LE DIRECT

La Nuit du merveilleux scientifique…et des Effrayants vertiges, Par Philippe Garbit


Clément Vautel, La machine à fabriquer des rêves, couverture de Fred Browne, « Idéal-Bibliothèque », Paris : Pierre Lafitte et Cie, [1909]

La Science ? La Science des hommes ? Toute puissante, en ce début de 20ème siècle ! Du moins, ainsi l’espère-t-on, pour se rassurer, peut-être. Toute puissante, et sans limite : ainsi l’imaginent de leurs côtés certains écrivains français, dont le but romanesque est de dépasser Verne, Wells…et d’autres. 

Le Merveilleux-Scientifique est né, théorisé par Maurice Renard, l’auteur du Péril bleu, des Mains d’Orlac, de L’Invitation à la peur... et aussi du Maître de la Lumière. Un courant-plus qu’une école- auquel se rattacheront Gustave Le Rouge, Albert Robida, J.H. Rosny Aîné, Théo Varlet…

Une exposition à la BNF-Site François-Mitterrand, à Paris, en témoigne : Le Merveilleux-Scientifique : Une science-fiction à la française. Fleur Hopkins, commissaire de cette exposition, et Marie-Caroline Dufayet, chef de service de l’édition des livres à la BNF, et donc en charge de la collection Les Orpailleurs, qui rééditent les meilleurs textes des auteurs du Merveilleux-Scientifique, seront nos invitées.

Et les effrayants vertiges ? Hélas, la science n’y peut rien… ! C’est de Jean Ray, écrivain belge, qu’il sera question au milieu de la nuit-Jean Ray dont les Editions Alma publient  les meilleurs romans, contes et récits en 10 volumes ; Jean Ray dont Arnaud Huftier, autre invité, maître de conférence à l’université de Valenciennes, écrit qu’il est « un ciseleur de cauchemars dont chaque livre est un bréviaire de la peur, une invitation aux délires et un toast à la terreur ».

Simone Renant lit une nouvelle de Maurice Renard : "L'image au fond des yeux"
29 min
Bonnes nouvelles, grands comédiens
LE 21/08/2019

Maurice Renard est un écrivain spécialisé dans la littérature fantastique, la science-fiction et le roman policier.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.