait de Anonyme Philippe Coudert02.09.2013

Pour moi France culture est comme mon bocal,je l'écoute,je m'y trouve bien,j'y suis chez moi et portant je ne partage pas systèmatiquement tout mais en comparaison des autres radio c'est un jardin "extraordinaire" ou j'ai fais escale dans les années 70,en stage à l'info avec Robert West :c'était le point sur France Culture,au micro...bref j'aime toujours, meme si la télévision m'a dévoyé!Vive France Cult ni ringard ni dépassé,oui il y du commentaire et du commentaire de qualité qui fait réfléchir!ça sert aussi à cela la Radio.

Portrait de Anonyme Anne 02.09.2013

je dois beaucoup à France culture qui m'a permis de tenir et de me cultiver lorsque j'ai failli devenir aveugle. France culture me reliait au monde et me donner des occasions d'aller à l'essentiel en oubliant le stress de cette situation. Plus tard, j'ai apprécié Pierre Descargues et ses émissions qui permettaient d'entrer en contact avec les auditeurs et de partager des cassettes.
je n'ai pas oublié non plus cette très belle émission "les vivants et les dieux" qui nous transportaient vers le meilleur de l'homme.
Devenue enseignante dans une matière particulièrement vivante et évolutive, j'ai suivi beaucoup d'émissions qui m'ont permis de connaitre des ouvrages d'actualités. Il m'est même arrivé d'enregistrer certaines émissions pour les retranscrire ou les faire écouter aux étudiants.
Cet été, comme tous les ans, je n'ai jamais raté les soirées avec Michel ONFRAY, ni les nuits avec des rediffusions vraiment exceptionnelles.
Merci à France culture d'exister, longue vie à cette chaine en souhaitant qu'elle reste celle qui nous fait découvrir les nouveautés dans tous les domaines et qui demeure le "poil à gratter" dans cette société du zapping et du conventionnel.

Portrait de Anonyme Faure01.09.2013

Est-il possible d'avoir un programme (jours & heures) pour participer à cet anniversaire ?
Merci et cordialement.

Portrait de Eric Chaverou Eric Chaverou01.09.2013

Bonjour,

Le programme est accessible ci-dessus mais voici : http://www.franceculture.fr/2013-09-06-le-plus-grand-studio-de-radio-du-monde

Cordialement

Portrait de Anonyme Jo01.09.2013

Au vu de la programmation actuelle, célébrante, politique, idéologique mais peu culturelle, on peut se demander si la station va survivre longtemps. Ses pires ennemis sont ses directeurs récents...

Portrait de Anonyme Steph30.08.2013

C'est curieux, car le France Culture des 40 dernières années est perçu comme ringard et dépassé par le France Culture d'aujourd'hui, qui n'a plus pour objectif de nous transmettre quoi que ce soit, mais de nous livrer du commentaire sociétal, du commentaire de divertissement, du commentaire politique, du commentaire de sorties... Voilà pourquoi l'exercice me parait assez hypocrite. Mais pour ne pas gâcher la fête, il est certain que mon commentaire ne sera pas publié.

Votre commentaire

Type the characters you see in this picture. (Vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lire, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Il n'y a pas de distinction majuscule minuscule.