retour en haut de page

Marie Richeux Syndiquer le contenu

C’est pendant son parcours universitaire que Marie Richeux découvre le monde de la radio. Elle collabore un été avec Brice Couturier pour l’émission de débat de France Culture, Contre Expertise, avant de terminer son Master de Direction de Projets Culturels à la Sorbonne Nouvelle. Elle enchaîne ensuite plusieurs missions, puis pose ses valises pendant un an auprès de la direction de FIP. Elle reprend finalement le chemin de l’université pour un deuxième Master de recherche à l’EHESS. S’ensuivent différents projets artistiques à la frontière de l’écrit, du son et de l’installation. Elle revient à la radio en 2009 avec quatre créations sonores pour Les passagers de la nuit de Thomas Baumgartner avant de pouvoir dire à l’antenne pour la première fois à 6h, le lundi 30 août 2010 : Pas la peine de crier ! avec un grand sourire …

  • Idées

    24.04.2015 - Au singulier
    Edith Scob (5/5) - Judith Magre 10 minutes Écouter l'émission

    Cette semaine, Edith Scob, comédienne, se prête à l’exercice.   Elle évoque aujourd’hui sa rencontre avec la comédienne Judith Magre, avec qui elle joue en ce moment au théâtre.             A la fin des Nouvelles Vagues chaque jour, une vague d'émotions vers 16h45. Convaincus que les pensées nouvelles prennent leur source et leurs appuis sur des émotions fondamentales, nous demandons ...
  • Arts & Spectacles

    24.04.2015 - Les Nouvelles vagues
    La rencontre (5/5) : Carte blanche musicale à Robert Belleret : sur le chemin de Piaf 59 minutes Écouter l'émission

    Dernier moment de notre semaine pleine de rencontres. Aujourd'hui, Robert Belleret compose la bande-son de la vie amoureuse, amicale et professionnelle d'Edith Piaf.     
  • Idées

    23.04.2015 - Au singulier
    Edith Scob (4/5) - "Conversations" de Georges Aperghis 10 minutes Écouter l'émission

    Cette semaine, Edith Scob se prête à l’exercice, comédienne.   Elle évoque aujourd’hui d’une pièce musicale : Conversations de Georges Aperghis (1985).           A la fin des Nouvelles Vagues chaque jour, une vague d'émotions vers 16h45. Convaincus que les pensées nouvelles prennent leur source et leurs appuis sur des émotions fondamentales, nous demandons chaque semaine à quelqu’un de ...
  • Arts & Spectacles

    23.04.2015 - Les Nouvelles vagues
    La rencontre (4/5) : Toi tu danses, moi j'écris 59 minutes Écouter l'émission

    Quatrième temps d'une semaine peuplée de rencontres. Aujourd'hui, les disciplines artistiques se croisent, dialoguent à l'occasion du festival Concordanses. Nous recevons l'auteur Thomas Clerc et la chorégraphe Julie Desprairies pour leur création  "La page blanche" .   
  • Idées

    22.04.2015 - Au singulier
    Edith Scob (3/5) - "Le sang des bêtes" de Georges Franju 10 minutes Écouter l'émission

    Cette semaine, Edith Scob se prête à l’exercice, comédienne.   Elle évoque aujourd’hui un film documentaire : Le sang des bêtes de Georges Franju (1949).               A la fin des Nouvelles Vagues chaque jour, une vague d'émotions vers 16h45. Convaincus que les pensées nouvelles prennent leur source et leurs appuis sur des émotions fondamentales, nous demandons chaque semaine à quelqu’un ...
  • Arts & Spectacles

    22.04.2015 - Les Nouvelles vagues
    La rencontre (3/5) : Attractive World, Meetic, Adopteunmec : Rencontres se profilant 59 minutes Écouter l'émission

    Troisième moment d’une semaine consacrée aux rencontres. Aujourd’hui, nous sommes avec des hommes et des femmes qui témoignent de leur utilisation des sites de rencontres, et réfléchissent à la manière dont cela change (ou non) leur rapport à la sexualité, à la vie amoureuse, à l’autre en général.
  • Idées

    21.04.2015 - Au singulier
    Edith Scob (2/5) - "Artémis" de Gerard de Nerval 10 minutes Écouter l'émission

    Cette semaine, Edith Scob se prête à l’exercice, comédienne.     Elle évoque aujourd’hui un poème de Gérard de Nerval : « Artémis », paru dans le recueil de sonnets Les chimères (1853).               A la fin des Nouvelles Vagues chaque jour, une vague d'émotions vers 16h45. Convaincus que les pensées nouvelles prennent leur source et leurs appuis sur des émotions fondamentales, nous ...
  • Arts & Spectacles

    21.04.2015 - Les Nouvelles vagues
    La rencontre (2/5) : « Point de rencontre » - l’urbanisme crée l’occasion 59 minutes Écouter l'émission

    Deuxième temps d’une semaine qui pense la rencontre. Aujourd’hui, nous proposons des circulations urbaines, à travers les différents espaces propices au rassemblement, au ralentissement et à la convergence dans différentes villes du monde. Avec Jérôme Monnet, Professeur d’aménagement et urbanisme à l’Université Paris-Est et Antoine Aubinais, co-fondateur de Bellastock, association ...
  • Idées

    20.04.2015 - Au singulier
    Edith Scob (1/5) - Lucienne Bogaert 10 minutes Écouter l'émission

    Cette semaine, Edith Scob se prête à l’exercice, comédienne.     Elle évoque aujourd’hui sa rencontre avec la comédienne Lucienne Bogaert, avec qui elle a joué Les femmes aussi ont perdu la guerre de Curzio Malaparte en 1962, dans une mise en scène Raymond Gérôme, au Théâtre des Mathurins.               A la fin des Nouvelles Vagues chaque jour, une vague d'émotions vers 16h45. Convaincus ...
  • Arts & Spectacles

    20.04.2015 - Les Nouvelles vagues
    La rencontre (1/5) : Quand l’autre surgit 59 minutes Écouter l'émission

    Toute cette semaine, nous évoquons la rencontre. Aujourd’hui avec André Iteanu, ethnologue spécialiste de la Papouasie Nouvelle Guinée, nous revenons sur les grandes pensées de la rencontre, en anthropologie, en ethnologie et en philosophie. Nous pensons la rencontre (avec une culture, un territoire, des gens), comme évènement déclencheur, au cœur d’une pratique de terrain.     Bien sûr ...
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | suivant ›
Photographie de Marie Richeux
Profession(s)Productrice à France Culture, écrivain

Ses émissions

Au singulier

Les Nouvelles vagues

Sa dernière lecture

Photographie de Marie Richeux Marie Richeux

Productrice à France Culture, écrivain, lit Ecrits poétiques de Christophe Tarkos

Ses œuvres

  • Livre Marie est en train de contempler une image de Thétis sur son écran d'ordinateur lorsqu'elle voit débarquer dans son salon le fils de celle-ci, Achille, armé et casqué. Elle va élaborer sa version contemporaine du mythe, dans une prose poétique, avec, en gage de première phrase, "j'aime comment tu te nommes Achille, ton nom me fait déjà pleurer car c'est une épitaphe".
  • Livre     Polaroïds, donc : « se polariser » sur la texture même des choses. S’approcher, se pencher, donner sa place au minuscule. Mais, aussi, « polariser » les rapports que chaque chose entretient avec ses voisines : se déplacer, faire changer l’incidence de la lumière, donner sa place à l’intervalle. Dans l’économie – je veux dire le rythme de vie – de Marie Richeux, il s’agit, si j’ai bien ...