LE DIRECT

La Nuit du Patrimoine radiophonique, Par Albane Penaranda


Famille autour d'un poste de radio dans les années 50 - photo Louis Joyeux

Les Journées du Patrimoine 2018 sont placées sous le signe de "l'art du partage". En toute humilité, nous pouvons dire qu'aux Nuits de France Culture, l'art du partage du patrimoine radiophonique, nous le pratiquons tout au long de l'année avec nos auditeurs, en puisant dans les trésors conservés par l'INA pour composer les programmes que nous leur proposons. Saisissant l'occasion des Journées du Patrimoine, nous avons voulu consacrer cette Nuit à l'histoire de la radio, à l'héritage qu'elle nous a légué, et mettre en lumière le travail de ceux grâce auxquels nous pouvons partager avec vous, quotidiennement, notre "mémoire radiophonique".

L'histoire de la radio, c'est celle du XXème siècle. Les archives de cette Nuit nous la ferons entendre telle que les ondes l'ont transportée au fil des années, de la naissance de la TSF de Marconi au premier pas de l'Homme sur la lune ; telle que la radio a elle-même contribué à l'écrire, bien souvent aux heures les plus sombres. Pour évoquer cette histoire, nous sommes en compagnie de Marine Beccarelli, passionnée de radio et historienne des médias, qui est l'auteur d'une thèse sur la radio de nuit. Responsable de l’antenne INA à Radio France, en charge des demandes d’archives des différentes chaînes du groupe, Christelle Rousseau nous explique quant à elle comment se conserve, s'organise et se transmet un fonds aussi gigantesque que celui dont l'Institut National de l'Audiovisuel est le gardien.

Comme les monuments et les édifices qui ouvrent leurs portes les 15 et 16 septembre, comme le mobilier, les œuvres d'art que le public peut y découvrir, soumises à l'épreuve du temps, les archives radiophoniques, les plus anciennes surtout, ont souvent besoin de retrouver une seconde jeunesse avant d'arriver à vos oreilles. C'est avec ceux qui, dans l'ombre, sont chargés de ce lifting sonore, de ce bain de jouvence, Jonathan Fitoussi et Christophe Jolibois, que nous avons choisi d'ouvrir cette Nuit du Patrimoine Radiophonique.

  • Jonathan Fitoussi et Christophe Jolibois, techniciens restaurateurs du patrimoine radiophonique à l'antenne INA Radio France
  • Marine Beccarelli, historienne spécialiste des médias et de la radio
  • Christelle Rousseau, responsable de l’antenne INA à Radio France

À venir dansDans    secondess