LE DIRECT

La Nuit rêvée de Valérie Zenatti, Par Albane Penaranda


L'écrivain Valérie Zenatti.

Valérie Zenatti écrit. Ce mois d'octobre 2019 était d'ailleurs le moment tout désigné pour lui proposer de nous offrir sa "Nuit Rêvée", puisque cela fait en effet tout juste vingt ans ce mois-ci qu'était publié son premier livre, Une addition, des complications. Valérie Zenatti écrit, et bien longtemps avant d'être publiée elle écrivait déjà pour ne rien oublier de ce qu'elle avait lu. De ce qu'elle a lu, des auteurs qui lui ont fait aimer la littérature et la philosophie, le programme d'archives qu'elle a composé pour sa "Nuit Rêvée" sera l'écho avec Andersen, Kafka, Camus et Bergson

Une Nuit au cours de laquelle il sera souvent question de rencontres, de ce genre de rencontres qui marquent une existence : celle de Gustav Janouch avec Kafka, celle de Yehudi Menuhin avec Bartók, celle de Vladimir Jankélévitch avec Bergson, mais aussi, et surtout, de celle de Valérie Zenatti avec Aharon Appelfeld. De cette rencontre, de cette amitié qui a marqué sa vie, Valérie Zenatti nous parlera longuement et nous entendrons l'écrivain israélien, disparu l'année dernière, invité de la Matinale de France Culture lors de la parution en France de Histoire d'une vie en 2004. C'était le premier des livres d'Aharon Appelfeld dont la traduction française était signée par Valérie Zenatti. Il y en a eu beaucoup d'autres depuis. Car si Valérie Zenatti écrit, elle traduit aussi. Sans doute, là encore pour ne rien oublier, pour que rien ne se perde en chemin, pour que jamais d'un roman, d'un écrit d'Aharon Appelfeld on ne puisse dire : "Lost in translation".

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.