LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Militaires face à des civils qui protestent contre le coup d'Etat le 16 juillet 2016, place Taksim, à Istanbul

Dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juillet 2016, des militaires disent prendre le pouvoir pour davantage de "démocratie et de droits de l'homme" dans le pays. Ils s'emparent de plusieurs médias dont la télévision publique, le Parlement d'Ankara est bombardé et des ponts d'Istanbul bloqués. Le président Erdogan parle d'une minorité, appelle la population à descendre dans les rues. Quelques heures plus tard, le coup de force conséquent d'hommes dont on ignore précisément l'identité est maté, et une purge débute, dans l'armée comme dans la justice.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......