LE DIRECT

La Nuit rêvée de Régine Detambel, Par Philippe Garbit


Platine

Pauvre Jean Harlow… et pauvres épouses- ex-épouses - d’August Strindberg… ! La star hollywoodienne aux seins parfaits – disait la publicité de la MGM - et aux cheveux d’un blond platine, comme les trois épouses successives de l’auteur de Mademoiselle Julie, des Créanciers, du Père… n’ont pas eu une existence très calme, c’est le moins que l’on puisse dire. 

Est-ce pour cela que les deux derniers romans de Régine Detambel, Trois ex et Platine, leur sont consacrés ? 

Les livres prennent soin de nous, dit la romancière, essayiste et nouvelliste : à coup sûr, ces livres prennent soin de nous, lecteurs - comme la radio prend soin des auditeurs de tous âges, selon Régine Detambel, qui a souhaité, pour sa Nuit rêvée, entendre et faire entendre les voix de grands producteurs de la chaîne : Pierre Descargues, Michel Cazenave et Claude Mettra… mais aussi Colette, Françoise Héritier, Raymond Queneau…

À venir dansDans    secondess