LE DIRECT

Planche extraite des "Herbes folles", une nouvelle aventure de Lapinot

Alors que se tient la 46ème édition du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême, c’est en compagnie de l’un de ses illustres Grand Prix, à qui l’on doit la mascotte du festival, ce petit Fauve désormais célèbre, que nous passerons la nuit ! Présenter Lewis Trondheim ? Mission bien difficile, puisqu’il est l’auteur de quelques cent cinquante albums, comme dessinateur ou comme scénariste... Rappelons tout de même qu’il est le créateur de Lapinot, dont on suit les aventures depuis une vingtaine d’années ; qu'avec son camarade Joann Sfar il a initié Donjon, loufoque et tentaculaire série en forme de parodie d'héroïc fantasy, univers qu’il explore aussi, d’une autre manière, dans Ralph Azham ; qu'on a célébré l'an dernier les vingt-cinq ans de ses récits à veine autobiographique, depuis le tout premier, Approximativement, jusqu'à la série des Petits Riens édités dans la collection Shampoing chez Delcourt, qu’il dirige ; qu’il est l'un des fondateurs d'origine de l'Association, maison d'édition née en 1990 qui bouleversa pour toujours le paysage éditorial du 9ème art en France. Rien que ce mois-ci, il plonge Lapinot dans Les Herbes Folles (L’Association), conduit Donald, Mickey et Dingo dans un inquiétant Horrifikland (Glénat, avec Alexis Nesme), tout en fermant définitivement les portes de l’Atelier Mastodonte (tome 6, Dupuis). A quoi carbure Lewis Trondheim ? De quoi se nourrit cette imagination prolixe ? La nuit nous en donnera, on l’espère, un petit aperçu... 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......