LE DIRECT

50 ans après l’assassinat de Martin Luther King : le retour de la question noire ?

Les Marches de Selma à Montgomery furent trois marches de protestation, menées en Alabama en 1965 (les 7, 9 et 25 mars), qui ont marqué la lutte des droits civiques aux États-Unis.
Les Marches de Selma à Montgomery furent trois marches de protestation, menées en Alabama en 1965 (les 7, 9 et 25 mars), qui ont marqué la lutte des droits civiques aux États-Unis. Crédits : William Lovelace/Express - Getty

Il y a 50 ans, jour pour jour, Martin Luther King était assassiné à Memphis, Tennessee. Il reste pour l’Histoire l’incarnation de la lutte pour les droits civiques des noirs américains, et c’est une figure régulièrement mobilisée dans l’actualité : aux Etats-Unis, par le mouvement Black Lives Matter qui milite contre les violences policières ; en France, par celles et ceux qui dénoncent les contrôles au faciès et toutes autres formes de discrimination. Son héritage a même été mobilisé pour comprendre l’immense succès planétaire en ce début d’année 2018 du film de super-héros «Black Panther», qui présente à l’écran une représentation contemporaine de la fierté noire. 

Face à la violence, Martin Luther King, Gandhi et Mandela opposent une politique de l’amour
Martin Luther King, l'orateur
VidéoMartin Luther King, l'orateur
LE 04/04/2018

A 34 ans, il prononce un des discours les plus lus et cités de l'Histoire des Etats-Unis. Pasteur engagé pour la défense des droits civiques, il gagne...

Ecouter le direct
Le direct