LE DIRECT

Grille des programmes

Émissions et Podcasts
mercredi 23 janv.
6H02
26 min

Le Réveil culturel

Sébastien Bénédict : " Le cinéma de Miyazaki est profondément animiste "
6H30
6H40
6H45
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

L'Humeur du matin par Guillaume Erner: mercredi 23 janvier 2019
7H00
7H00
7H12
8 min

La Question du jour

Gilets jaunes : les femmes sont-elles visibles dans les luttes sociales ?
7H24
5 min

Le Reportage de la rédaction

Des tribunaux saturés face à l'afflux de dossiers "gilets jaunes"
7H35
8H00
8H16
8H45
9H00
9H05
53 min

La Fabrique de l'Histoire

1919, année de la paix (3/4) : De chaque côté du Rhin, naissance et mort d'éphémères "républiques socialistes"
10H55
11H00
59 min

Cultures Monde

Europe : inventaire avant élections (3/4) : A qui profite la libre-circulation ?
11H53
12H30
14H00
14H55
15H00
16H00
16H52
18H00
18H20
19H03
56 min

La Dispute

Arts plastiques : "Fernand Khnopff (1858-1921), Le maître de l'énigme", "MIRCEA CANTOR, Vânătorul de imagini", "Où est la maison de mon ami ?" et "Triennale Asie-Pacifique"
20H00
29 min

A voix nue

Alain Fleischer (3/5) : Images revenantes
20H30
24 min

Fictions / Le Feuilleton

Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos (8/10) : Quand son projet est de me fuir, pourquoi commencer par me chercher ?
22H00
22H15
44 min

Matières à penser

Quelles nouvelles du vivant ? (3/5) : Après le génome, la vie continue
0H01
10 min

Les Nuits de France Culture

Poésie ininterrompue - Harry Mathews : Lectures de textes par Harry Mathews 3/4 : "La bataille" et "Clément et les Féroce" de H. Mathews, "Nouvelles impressions d'Afrique" de Raymond Roussel (1ère diffusion : du 18 au 24/08/1975)
1H11
1h25

Les Nuits de France Culture

Les Nuits de France Culture: jeudi 24 janvier 2019
2H36
55 min

Les Nuits de France Culture

A propos du canular sur l'écrivain fictif Marc Ronceraille : "A l'époque Il y avait une espèce d’atmosphère qui étouffait le roman"
3H31
55 min

Les Nuits de France Culture

Moebius : "C'est difficile de parler de Dieu de façon aussi familière, ça fait un peu facteur-cheval, mais pourquoi pas ?"

À venir dansDans    secondess